Ven 1 Juin - 17:03
Cela faisait déjà presque 3 semaines que Faith avait eu cet échange avec Spike sur son entrainement. Ils s’étaient retrouvés assez régulièrement dans la salle de sport mais la brune ne s’était pas encore décidée à suivre les conseils du vampire sur la recherche d’un dojo… Ce n’était pas seulement qu’elle doutait du résultat ; elle devait accepter qu’une partie d’elle appréhendait de se lancer sur l’extérieur…

Mais elle sentait aussi que les entrainements de Spike ne seraient pas suffisants… et il était temps qu’elle dépasse ses peurs stupides… Ce n’était pas elle, ce n’était plus elle… Pouvoirs ou pas pouvoir, depuis ses 16 ans, elle s’était toujours battu, elle ne reviendrait pas en arrière, elle ne resterait pas planquée toute vie, ni même quelques mois de plus. Il était temps qu’elle reprenne le contrôle.

Elle finit donc par se décider, mais évidemment trop bornée pour simplement demander une adresse à Spike, elle choisit de se débrouiller seule pour trouver un « dojo ». C’était à elle de le faire, le vampire était bien gentil, mais elle refusait de toujours s’appuyer sur lui. Et puis elle avait une piste.

Il fallait déjà qu’elle rejoigne Little Armenia, à l’autre bout de LA. Malgré le fait qu’elle était recherchée par l’Initiative, il était encore plus sur de parcourir la ville en extérieur que par les sous-sols où elle pourrait tomber sur des démons qui ne manqueraient pas l’occasion de la massacrer. Comme les dernières fois où elle s’était « balader », elle choisit une tenue discrète et s’attacha les cheveux.

Elle croisa quelques hommes de l’Initiative, mais n’attira pas l’attention et finit par arriver sans encombre à son objectif. Elle sonna. Comme elle l’espérait, elle tomba sur le fils d’une famille d’origine russe qui l’avait hébergé régulièrement les années précédentes, au grès de ses besoins. La famille entière était particulièrement opposée à la politique du gouvernement, et n’hésitait pas à apporter leur aide lorsque le besoin se faisait sentir. Au fil des années, un lien assez solide s’était créé entre eux et la brune. Mais cela faisait plusieurs mois qu’elle n’y était pas allée, elle était trop recherchée par l’Initiative dorénavant et ne voulait pas les mettre en danger.

Le jeune homme d’une vingtaine d’année la fit rapidement entrer avant qu’un voisin ne la surprenne. Il prit de ses nouvelles, elle resta vague comme à son habitude. Moins il en savait, mieux il se porterait. Puis après avoir pris quelques nouvelles des autres membres de la famille, elle enchaina sur le but de sa visite. Elle savait qu’il s’entrainait avec d’autres personnes hostiles à l’Initiative, histoire de pouvoir se défendre en cas de besoin, il était bien placé pour connaître le type d’endroit qu’elle cherchait.

Moins de 15 minutes après son arrivée, elle repartait déjà avec l’information qu’elle voulait. Cette fois-ci, elle devait regagner le bord de l’océan. Elle rejoignit rapidement la partie côtière de la ville. Elle venait rarement dans ce quartier, beaucoup moins fréquenté que les plages du sud. D’ailleurs, alors qu’elle arrivait à destination, elle resta une dizaine de minutes sur le sable, se laissant simplement bercée par le rythme des vagues et l’odeur saline. Alors qu’elle se sentait subitement gagnée par trop d’émotions et de doutes, elle se releva rapidement et reprit sa route pour enfin rejoindre un vieil hangar à bateau. Rien ne laissait deviner que l’intérieur était une salle d’entrainement.

Elle frappa deux coups énergiques, puis deux autres plus discrets, et à nouveau un coup plus fort. C’était le code que Liocha lui avait communiqué. Puis elle attendit que la porte s’ouvre.
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Juin - 17:56
Depuis son arrivé à Los Angeles Darkar n'avait pas réellement prit totalement le temps de s'occuper personnellement de son Dojo. Il était revenue du Tibet avec un jeune démon repentit du nom de Lazard qui gérait du coup le lieu à sa place quant il n'était pas présent. Mais aujourd'hui, ce soir il était libre totalement, il avait laisser Lisbeth entre les mains de Morrigann et de ses amis et surtout n'était pas d’astreinte pour le week-end. Deux jours complètement libre, il commençait à en avoir besoin, besoin de temps pour reprendre plus intensément l’entraînement. Il arriva la matin pour reprendre la liste des inscrits avec Lazard, et les choses fonctionnaient plutôt bien, son idée d'également pouvoir cacher les identités des membres grâce à un sort nullement choisie au hasard avait fait un effet boule ne neige et pas mal de membres y avaient adhéré sans hésitation, à l’exception que quelques démons récalcitrant, mais temps qu'aucun dépassement n'avait lieu, ça ne dérangeait pas Darkar. D'ailleurs les choses étaient plutôt clair sur le règlement donné à chaque personne avant de rentrer dans le dojo, toute race y est accepté et nul discrimination n'est toléré, il y est également stipuler que si certains on des soucis entre eux, ces désaccord restent à l'extérieur du dojo et se réglerons donc également hors de ce lieu saint et protégé.

Après un tour du lieu, une vérification du matériel et un bilan sur le niveau des membres présent, Darkar prit la direction de sa propre salle personnel pour s’entraîner seul. Il débuta par une méditation de plus de trois heures, quelques chose qu'il avait eue beaucoup de mal a maîtriser, mais pouvoir se recentrer sur sois et retrouver son moi intérieur lui avait permis au fur et à mesure de calmer ses colère, ses excès de rage et même de trouver une forme de paix intérieur avec lui même et son passé, ce qui n'avait pas été une mince affaire. Après ça, il commença tranquillement par une séance de Taï-chi, maîtrisant avec aisance les énergies qui pouvait l'entouré, trouvant parfaitement chaque point d'équilibre, puis après une pose repas bien mérité et très équilibré, il prit enfin l’entraînement plus violant. En face de Lazard et devant l'assemblé des membres inscrit, ils commencèrent une démonstration tout en force et en agilité. Un mélange de Jet Lee et Bruce Lee en plein combat, certain étaient subjuguer par le spectacle et d'autres, quant à eux n'y croyait clairement pas, ce que Darkar vit au premier coup d’œil. Alors qu'il saluait Lazard et que se dernier partait ouvrir à une jeune brune trop connue qu'il fit entrer tout de suite dans le bureau pour que personne ne la vois, Darkar commença les propositions à la prendre directement en duel.

Durent ce temps, dans le bureau, Lazard s'occupait de Faith, il la saluât en toute politesse et lui donnât le règlement, afin qu'elle prenne le temps de le lire pendant qu'il allait chercher son supérieur. Darkar arrêta donc son massacre, laissât Lazard débuter l’entraînement et filât vers le bureau. Il reconnu vite fait la jeune tueuse mais ne donna pas plus d'importance que ça sur le faite que se soit une fugitive ou non. Tout le monde était accepté ici, et encore plus ceux qui étaient contre la loi du gouvernement. Il attrapa une serviette éponge a l'entrer du bureau et essuya la sueur qui avait marquer son débardeur blanc, mettant en avant sa silhouette parfaitement sculptée. Il serra la main de la jeune femme et se posa à son bureau.

- Bonjour mademoiselle Lehane. Je vous souhaite la bienvenue dans mon entre, vous devez sûrement avoir prit connaissance du règlement, alors dite moi ce que vous attendez de ce lieu ? Nous passeront la question du changement d'apparence je suppose, il y a tellement de démon et créature surnaturelle que je me permet de supposer que vous préférez passer inaperçu. Et ne vous en faite pas, vous aurez l’embarra du choix pour le physique que vous désirerez.

Un sourire au lèvre, nullement moqueur mais sincère, il lui donna un livre remplis de visage et corps afin qu'elle puisse faire son choix par la suite, si l'envie de rester lui prenait.
Empire des Damnés ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t332-darkar-snolt-s
Journal: http://bigfork.forums-rpg.com/t336-journal-d-un-demon-pacifiste#3100
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t337-avoir-des-amis-c-est-bien-des-enemies-beaucoup-moins#3102
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Juin - 12:19
Un homme vint lui ouvrir. A son regard, il était évident qu’il l’avait reconnu. D’ailleurs il s’empressa de la faire rentrer dans un bureau juste à côté de l’entrée. Elle eut à peine le temps de jeter un œil sur la grande pièce d’entrainement, et la démonstration en cours. L’inconnu se présenta, et expliqua qu’il était l’adjoint du propriétaire des lieux. Alors qu’elle restait silencieuse, il l’assomma d’un certain nombre d’information, en insistant notamment sur le fait que le lieu devait rester un sanctuaire, et ne servait pas à régler des conflits extérieurs. Il lui expliqua aussi qu’elle aurait la possibilité d’avoir un autre physique pour passer inaperçue, idée qu’elle trouvait plutôt intéressante. Etre quelqu’un d’autre, ne serait-ce que quelques heures, c’était ce qu’elle avait souvent désiré… elle y était même parvenue lorsqu’elle avait échangé son corps avec B.

Il lui laissa plusieurs pages à lire alors qu’il partait prévenir son chef. La brune reposa les feuilles sans vraiment y jeter un œil. La lecture, ce n’était pas son truc, et encore moins lorsque cela faisait plusieurs pages… Elle apprendrait au fur et à mesure. Son intérêt se porta plutôt sur l’extérieur, malgré les rideaux descendus, elle pouvait voir un peu la pièce, et la démonstration… Plutôt intéressant… L’homme s’y connaissait, il n’y avait pas de doute… C’était même plutôt impressionnant pour un humain…

Justement, il la rejoignit dans le bureau. Elle profita des quelques secondes pendant lesquelles il s’essuyait pour l’observer. La trentaine, tout en muscle, avec de longs cheveux qui mériteraient bien un tour chez le coiffeur… tout comme sa barbe un bon coup de rasoir… Mais son regard intelligent excusait le reste. Une grande force se dégageait de l’homme, mais aussi autre chose, un calme presque palpable.

La brune fut sortie de son observation par l’accueil du propriétaire des lieux ; de toute façon, elle n’était pas là pour ça. Et le formalisme de l’inconnu, la main tendue acheva de la refroidir. Ses sourcils se froncèrent légèrement, son regard s’assombrit, trahissant sa déstabilisation. Les seules personnes qui l’appelaient « Mlle Lehane » étaient sans doute les juges avant de la condamner à perpétuité ou à mort…

Il s’était installé à son bureau, elle resta debout, légèrement en retrait, dans une certaine vigilance. Elle prit le livre qui lui tendit, elle le feuilleta rapidement avant de s’arrêter sans trop d’hésitation devant la photo d’une femme d’à peu près son âge, et une morphologie proche. Cela lui paraissait le plus logique, autant apprendre à s’entrainer avec un physique similaire. Mais le visage différent, la coupe très courte permettrait de passer inaperçue.

« Celle-là » Ce furent d’abord ses premiers et seuls mots. Elle resta silencieuse encore un moment avant de reprendre.

« Vous me connaissez, ça évite de perdre du temps… Vous savez donc que je suis une tueuse recherchée par l’Initiative » résuma la brune « enfin j’étais une tueuse, je n’ai plus mes pouvoirs »

La brune s’arrêta, cela n’était sans doute même pas une vraie révélation pour l’individu, la rumeur courrait depuis plusieurs semaines déjà.

« Alors si vous aviez un moyen miraculeux de me les redonner, je suis preneuse, sinon je me contenterais de pouvoir m’entrainer » conclu la brune sur le ton un brin sarcastique dont elle avait l’habitude. Elle termina sans vraiment d’attention pour l’homme aux cheveux longs, et à nouveau regarda vers la salle extérieure où l’entrainement avait repris. Le niveau était plutôt bon, mais assez varié… sans doute suffisamment pour qu’elle puisse y trouver sa place malgré son niveau actuel trop faible…

« Vous connaissez mon nom, mais moi je ne vous connais pas… » Elle termina en reprenant contact avec son hôte, lui adressant un sourire séducteur dont elle avait le secret, cherchant à le déstabiliser à son tour. Elle avait toujours préféré travaillé ou être en contact avec des hommes, elle finissait toujours par obtenir ce qu’elle voulait.
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 14 Juin - 21:18
L'homme profita du temps que prit la jeune femme pour la regarder un peut plus, les médias n'avaient pas utiliser une photo favorable à l'image de la belle brune, puis il fut interrompu lorsque la tueuse lui rendit le portfolio en ayant déjà fait son choix.

Très bon choix.

Il sortie un dossier vierge et commença a écrire quelques information de base comme le numéro du physique choisie, le prénom et le nom d'empreint que Faith aurait durent les entraînement collectif.

Lazard s'occupera des faut document, votre nom sera Julie McFinnigann lors des cours collectifs donné par mon collègue. Votre véritable identité ne sera noté nul par en cas de vérification par les autorités.

 L'homme se leva afin de classer le dossier dans un des divers casiers de la pièce, puis il vint se poser sur le rebord du bureau, un peu plus près de la tueuse.

Dire que je sais qui vous êtes est un bien grand mot, je connais votre nom et ce qu'on put dire brièvement les médias, je ne suis pas vraiment télévision, c'est le plus souvent une amis qui m'envoie des nouvelles de ce qu'il peut se passer ici, et pour être honnête ça ne m'intéresse pas vraiment étant donner que tout est contrôlé par ce gouvernement. Ensuite vous rendre vos pouvoirs, je ne suis hélas pas une divinité pour faire un tel miracle, mais vous aider à surmonter les difficultés encouru par votre situation oui, sans hésitation. Vous serez capable de combattre un démon et peut-être même qui sais, pouvoir me battre un jour.

Le démon lui sourie d'une façon qui se voulait rassurante et amicale, il n'avait nullement envie de s'en faire une ennemie et pas non plus qu'il y est de distance « élève/maître » comme dans beaucoup de dojo, il changeait souvent de tactique en fonction des créatures et personnes qui venait ici, avec les démons il jouait directement carte sur table, dévoilant tout de suite son identité pour imposer le respect et être écouter, avec les vampires... Non les vampires, il avait tendance à les refuser pour dire vrais, ces créatures sans âme étaient trop instable. Et pour les humains, tueuse ou non, il préférait souvent une approche plus douce, et pour le cas de Faith il ressentait une certaine méfiance, qu'il tenterais de diminuer petit à petit, et surtout de la colère, chose qu'il avait bien connu par le passer.  

Je suis en effet très impolie, je m'appelle Darkar Snolt's, mais mon prénom suffira si je peux me permettre de vous appelez Faith ?

Il retourna derrière son bureau et rempli un contrat, la durée était indéterminé et aucun montant n'était noté dessus. En parallèle les cours collectif eux avait un montant, les horaires ainsi que chaque spécialité par séance.  Il tendit le contrat à la jeune femme avec un stylo et lui montra où signer.

Voilà vous avez le choix, cours privé non facturer pour le moment, les dix premiers cours son gratuit avec moi, ou cours collectif avec Lazard et de temps à autre moi-même, les cinq premier sont également gratuit. Si vous prenez une seule option c'est par la suite 100€ par ans ou alors 150€ pour les deux options. Le nombre de cours collectifs tourne autour de un a deux par semaine, les privés peuvent allez de un à cinq par semaine et une salle d’entraînement vous être ouvert pour de l’entraînement en solo de 8h du matin à 23h. Si vous avez d'autre question n'hésitez pas, personnellement je n'ai rien à cacher et je répondrais à toutes vos interrogations.

Le démon resta là un moment, le stylo tendu attendant que le jeune femme le prenne ou non ?
Empire des Damnés ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t332-darkar-snolt-s
Journal: http://bigfork.forums-rpg.com/t336-journal-d-un-demon-pacifiste#3100
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t337-avoir-des-amis-c-est-bien-des-enemies-beaucoup-moins#3102
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Juin - 10:50
« Vous devriez vous méfier, vous ne savez pas qui vous laissez entrer alors… » La brune continuait à rester sur la défensive alors que l’homme expliqua qu’il ne s’intéressait finalement pas tant que ça à l’actualité, et qu’il ne connaissait pas son passé. Elle avait tellement l’habitude de jouer de sa réputation, un moyen comme un autre de mieux l’accepter, que cela la déstabilisa que cet homme ne s’en préoccupe pas. Et puis, sa fierté fut à nouveau piquée lorsqu’il suggérait que pour le moment elle ne pourrait pas combattre un démon ou lui-même… Il avait sans aucun doute raison, mais ce n’était pas la peine de le rappeler… Pour autant, là aussi, il y avait quelque chose de différent. Elle ne sentit aucune volonté de s’imposer, aucun prétention dans les propos du responsable des lieux lorsqu’il mentionna cette supériorité.

« Faith, c’est très bien… » répondit-elle, essayant de cerner un peu mieux l’homme. Mais il enchaina aussitôt, lui présentant rapidement les services que le dojo pouvait offrir. Elle retenu surtout que le prix était raisonnable, elle n’avait pas cette somme pour le moment, mais elle trouverait un moyen de trouver l’argent, d’une façon ou d’une autre comme à son habitude.

Elle avait pris sa décision avant même d’entrer, alors sans tellement d’hésitation, elle prit le stylo, croisa le regard bleu de Darkar sur lequel elle s’attarda quelques secondes.

« Si vos cours sont aussi organisés que cette paperasse, ils devraient être efficaces » commenta avec un léger ton moqueur la brune en se retenant de rajouter ce qu’elle pensait *ou très ennuyeux*. De toute façon rien ne l’obligerait à revenir si cela ne lui convenait pas.

« On peut commencer maintenant ? Un cours avec vous ? »

Elle n’avait pas envie pour aujourd’hui de se confronter à d’autres combattants, mais elle voulait commencer l’entrainement. Et surtout c’était le moyen d’en savoir plus sur ce Darkar. Son instinct lui soufflait qu’il y avait quelque chose qui lui échappait. Elle n’aurait pas su l’expliquer… Elle ne sentait pas pour autant une volonté de cacher quelque chose du côté de l’homme à côté d’elle, mais un élément lui manquait…

Darkar accepta, et quelques minutes plus tard elle se retrouvait avec un nouveau corps. Croisant son regard dans la vitre, elle s’observa quelques secondes.

« Ce truc est vraiment génial ! » Avec un enthousiasme non dissimulé, presque enfantin, l’ex-tueuse ne put s’empêcher de partager son plaisir à changer d’identité. « Dommage que ça ne soit que temporaire… » Son visage se fit plus sérieux, une lueur de regret passa dans les yeux noisettes de son nouveau double. Finalement, cela ne changeait rien à sa vie, son passé ou ses erreurs, elle serait toujours…elle.

Elle se reprit très rapidement, ne voulant pas montrer le moindre signe de faiblesse à cet inconnu.

« On y va ? » lança-t-elle aussitôt avec impatience.

L’homme l’amena dans une autre pièce, passant d’abord dans la pièce principale où elle put observer pendant quelques secondes l’entrainement en cours. L’atmosphère était calme et sérieuse… cela lui fit penser aux entrainements avec Angel, des moments qu’elle avait toujours apprécié, même si elle trouvait parfois que cela manquait de rythme.

« Tu proposes des cours privés à tout le monde ou je suis une exception ? » interrogea la brune, avec un sourire séducteur lorsqu’ils se retrouvèrent à nouveau seuls. Elle passa au tutoiement sans se poser de question, et encore moins demander à son interlocuteur si cela pouvait poser problème. Comme à chaque fois ou presque qu’elle se retrouvait avec un homme, elle instaurait une certaine proximité, donnant l’illusion d’une relation particulière.
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Juin - 23:34
Le démon ne répondit rien à la remarque de la jeune femme sur l'identité des autres membres, Lazard avait comme capacité de cerner les gens, pas juste en surface, mais d'entrer au plus profond de leurs moi intérieur, d'où son utilité dans le dojo. C'est aussi pour cette raison qu'il ne demandait pas l'identité des membres, leurs véritables fond était ce qui importait le plus, si le mal surpassait tout autre sentiments alors ils étaient refuser catégoriquement. Pour toute réponse il lui sourie tout simplement avec son regard intelligemment malicieux. Il la laissa signer les documents sans poser plus de questions que ça, puis il la laissa prendre ses propres décisions, ce qu'elle fit sans étonnement de la par de l'homme qui lui fit signe de sortir du bureau afin de passer par la salle principal ou son homme de mains entraînait au taï-chi une équipe de membre déjà bien entraîner.  Il s'arrêta quelque seconde le temps de vérifier que tout se passait au mieux alors que le tueuse s'extasiait vivement sur sa nouvelle apparence. De nouveau Darkar sourit, satisfait dans un sens du résulta, le faite qu'elle ne repousse pas son reflet dans le miroirs l'aiderait à apprendre dans le dojo. Il attendit de nouveau qu'elle prenne sont temps et qu'elle prenne la décision de continuer ce qu'elle fit, il pris alors les devant et l’entraîna dans une salle à l'écart où tout le sol était en tatamis et la décoration dans un esprit très feng shui, des galets imposant dans certains coin, une fontaines dans un autre et quelques arme japonaise, chinoise et tibétaine au mur en bois d'acajou rouge.

Le démon sourit de nouveau quant le brune lui demanda s'il proposait des cours privé à tout le monde, elle avait raison, ce n'était pas le cas, il avait ses préférences.

Non... J'en propose aux tueuses qui viennent ici et également aux humains. Les démons on un peut de mal avec moi, il cherche toujours un certain rapport de force qui ne les aides pas à évoluer dans un univers de cours en duo.

Le démon enleva son débardeur et ses claquette qu'il déposa sur un porte manteau qui se trouvait à l'entrer de la salle puis il allât s'asseoir en tailleur sur le tatamis en face de l'entrer le dos à moins d'un mettre du mur.

Je te propose, si tu le veux bien de me montrer ce que tu sais faire. Que je saches ton niveau qui doit déjà avoir de très bonne base je suppose, tu as des mannequin de bois, je t'en pris, je te laisse le temps de t'échauffer et de te lâcher sur ces pauvres âme sans vie qui sont ici pour ça. Nous parlerons de notre façon de travailler par la suite.

L'homme se tenait droit, comme assis d'une légèreté malgré sa carrure imposante sur le sol moue. Il posa ses mains sur les genoux et attendit, afin de voir ce que la tueuse lui proposerais visuellement, ou oralement qui sait.
Empire des Damnés ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t332-darkar-snolt-s
Journal: http://bigfork.forums-rpg.com/t336-journal-d-un-demon-pacifiste#3100
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t337-avoir-des-amis-c-est-bien-des-enemies-beaucoup-moins#3102
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 15:55
Tandis que Darak répondait à sa dernière question, la brune tourna et observa la pièce qui était relativement vide. La décoration était simple, une ambiance zen qu’elle n’avait vu que dans des magazines… Ce n’était pas le genre d’endroit qu’elle fréquentait habituellement. L’ensemble, offrant peu de distraction, ramena rapidement l’ex-tueuse à se recentrer sur son interlocuteur.

« Des tueuses ? Elles sont nombreuses ? » Interrogea-t-elle aussitôt lorsque le propriétaire des lieux évoqua le fait qu’il donnait des cours privés à ses semblables ou à des humains. Trop intéressée par cette question, elle ne prêta pas attention au reste des explications de Darak concernant l’attitude des démons à son écart. Le devenir des tueuses avait été un grand sujet de discussion entre elle et Giles alors qu’un nombre toujours plus grand de filles finissait au service de l’Initiative.

Devant le regard perplexe de la brune, l’homme qui l’accompagnait avait retiré son haut et ses chaussures ouvertes pour s’installer tranquillement en tailleur sur le tatamis. Ses sourcils se froncèrent un peu plus à la demande de Darkar. Dans quel endroit étrange Spike l’avait-il envoyé ? Elle maudit intérieurement le vampire et ses idées stupides…

« Tu ne participes pas ? » interrogea-t-elle tout de même sans vouloir se décider. Elle cachait mal son trouble, elle était habituée à contrôler les choses, avec plus ou moins de succès elle devait bien le reconnaître. Mais l’attitude en retrait, d’observateur de Darkar la mettait dans une position de débutante, de seconde qu’elle n’aimait pas.

Face à son silence, qui n’avait cependant rien d’hostile, la brune avec des gestes qui trahissaient sans peine son agacement, finit par déplacer un des mannequins de bois que venait de lui désigner Darak et l’installa au centre de la pièce. Elle ne prit pas la peine de s’échauffer, elle ne le faisait jamais… ce n’était pas comme si elle en avait le temps lorsqu’elle croisait un vampire au cours d’une patrouille…

Elle enchaina une série de figures et d’enchainement qu’elle maîtrisait en effet plutôt bien. Grâce à l’entrainement avec Spike, elle avait repris une certaine aisance dans ses mouvements, même s’il lui manquait toujours force et rapidité. Dans un silence troublé uniquement par le bruit des mouvements qui fendaient l’air, et des coups portés au mannequin, la brune continua une bonne quinzaine de minutes. Aller régulièrement dans la salle de sport de la maison de Blanche avait permis au moins de reprendre de l’endurance. Elle n’était pas particulièrement essoufflée, mais ne voyant pas forcément l’intérêt de prolonger l’exercice, elle termina en portant un dernier coup plus puissant sur le mannequin qui tomba au sol. Avant, elle l’aurait brisé en mille morceaux dès le premier coup.

« Et maintenant ? » relança-t-elle avec une certaine impatience non dissimulée. Elle se planta devant Darkar, les deux mains portées sur sa taille. Elle en profita pour l’observer un peu plus. Il devait avoir son âge à peu près, mais derrière sa chevelure et sa barbe, ses traits étaient si fins qu’il paraissait presque sans âge… sans compter son regard qui trahissait une expérience bien plus ancienne que son physique ne pourrait laisser deviner.

« Pourquoi avoir ouvert cet endroit ? » questionna-t-elle sans trop savoir pourquoi. Liocha ne lui avait pas expliqué grand-chose à ce sujet, seulement que cela faisait quelques semaines seulement qu’il était ouvert, et donc qu’il était encore possible d’être accepté pour un entrainement. Mais le propriétaire des lieux continuait à intriguer la brune. A nouveau son instinct lui soufflait qu’elle passait à côté de quelque chose, quelque chose qui était pourtant évident.
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Juin - 21:38
Oui un certain nombres d'entre elle refusant de rejoindre l'initiative viennent ici.

Il n'en dit pas plus à Faith, ne lui expliqua pas qu'il pouvait également lui arriver de leurs trouver un toit pour se cacher un certain temps, les faire quitter le pays illégalement de temps en temps. Elle ne lui avait rien demander de plus non plus. Elle commença alors avec un enthousiasme réduit à zéro ce que le démon lui demanda après lui avoir demander s'il ne participerait pas, ce qu'il répondit par un signe négatif de la tête et un sourire encourageant. 

Il l'a regarda avec un réel intérêt son travail était égale à celui d'une tueuse mais il ressentait tout de même en elle une certaine frustration, sûrement à cause du faite qu'elle n'avait plus ces pouvoirs et donc moins de puissance, il tenterais de canaliser ça avec elle.

A la fin de la démonstration loin d'être mauvaise elle enchaînât tout de suite montrant également d'elle un côté très impatient, ce qui n'étonnais pas du tout le démon. Elle avait de l'énergie à revendre et ça l'amusait car elle risquerait d'être déçu dans ces début d’entraînement. Mais tout d'un coup son attention se porta plus sur la raison de l’ouverture de ce lieu, l'homme mit alors fin à l’entraînement sans le dire clairement mais en se levant. Il devait tout d'abord apprendre à mieux connaître la jeune femme avant de continuer, et elle semblait avoir elle aussi pas mal de question qui la taraudait, il entrât alors dans son jeu, la laissant encore prendre les reines des éventements pour lui éviter de se sentir trop déstabiliser car il ne voulait pas qu'elle fuit les lieux, l'aide qu'il pourrait lui apporter et ce calme dont elle semblait avoir besoin.

Le besoin d'argent déjà (dit-il avec humour) mais surtout l'envie d'aider les gens à pouvoir de défendre face au créatures surnaturel et à ces dernière d'apprendre à gérer leur colère et leur pulsion.

Le démon marchât jusqu'à l'arrière du bâtiment qui menait directement sur la plage, un lieu plus propice à la discussion et à la découverte de soi.

Dit moi, comment a tu perdu tes pouvoirs ? Si tu veux en parler bien-sur.

Darkar se posa sur un rochet proposant d'une mains à la tueuse de s’asseoir également non loin de lui.
Empire des Damnés ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t332-darkar-snolt-s
Journal: http://bigfork.forums-rpg.com/t336-journal-d-un-demon-pacifiste#3100
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t337-avoir-des-amis-c-est-bien-des-enemies-beaucoup-moins#3102
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Juin - 9:17
Lorsque Darkar évoqua l’argent, Faith n’eut pas besoin de croiser son regard franc mais amusé pour savoir qu’il n’était pas pleinement sérieux, que cela n’était pas la seule motivation ; sinon il ne proposerait pas des cours gratuits. La seconde partit de sa réponse trouva un écho particulier en elle. Cette colère n’était pas propre aux démons. Angel avait su l’aider des années plus tôt, et elle avait trouvé un certain apaisement pendant ces années en prison et les quelques mois suivant… avant la naissance de Nickie. Mais ce n’était plus le cas. Alors elle s’en était prise souvent à Spike, après tout il était le seul encore là, mais cela ne la faisait pas se sentir mieux.

Alors qu’elle s’attendait à poursuivre l’entrainement, ou plutôt à le commencer réellement, l’homme se leva, et l’invita à l’accompagner pour quitter la pièce et rejoindre l’extérieur. L’arrière donnait sur une plage. Le calme des lieux semblait simplement prolonger l’atmosphère paisible du club. La brune fut vite captée par le mouvement régulier des vagues… jusqu’à ce que Darkar la questionne sur la perte de ses pouvoirs.

Tout en cherchant comment répondre, l’ancienne tueuse se sortit une cigarette, et en proposa une autre au responsable du club qui refusa.

« D’autres tueuse n’ont plus leur pouvoir, tu dois déjà le savoir en les entrainant » commença Faith en s’assurant que la fumée de sa cigarette reste loin de son interlocuteur. Elle veillait à ce qu’elle disait. Etrangement ce n’était pas qu’elle voulait cacher quelque chose, mais elle ne le connaissait pas suffisamment pour risquer de rentrer dans les détails du rôle de Giles et ces produits qui permettaient de neutraliser les pouvoirs des tueuses. Quant au rôle de Wood, cela restait sa vie privée… « sauf que moi, je ne l’ai pas choisi, ce n’est pas ce que je voulais… » reprit la brune avec une voix qui trahit sa colère en songeant à l’anglais. Elle tira à nouveau sur sa cigarette, la serrant un peu plus entre ses doigts.

« Ce n’était pas prévu… et les conséquences ont été… compliquées. L’initiative, un vampire, des démons… la routine habituelle… sauf quand on n’a plus de pouvoir pour répondre » Elle termina avec un sourire forcé, en décalage avec ce qui s’était passé.

Elle quitta le rocher où elle s’était assise, incapable de rester inactive plus longtemps, d’autant plus lorsqu’il l’invita à se livrer un peu plus. Elle écrasa sa cigarette et garda le mégot entre ses doigts.

« Je ne comprends pas… » avoua d’un coup la brune en interpellant franchement du regard Darkar. « Je pensais que dans ce club je pourrais m’entrainer, mais là on ne fait que discuter… C’est pas désagréable d’être ici à papoter avec toi, mas c’est ça ta méthode ? »

Son ton n’était pas agressif, elle ne priva pas au passage d’un sourire séducteur, mais son visage restait perplexe.

« L’ami qui m’a conseillé de trouver un endroit comme ici m’a dit que je pourrais peut-être retrouver une partie de mes pouvoirs » continua la brune, ne lâchant pas ce sujet qui était si important pour elle. Darkar lui avait pourtant dit qu’il ne le pourrait pas, mais elle insista. Sans pouvoir, elle n’était plus une tueuse… et c’était tout ce qu’elle était.
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations ::  :: Les extérieurs de L.A :: Les plages et bord de mer-