Following Angel Investigations

Los Angeles
 
Bienvenue sur Discord!
La force est de retour et elle vous met au défi, les relèverez-vous?
Julian annonce son grand retour, venez participer à la conférence de presseorganisé en son honneur.

Partagez | 
 

 "Et si vous agissiez monsieur l'observateur?" (PV Spike/Blanche/Giles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: "Et si vous agissiez monsieur l'observateur?" (PV Spike/Blanche/Giles)   Dim 7 Jan - 11:11

Le vampire était partit dans l’heure qui suivit sa discussion avec Faith, comme convenue, Blanche l’accompagnait, ça lui faisait du bien de partir de nouveau en chasse avec elle, ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé, trop longtemps. Et puis sa présence lui évitera peut-être de tuer le vieil observateur, surtout s’il n’a pas les réponses souhaité. Par chance Spike savait déjà où il habitait, il connaissait assez bien Los Angeles, mais surtout Hollywood, et en voyant l’adresse dans le bottin, il reconnu immédiatement le lieu. Lui et Blanche montèrent dans une des voitures qui ornaient le garage de la villa. Le vampire n’hésitât pas une seconde dans son choix quant il reconnu au font de la pièce une Desoto Fireflite Sportsman de 1959, noire, la même que celle qu’il avait laissée, personne ne sais où… La voiture semblait d’origine, avec cependant, à la différence de la sienne, des vitres, comme la demeure, anti-UV, elle semblait flambant neuve… Il rentrât dedans avec douceur, comme si c’était une chose sacret, il en caressa le tableau de bords et humait l’odeur de vieux cuir qui emplissait l’habitacle, avant de se pencher pour ouvrir la portière passagère à Blanche.

- On ne fume pas dedans.

Cette petite réflexion était valable pour Blanche mais également pour lui-même. Pas sur qu’ils tiendraient le coup, ni l’un ni l’autre. Il se souvenait de sa vielle voiture, rempli de paquet de chips et de clope dans tout l’habitacle… Celle-ci était nickel, elle serait à lui dorénavant… Le vieux croulant démoniaque lui devait bien ça. Ou pas, mais tempi il se servirait. Et puis si ça se trouvait toute ces belle choses ne lui appartenait même pas, c’était peut-être la propriété d’un mal chanceux qui aurait croisé la route d’un Asag sur les nerfs et qui lui aurait coupé la tête pour en faire son quatre heure avant de s’approprier ces biens…. Spike haussât les épaules à cette idée puis démarra la voiture dont le moteur se mit à ronronné au quart de tour. Le vampire ferma les yeux quelques seconde avant de sortir le véhicule du garage et de prendre la route en direction de l’habitation de l’observateur.

La musique métal hurlait dans l’auto qui roulait à vive allure. Après plusieurs minutes de conduite ils arrivèrent devant une vielle bicoque en pierre apparente.

- Tout à fait son genre…

Lançât le vampire en sortant du véhicule et s’allumant une cigarette avant de faire glisser le paquet en direction de Blanche sur le toit de la voiture.

- Voyons voir s’il nous laissera entrer…

Le blond n’en était pas aussi sur, lui et Giles n’avait jamais été très proche, et en le voyant débarquer il se doutera bien du pourquoi de sa visite, Blanche était son effet de surprise, non vampire elle pouvait rentrer comme bon lui sembla dans la demeure de l’observateur, contrairement à lui… Il pressa la sonnette tout en écrasant sa cigarette sur le paillasson avec son pied, puis releva la tête en entendant le hochet de la porte se déverrouiller.

- Prépare-toi amour, à mon avis tu va devoir jouer des coudes.

Chuchotât-il a Blanche avant de regarder l’observateur.

- On peut parler ?

Lança-t-il à Giles tout en subtilité sans s’encombrer des salutations basique qui aurait sonner faut à leur retrouvaille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: "Et si vous agissiez monsieur l'observateur?" (PV Spike/Blanche/Giles)   Jeu 18 Jan - 4:39

Ils sortirent dans la nuit tombante, une nuit sans lune, comme les aimait Blanche. Spike semblait encore irrité suite à sa dispute avec Faith, mais une étincelle d’excitation se décelait dans son regard. La jeune femme prit sa main, rassurée sans savoir pourquoi, vaguement consciente de la vodka qui rendait ses pensées pâteuses. Cela ne durerait pas, mais elle se refusait à y songer. Spike était avec elle. Il l’entraîna jusqu’au garage où plusieurs voitures attendaient sagement qu’on fît ronronner leur moteur. Il s’écarta légèrement de la démone afin d’embrasser du regard cette petite collection, puis se dirigea sans hésiter vers une Desoto Fireflite. Blanche, qui demeurait en retrait afin de ne pas interrompre la contemplation de son amant, sourit malgré elle. Ce cadeau d’Asag était on ne peut plus adressé au vampire, et la jeune femme ne put chasser l’idée que son patron exigerait quelque chose de lui en retour.

Spike s’engagea le premier dans la voiture, caressant doucement le tableau de bord avant de se pencher pour ouvrir la portière à Blanche. La démone monta à son tour sans toutefois ressentir le même enthousiasme que son amant. Loin de partager sa passion, elle exécrait les habitacles étroits des voitures, préférant la liberté d’être qu’offraient la marche ou le vol. Elle referma la portière et sa nausée sembla s’intensifier.

Embrasse-moi fort avant de partir, murmura-t-elle.

La voiture filait à travers Hollywood, avalant le ruban noir de la route. Une musique rock avait remplacé le métal qui beuglait sa complainte. Blanche abaissa la fenêtre, son corps berçant au rythme des vibrations de la voiture. La garder endormie, l’autre, la Bête. Ne pas la laisser la prendre, non, elle la dévorerait. L’engourdir. Un homme se plaint sans qu’elle l’entende. Les maisons défilent, un arbre puis deux des dizaines, ou c’est le même. Il s’étire, se multiplie sans cesse. Your skin makes me cry. Le même fois cent, cent arbres, ils avalent la rue avalent la rue les avale le noir, néant noir rien. Plein de vide rien. L’obscurité partout l’obscurité, et cette voix cette voix! You’re so fucking special. Obscurité obscurité s’immisce obscurité sous les ongles sous la chair obscurité. Plein! Dans la bouche obscurité dans la gorge. Et l’air! Inspire inspire plus de place obscurité. What am I doing here? Partout. I don’t belong here.

Tout à fait son genre.

La voiture avait arrêté de manger la route, les arbres étaient redevenus quelques-uns. Ils s’étaient garés devant une vieille maison tranquille. Le rideau mal tiré laissait entrevoir un rais de lumière. Une portière claqua. Blanche remarqua que Spike était descendu de la voiture et fit de même. Ses gestes lui semblaient lourds, décalés et l’air…. Il lui semblait avoir oublié comment l’inspirer.

Voyons voir s’il nous laissera entrer.

Elle reconnut la voix de Spike. Giles, la maison de Giles. Elle se souvenait. Le questionner sur les pouvoirs de Faith, elle se souvenait, oui. La jeune femme remarqua que sa main tenait un paquet de cigarettes. Celui de Spike. Elle en sortit une qu’elle alluma d’un geste automatique. Ce n’était pas elle. Ça aurait pu être n’importe qui. Peut-être même elle. Elle tira une bouffée et l’air afflua dans ses poumons en même temps que la fumée. Elle l’expira avant de tirer précipitamment sur la cigarette. Giles. C’était ce qui était important. Elle tira une dernière bouffée avant d’écraser la cigarette sous sa semelle et rejoignit Spike sur le pas de la porte.

Prépare-toi amour. À mon avis, tu vas devoir jouer des coudes, lui murmura le vampire à l’oreille.

Elle entendit le loquet se lever, et Giles apparut dans l’embrasure de la porte.

On peut parler? demanda Spike.

S’il vous plaît, Mr Giles, renchérit la démone avec un sourire taquin.

Elle posa une main sur sa hanche, le tissu de sa chemise dessina la forme de son arme. Même si elle réprouvait ce qu’il avait fait à Faith, elle ne désirait pas lui faire de mal. Elle gardait encore en mémoire son discours lors de la soirée caritative. Le vieil observateur avait ses torts, mais il n’était pas perdu. Toutefois, elle se tenait prête : s’il ne les laissait pas entrer, elle devrait forcer le passage afin de permettre à Spike de pénétrer dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rupert Giles
Pacte des Insurgés ~ Humain

avatar
MessageSujet: Re: "Et si vous agissiez monsieur l'observateur?" (PV Spike/Blanche/Giles)   Sam 20 Jan - 21:41

L’observateur venait enfin de rentrer de sa rencontre avec Buffy il en était encore tout perturbé, entre la joie et la crainte, il savait que c’était une grande fille mais il ne pouvait s’empêcher d’y repenser.
Il décida de se faire un bon thé, puis il irait se mettre au lit la journée avait été assez riche en émotion la théière sur la gazinière sifflait et Giles se dirigea donc en direction de la cuisine se servir un bon thé ;

quand il entendit toquer à la porte, il n’attendait normalement personne, Robin avait les clefs à moins que ce soit Nickie, impossible pensa-t-il, elle ne rentrera pas à une heure aussi tardive.
Giles se dirigea donc vers la porte c’était encore la solution la plus évidente afin de savoir qui venait le perturber à cette heure, alors thé à la main il alla donc ouvrir la porte, il ôta le loquet et entrouvrit la porte.

Giles reconnu Spike et afficha un air surpris il entendit qu’il n’était pas venu seul, il se demandait bien ce qui lui voulait.

- Spike !

Articula Giles d’un air pas franchement ravi de le voir il lança un regard plus amical à la démone qui l’accompagner et ajouta :

- Je vous en prie entrez !

Il regarda Spike et ajouta :

- Vous m’excuserez de ne pas afficher un grand enthousiasme j’ai eu une longue journée et j’allais me couché.

Il but une gorgée de son thé. Et s’accola contre un mur sa tasse de thé à la main et se tourna vers la démone :

- Une tasse de thé ? je n’ai que ça à vous proposer.


Depuis que Giles héberger Robin et Nickie Giles avait prohibé tout alcool car l’alcool et l’adolescence ne faisait pas bon ménage mais quand celle-ci était une tueuse cela pouvait encore plus dégénérer.

- Vous voulez donc parler « repris Giles » alors parlons,  j’ai l’impression que je n’avais pas vraiment le choix et à mon âge maintenant on évite les risques inutile alors je t’écoute Spike que me vaut ta visite ?

L’observateur finissait de boire son thé et retira ses lunettes afin de les nettoyer la soirée ne faisait que commencer et Iles sentait bien qu’il n’était pas prêt à dormir ou peut être dormira-t-il du sommeil éternel.

Pleins de choses lui traversait l’esprit, savait-t-il que Buffy l’avait revu ? Ou bien savait-t-il pour Nickie ou bien était-ce tout autre chose avec Spike tout était possible une chose est sure la conversation ne sera pas de tout repos.

Il observa aussi la jeune femme elle lui rappela quelques chose puis il se souvenu lui avoir déjà parlé dans le passé

- On s’est déjà parlé il me semble rappeler moi ou ?

Giles était un peu tendu mais il rester Giles un  britannique ou presque rien n’y parait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Et si vous agissiez monsieur l'observateur?" (PV Spike/Blanche/Giles)   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Et si vous agissiez monsieur l'observateur?" (PV Spike/Blanche/Giles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour, [...] un rendez-vous avec monsieur Werner ? Vous êtes ?
» Monsieur D'Erlon, je vous attends de pieds fermes!!!!!
» "Indignez-vous !" de Stéphane Hessel
» Evans Paul , retirez-vous !
» MONSIEUR L'ADMINISTRATEUR RECTIFIER JE VOUS PRIE, CES ASSERTIONS MENSONGÈRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Los Angeles :: Aux alentours de Downtown L.A :: Hollywood :: Maison Rupert Giles-
Sauter vers: