Following Angel Investigations

Los Angeles
 
Bienvenue sur Discord!
La force est de retour et elle vous met au défi, les relèverez-vous?

Partagez | 
 

 Promenade nocturne... comme une habitude... [PV Asag]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Buffy A. Summers
Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Promenade nocturne... comme une habitude... [PV Asag]   Ven 8 Déc - 2:18

Quatre heures du matin... Et encore une nuit mouvementée. Buffy se réveille en sueur, des gouttes perlent sur son front et ses draps sont humides. Elle s'assoit afin de reprendre ses esprits, encore ces images, ces flashs, ces sensations... Surtout tous ces visages, des monstres, des visages qui semblent connus, mais qu'elle ne connait pourtant pas... Une jeune femme aux cheveux raides et châtains, une rousse, un homme avec un œil en moins, un blond platine, une brune au style rebelle et beaucoup d'autres... La blonde tentait de se calmer, mais sans y parvenir.

Elle prit la décision de sortir prendre l'air. Le motel dans lequel elle avait pût trouver une chambre pas trop chère pour la nuit était à quelques kilomètres de ce dernier. Elle mît son manteau et prit la porte, elle marchât durent de longues minutes avant de se poser sur le banc d'un parc magnifiquement arboré par des sapins.

Les étoiles éclairaient le ciel, la pleine lune également. Le ciel était magnifique et Buffy le regardait retrouvant doucement son calme. Elle écoutait le silence, le chant des quelques oiseaux nocturnes qui restaient éveillés ici et là. Tout ce faux silence apaisait la blonde. Malgré le danger de rester dehors avec toutes les créatures existantes, Buffy se sentait bien, au calme et aucune peur ne venait la tiraillés.

Elle s'était mise à fumer depuis son divorce, à boire également, le fait d'être à la rue surement, même si sa pauvreté était temporaire, temps que le jugement n'était pas fini, mais le vice s’était emparé d'elle. Elle s'alluma donc une cigarette qu'elle dégusta calmement en reprenant sa promenade dans le parc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asag
Mafia Démoniaque ~ Démon

avatar
MessageSujet: Re: Promenade nocturne... comme une habitude... [PV Asag]   Jeu 28 Déc - 23:36

Les choses progressaient à Los Angeles. Asag pouvait sentir ses racines fendre le sol californien et s’y incruster, mais avec quelle insupportable lenteur! Si le démon parvenait presque à humer les fleurs de son œuvre, il était loin de pouvoir en déguster le fruit. Il restait tant à accomplir, et Kora, de moins en moins crédule, se montrait agressivement méfiante à son égard. Il avait été victime de plusieurs attentats déjà. La plupart étaient minables, souvent indirects, ce qui trahissait la crainte réservée qu’entretenait la succube à l’égard du vieux démon. Asag inspira la fraîcheur nocturne, tâchant d’y trouver quelque apaisement. Certains aspects demeuraient particulièrement encourageants. Plume se chargeait des Éliminateurs tout en poursuivant son travail auprès de Kora. Sa situation était certes dangereuse, mais la mercenaire paraissait s’en sortir sans trop d’encombre, d’autant plus qu’Anaël veillait à nouveau sur elle. Le trafic d’armes, surtout, s’avérait lucratif. Anton Petrov, qui se montrait particulièrement brillant, étendait le marché new-yorkais sur Los Angeles et même au-delà, supplantant des petits gangs californiens et repoussant les Mexicains à la frontière. Des querelles parfois sanglantes éclataient alors, mais Petrov, habile négociateur, d’autant plus que sa puissance était décuplée par les effectifs que lui fournissait Asag, parvenait le plus souvent à calmer la situation avant qu’elle dégénère.

Mais c’était envers Morphéus qu’Asag se montrait le plus reconnaissant. Il avait fait preuve d’une inconscience bornée en forçant son homme de main à rester à New York pour gérer ses affaires, mais ce dernier, plus malin, l’avait suivi à Los Angeles malgré ses ordres. Sa présence à ses côtés l’allégeait d’un lourd fardeau, notamment en ce qui concernait le recrutement des tueuses. Le rôle de Morphéus débordait cependant du cadre des affaires, le démon veillant sur son patron comme le ferait un réel ami, ce qu’il était à bien des égards. C’était d’ailleurs lui qui avait enjoint Asag à cette promenade nocturne. Les choses évoluaient, il pouvait bien profiter d’un peu de bon temps, lui avait-il dit avec un clin d’œil qui laissait sous-entendre plus. Le vieux démon s’était aisément laissé convaincre. Morphéus avait raison après tout. S’alléger l’esprit ne pouvait que lui être profitable, d’autant plus qu’il en avait encore pour un temps à Los Angeles : aussi bien profiter des délices qu’avait à offrir la métropole.

Asag se fit d’abord reconduire chez Plume, où il renvoya son chauffeur. S’il n’avait pas encore l’état d’esprit requis pour une nuit de détente et de plaisirs, elle saurait l’y mener. Cette créature avait un don pour la légèreté et l’insouciance qui bordait la provocation. Elle était seule chez elle. La stéréo laissait s’échapper une musique country qu’il ne connaissait pas. La présence de son patron ne sembla pas la gêner et elle regagna le salon, l’alcool rendant plus lascif le mouvement de ses hanches étroites. Il remplit son verre et s’en servit un avant de s’asseoir à son tour dans un fauteuil moelleux. Leur échange entremêlait silences et discussions anodines, rires et flatteries juste assez réservées. Le temps suspendait parfois son rythme. Alors les lèvres de Plume dessinaient la musique, et Asag se laissait aller à contempler leur danse. Il n’avait pas voulu s’attarder aussi longtemps, juste le temps d’un verre. Puis d’un autre. Ils avaient fini par perdre le fil.

J’te ressers, cher?

Il la regarda s’étirer lentement jusqu’à son verre vide vide pour le lui présenter. Il y avait un moment que la glace avait fondu. Il avait décliné, elle avait fait la moue puis s’était levée pour le reconduire au vestibule, sa démarche un peu moins certaine que lorsqu’elle lui avait ouvert. Elle s’adossa au mur pour le regarder sortir. Quelque part dans le salon, la stéréo ne se lassait pas de chanter une musique éloignée de la réalité urbaine. Asag approcha doucement une main du visage de sa protégée et caressa sa peau avant de déposer un baiser sur son front. Un flot d’images se déversa dans son esprit, mais il n’y prêta pas attention. Il trierait plu tard ces souvenirs.

Tu devrais jouer pour moi, murmura-t-il.

Elle sourit, inclina légèrement la tête afin de baiser ses doigts qui s’attardaient encore.

J’joue au Davie’s demain soir. Fais pas comme si tu le savais pas, viens me voir, répondit-elle avec un clin d’œil espiègle.

La mâchoire d’Asag se crispa, mais il ne rétorqua rien. Il prit congé et sortit dans l’air frais de la nuit urbaine, ignorant les frissons légers qui couraient sur son corps. Il la tuerait un jour, ou elle aurait raison de lui.

Sa montre de poche indiquait quatre heures du matin. Le vieux démon laissa l’air pénétrer ses poumons. Il se sentait plus léger, revigoré même. D’un pas nonchalant, il se dirigea vers le parc où il pourrait attendre d’admirer la fraîche beauté de l’aube. Le silence gagnait en lourdeur à mesure qu’il s’éloignait de Silverlake pour gagner les abords du centre-ville de Los Angeles. Le vent s’était tu et la lune allongeait les ombres de manière inquiétante. Chaque esquisse de bruit semblait une explosion dans l’air sec, vidé de toute vie. Bientôt, Asag fut sur ses gardes. Il avait la sensation d’être épié de toutes parts, mais ne parvenait pas à percevoir quoique ce fût. Sa démarche demeurait toutefois souple et calme, inconsciemment mesurée.

Il finit par apercevoir une bordure de conifères et s’engagea dans le sentier qui la traversait jusqu’au parc, volant un peu de leur parfum résineux au passage. Le terrain parsemé d’arbres demeurait suffisamment dégagé, mais le sentiment d’être observé persistait. Le vieux démon se fit plus attentif aux bruits environnants et put entendre le bruissement des petits animaux en réveil, mais rien qui confirmât ou infirmât cette pression d’être épié. Une silhouette venait doucement à sa rencontre. Une femme, encore assez jeune. Une cigarette entre les doigts et l’air un peu ailleurs, elle ne semblait pas s’apercevoir de la présence du vieil homme qui troublait silencieusement sa solitude urbaine. Asag sortit un paquet de cigarettes de la poche de son veston, celui qu’il avait confisqué à Plume alors que la soirée était encore jeune. Il exécrait cette mauvaise habitude, surtout chez une femme, mais il ferait bien une exception pour cette étrangère égarée. Il n’était pas exclu qu’il pût rentrer chez lui sans encombre, et profiter des délices californiens achèverait de le détendre.

Excusez-moi, l’apostropha-t-il doucement, un sourire affable aux lèvres. Pardon, je ne voulais pas vous effrayer. Je souhaitais simplement emprunter votre briquet. Il semble que j’ai perdu le mien.

Il fit rouler la cigarette entre le pouce et l’index, son regard fauve couvrant la jeune femme d’un velours chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buffy A. Summers
Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: Promenade nocturne... comme une habitude... [PV Asag]   Ven 29 Déc - 12:06

La tête dans les nuages, la jeune femme fut plus que surprise à l'entente de la voix masculine qui l'apostrofât. Elle sursotat sans pour autant avoir plus peur que ça. Toute personne normallement constitué se serait mise sur ses gardes directement, mais pas elle. Cet homme ne lui faisait pas peur, il était même assez courtoit et avenant pour son âge. Elle fouillat dans sa poche quelques seconde et en sortie un briquet zipo avec une tête de vampire burlesque dessus. Depuis l'annonce de l'existance des forces surnaturelles, ces babiolles purullait litérallement sur les étales des marchés, et Buffy avait craqué pour ce vampire à la coupe brune ébourifé. Il avait quelques chose de sympatique. Elle le tendit à l'homme, s'excusant presque pour le côté grotesque de son briquer en lui offrant un sourir désiolé.

- Tenez...

Après avoir allumé sa cigarette, l'homme aux tempes grisonnantes lui rendit son briquet qu'elle rangeat dans sa poche machinallement avant de reprendre sa marche, tout aussi machinallement, comme une automate. Le froid hivernale ne venait même pas traversser ses vêtements. Elle ne fit pas attention de savoir si ce dernier la suivait ou non. A vrais dire elle s'en moquait royallement... Pour elle la vie n'avait jamais vraiment eue de sens de toute façon... Elle avait juste l'impression de ne pas vire sa vie, et ce depuis toujours.

Après quelques secondes de marche, des bruits de pas se fit entendre autour d'elle. Elle n'y fit pas réellement attention, pas avant ce bruit sourd... Un coup de feu? Elle se trouvait à un tournant, elle ne voyait pas d'où ça venait mais elle savait vers où c'était dirigé. L'homme... Elle accouru auprès de lui.

- Monsieurs? Vous allez bien? Vous avez eue de la chance, ils ne savent pas viser, venez! Debout!

Alors qu'elle aidait l'ancien à se relever, elle sentit une poigne de fer la saisir par les cheveux... La puissance de la chose qui l'agrippait était telle qu'elle sut instinctivement qu'il n'était pas humain, son grognement ne fit que valider sa supposition.

Un vampire... merde.

Sans savoir comment, elle réussit à se retourné tout en lui décauchant un coup de genous dans le ventre, ce qui le fit reculer de quelques pas, surement plus par surprise qu'à cause de sa force. Quoi que... Le vampire semblait réellement être étonner par ce petit bout de femme, tout aussi surprise que lui.
De rage il tentat de l'attrapper au coup, mais une roullade sur la droite, et la blonde escivat les mains de la créature. Elle aurait bien fuit, mais tout son corps semblait frémir de ce combat improvisé, son âme voullait rester et se battre, ce qu'elle fit, n'écoutant que son instinct. Oubliant la peur, ainsi que la force de son adverssaire, le combat débutat. Les yeux équarquillé d'étonnement, la jeune femme parvenait tout de même à esciver la plus part des coups du monstres, et ceux qui l'atteingnaient ne lui faisait étrangement pas aussi mal que ce qu'elle aurait cru. Au bout de plusieurs minutes elle finit par trouver son rythme  et même du plaisirs. Un coup par si, un autre par là, une roulade ici, un coup de pied à la vollé... Buffy s'amusait réellement, elle se sentait vivante pour la première foi de sa vie, contrairement au vampire qui perdait de plus en plus ses moyens, au point de fuire.
Elle serait bien partie à sa poursuite, mais elle se souvint de l'homme... Elle le laissat fuire... Ok, elle ne l'avait pas achever mais après tout à quoi bon, il était partie...

Peut-être est-il partie chercher des renffords??? Mince

- Heuuu, on ferait mieux de partir, dumoins vous surtout, je crois que c'est après vous qu'il en avait. Quoi? Pourquoi me regardez-vous ainsi?

La jeune femme se sentait dévisagé, quant soudain une douleure se fit sentir dans le bas de son ventre, le vampire n'y avait pas été de mains morte et du sang coullait de la blessure. Elle fouillat dans ces poches à la recherche de son téléphonne portable, avant de se souvenir qu'elle l'avait laisser au Môtel afin den ne pas être déranger par un ennième messages d'excuse de son ex, puis elle s'écroulat, sans concience, sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Promenade nocturne... comme une habitude... [PV Asag]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade nocturne... comme une habitude... [PV Asag]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade nocturne
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Balade nocturne [ pv : Matt ]
» Randonnée nocturne Sports et Loisirs Brasparts-Lannédern
» [AIDE(comme d'habitude)] Format MPEG plus petit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Los Angeles :: Aux alentours de Downtown L.A :: Les parcs-
Sauter vers: