Rencontre infortuite

 ::  :: Downton Los Angeles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 2 Juil - 9:10
Angelus était en train de sillonné les rues de los Angeles quand quelque chose ou plutôt quelqu’un attira son attention il ne l’avait jamais rencontré directement mais il avait entendu parler d’elle bien évidemment Angelus avait des yeux et des oreilles partout ici mais parfois il était bon de faire les choses par soi même et c’est ce qu’il comptait faire ce soir.

Toutes les disparitions d’enfants de ces derniers temps faisaient un bruit sourd à ces oreilles cela ne l’inquiétait pas outre mesure ce qui l’agaçait c’est que beaucoup enquêtait et du coup il fallait se montrer plus discret sur ses agissement et ça il ne le supportait pas car cela ralentissait ses projets et il détestait les contre temps.

Il décida donc de suivre cette femme Morrighan c’est le nom qu’on lui donnait un de ses disciples avait déjà eu affaire à elle et n’était pas ressorti indemne de cette interaction, il fallait donc se méfier.

Angelus n’a qu’a laisser son charme agir et il avait bien envie d’un peu d’action il suivit donc Morrighan dans les sombre rues jusqu'à  une agence en voyant l’enseigne il comprit aussitôt que cette femme elle aussi enquêtait mais son instinct lui disait de passer son chemin mais Angélus voulait engageait la conversation.

- Bonsoir !

Lança-t-t-il d’une voix douce est complaisante.

- Il est tard pour une si belle demoiselle de marchait seule dans ces sombres rues puis-je vous proposait ma compagnie ?

Angelus regarda la femme de haut en bas et jeta un coup d’œil à l’enseigne au dessus de leur tête une agence.

Il la laissa par courtoisie répondre et ajouta :

- Vous travaillez encore à cette heure ou bien cherchez-vous justement de l’aide ? si tel est le cas sachez que j’ai beaucoup de relations et je pourrai sans nul doute répondre à quelques une de vos interrogations j’ai eu moi aussi dans le passé une agence comme celle-ci mais il me semble que c’était dans une autre vie.

Angelus savait que pour avoir le plus de réponse possible sur sa curiosité c’était de semblait amical et serviable bien sûr il n’était aucun des deux mais comme on dit la faim justifie les moyens et puis il fallait avouer qu’elle n’était pas vilaine à regarder.

Et peut être qu’elle aussi savait des choses que lui-même pouvait ignorer car il fallait avouer qu’il connaissait du monde certes mais les trois quart était de sombres imbéciles il arrivait à peine à des résultats Angélus cherchait Drusila car celle-ci laissait trop de traces derrières elle.

C’est vrai qu’Angelus et sa troupe se sentaient au dessus des lois et des règles mais il y avait des limites à ne pas franchie et attirer trop l’attention n’était pas bons pour ses affaires.

Il prenait de plus en plus d’ampleur ce n’était pas pour tout perdre à cause de la folie de Drusila.

Il resta donc la accoudé au mur analysant chaque geste et paroles de la femme se tenant face  à lui.
Empire des Damnés~Vampire
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Juil - 23:23
Après avoir parler de Spike avec Lisbeth, Morrigann, toujours aussi impulsive prit la décision d'aller au Billy's Club, un lieu connue de la jeune femme mais également du blond selon les recherches de son amie. Elle y passa la soirée et une partie de la nuit, croisant quelques vampires, quelques démons mais aucun blond platine, à sa grande déception. Elle décida donc de rentrer à l'agence, mais à peine quelques pas fait hors du bar elle se sentait déjà comme épiée, suivie. Elle ressentait des frissons au niveau de l'échine, lui prévenant d'un danger présent, mais pourtant rien en vu, aucun bruit non plus, les vampires se faisait moins discret en règle générale. Elle appela une ou deux fois les prédateurs qui la suivait mais sans réponse de leurs part, à croire qu'ils ne voulait pas l'affronté mais uniquement la suivre. Heureusement pour eux, ça faisait déjà trop longtemps à ces yeux qu'elle avait laisser Lis seule à l'agence, elle lui avait promis de ne pas être trop longue alors, sans savoir réellement pourquoi, elle souhaitait tenir cette promesse. 

Tout du long du chemin elle ressentait cette présence nocturne et prédatrice la suivre, c'est arrivé devant la porte qu'elle découvrit la chose qui la suivait. Sans plus aucune envie de se cacher le vampire sortie de l'ombre, un sourire charmeur, une voix douce et un charisme indéniable, il la salua avec toute la politesse dont il était capable. Le cœur de la tueuse ne fit qu'un tour dans sa poitrine, longtemps elle avait rêvé de le rencontrer… Mais avant. Avant qu'il ne reperde son âme… Sans s'en rendre compte elle fit un pas en arrière au lieu de monter les marches vers son agence. Elle étudiait déjà ces possibilité, elle savait qu'elle ne pourrait pas rentrer avec Angélus entre la porte et elle. Son habitation personnelle était à l'autre bout, hors de la ville, même avec toute la bonne volonté du monde, elle n'arriverait certainement pas à le distancer, le billy's club venait de fermer ces portes et elle savait que des hommes du vampires était dans les lieux régulièrement, elle n'aurait donc pas non plus l'avantage. Elle devait donc gagner du temps, mais jouer les autruches n'avait jamais été son genre, la franchise par contre… Mais elle ne le chercherais pas non plus, même si elle adore le combat elle n'était pas pour autant suicidaire.

- Bonsoir, désoler mais les hommes ne m'intéresse nullement, surtout quant ils sont de longues dents. 

Ces paroles se voulait douce mais une note de stress pouvais se faire sentir, comme une boulle au font de sa gorge. Puis il jouait encore et toujours la carte du gentil vampire, comme si personne ne savait qu'il n'était plus Angel, la tueuse reculait encore d'un pas, laissant glisser de sa manche le pieu qui y était, elle ne voulait pas le tuer car elle savait qu'il était toujours possible de ramener Angel parmi eux, mais elle ne comptait pas non plus sa laisser faire si ce dernier devenait violant. 

- Non, je rentrais juste finir la paperasse. Mais vous connaissiez ça à l'époque Angel… Ou devrais-je dire Angélus. 

Elle soutenait son regard, ces yeux dégageant un charisme certain, nullement cette sensibilité que dégageait en temps normal Angel, elle avait étudier son dossier de A à Z, elle connaissait son obsession pour les tueuses, différente que celle porté par Spike, mais égale à sa façon. De sa mains libre elle l'enfouit dans sa poche et envoya discrètement un code à Astrid qui eue pour effet d'entendre les clefs tourner dans la serrure de l'agence, juste derrière le vampire. Elles avaient instauré des codes de secourt à s'envoyer en cas de gros souci de ce genre, rechercher le quatuor n'était pas sans risque et Morrigann le savait parfaitement, en se moment même Astrid était déjà entrain de sécuriser les lieux avec le l'eau bénite, des croix sur les portes et devant, et autre astuce pour protéger au mieux un lieu public ne pouvant être protéger par quelconque sorts. Maintenant, Morrigann devait éloigner le vampire de son lieu de travail… Elle jouât donc la carte de l'étonnement.

- Merde, ils viennent de fermer (elle fouilla dans ces poches) et je n'ai pas les clefs, je ne vais pas aller déranger mon équipe du coup, ils doivent sûrement aller se coucher. A moins qu'ils n'est eue un appel les prévenant de l'arriver de l'initiative… 

La tueuse regarda autour d'elle, imitant à la perfection la peur de croiser des hommes du gouvernement, avant de se tourner vers le vampires.

- Je sais qui vous êtes, le conseil m'a apprit beaucoup de chose sur vous, du coup je pense que le gouvernement doit également être à votre recherche, s'ils me trouve, ils comprendront que je sois dehors grâce à une dérogation, mais comment vont-ils réagir en vous voyant vous?
Pacte des Insurgés ~ Tueuse
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Juil - 9:17
Angelus prit un sourire moins trafiqué quand il comprit que cette tueuse savait qui il était en réalité de plus elle jouait carte sur table quel aplomb il faut bien avouer qu’elle lui rappelé beaucoup deux autres tueuses.

Car elles n’étaient pas toute aussi confiante, bien souvent la plupart fuyaient pour les plus intelligentes ou d’autres essayaient de le battre bien sur il y avait peu  de chance de réussite car Angélus avait des acolytes un peu partout et d’un simple sifflement il serait entouré d’une bonne équipe prêt à mourir à sa place.


- Je suis flatté alors comme ça je suis toujours un sujet d’étude pour votre bande de justicier.

Angelus n’avait désormais plus besoin de jouer le gentil et ça lui convenait car jouer Angel l’épuisait il est si nian-nian bref du pain béni mais Angelus remarquait une certaine nervosité chez la jeune femme  il regardait ses mains qui semblait suspecte il fit signe de sa main désignant la main de la tueuse portant le pieu.

- Je ne suis pas ici pour me battre mais ce n’est pas sage de lancé les hostilités crois-moi. Tuer une tueuse cela ne m’intéresse pas vois-tu ? je lisse ça au décoloré malgré que maintenant il est devenu un bon toutou de ses dames.

Angelus n’aimait toujours pas Spike et cela peut importe qu’il possède une âme ou non. Au derniers propos de la jolie brune Angelus se prit de fou rire l’initiative …. Quelle vaste blague.


- Ils peuvent me chercher si bon leur semble comme tu peux le voir je ne me cache pas les guignols en uniforme sont pour moi que vaste supercherie des enfants impuissant à qui il faut une raison d’avancer, pour la plupart si facilement corrompu, cherche leur soutiens si tu veux mais si tu eux mon avis t dérogation les importe peu, le gouvernement est aussi véreux que moi et le pouvoir que VOUS les tueuses pouvaient avoir, le fait que vous soyez une arme à vous toute seule meilleure que le plus fort que tous leurs soldats, ils ne l’ont pas avalé et il ne l’avaleront jamais si tu veux mon avis méfie toi d’eux car moi au moins je ne cache pas mes intentions une fois démasqué bien entendu.


Angelus regarda Morrighan laissant un silence pour qu’elle puisse prendre conscience de la triste vérité il fallait avouer que depuis l’initiative le mal était bien plus présent ce qui  prouve que les tueuses étaient bien plus efficace seule qu’avec.


- C’est dommage que l’agence sois fermé j’avais besoin d’aide pour retrouver une amie étant un lieu public je peux comme tout le monde y avoir accès. Comme tu sais tant de chose sur moi tu dois bien savoir de quelle amie je parle non ?


Angelus aimait démontrer qu’il n’avait nul besoin de cacher ouvertement ces agissements même si ça l’énervait au plus haut point, il savait aussi que sa survit dépendait aussi de son alter ego beaucoup affectionnait Angel et pour cela beaucoup hésitait de le tuer et Angelus ne le savait que trop bien et c’est aussi pour ça qu’il pouvait se permettre tant de choses.
Empire des Damnés~Vampire
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Juil - 22:25
Les propos du vampire au sujet de Spike mélangea en la tueuse des sentiments de colère envers le brun mais la rassura également au sujet du second vampire. Contrairement aux craintes de Lis, Spike semblait toujours avoir son âme, un point en plus pour elles, enfin si elle arrivait à survivre à cette nuit. Mais les paroles d'Angélus la fit réfléchir, il était vrais que s'il avait eue l'envie de la tuer alors elle serait déjà morte, pourtant elle gardait avec force le pieu bien en évidence dans sa main droite, une forme de protection personnelle. Elle n'intervint pas aux divers paroles du vampire, il tentait sûrement de la déstabiliser, ce qui ne risquait pas d'arriver, il ne savait rien d'elle alors qu'elle savait tout, ou presque de lui. C'était un point encore pour elle, pas forcément rassurant, mais un point tout de même. 

Elle connaissait que trop bien les problème de "personnalité" même si les choses était différente pour elle, elle compatissait presque avec Angel… Puis les dernière paroles du vampires la fit revenir à la réalité.

- Drusilla… 

Ce nom fut plus chuchoté qu'autre chose, mais le faite qu'il la recherchait également lui expliquait clairement qu'il ne savait pas non plus où elle se trouvait, et au ton de sa voit elle comprit qu'il n'était pas réellement en accord avec ces actes, ce qui pourrait, peut-être, être un avantage pour elle, temporairement bien-sur. Elle n'avait aucune confiance en le vieux vampire, sans âme il n'était que sang et tuerie, ce qu'elle savait parfaitement.

- Que voulez-vous? 

Son ton était plus posé mais également tranchant et sur d'elle, s'il était là c'est qu'il avait à plus ou moins long terme besoin d'elle, ce qui était un avantage encore une foi pour le tueuse, qu'elle tenterais de garder le plus longtemps possible car quant ce dernier aura obtenue ce qu'il veux, alors il tenterait d'en finir avec elle.

Malgré son assurance la tueuse connaissait que trop bien le vieux vampire et restait sur ces gardes, elle hésitait également sur l'envie qu'elle avait au plus profond d'elle de l'attaquer, de tester sa puissance face à lui, ce côté inconsciente qui dormait au fond d'elle était à son apogée. C'était dans un sens tout ce qu'elle avait toujours désirer, le combattre, et, le battre bien-sur. Mais en se retrouvant ici, face à lui, elle ressentit sa puissance, sa prestance, et surtout elle pouvais constater qu'il était en pleine forme physique. Elle fit un tour d'horizon, elle voudrait tellement trouver un lieu plus ouvert, plus grand où elle serait un avantage, ou plus en hauteurs, elle avait toujours apprécier les combats aériens. Durant se temps sa mains gauche toujours dans sa poche commençait à trembler fortement, un signe non pas de manque mais de trouble skysophrène… Ce qu'elle tentait d'éviter à tout pris surtout en la présence du vampire. Elle sortie alors son paquet de cigarette, vide, elle le jeta au sol avant de se tourner vers Angelus.

- Vous n'auriez pas une cigarette par hasard? 

Elle sentait tout son corps se détendre quant ce dernier lui en offrit une mais également à cause de son double qui se faisait entendre dans sa tête, lui proposant d'attaquer le vampire, elle savait son regard se faire plus dur, plus noir, mais elle le retiendrais, coûte que coûte. Elle en aurait besoin si le vampire venait à l'attaquer, mais pas avant. Elle pouvait alors le ressentir tapis dans l'ombre au fond d'elle, comme muselé et entravé de faible chaînes prêtent à rompre à tout moment.
Pacte des Insurgés ~ Tueuse
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations ::  :: Downton Los Angeles-