Mer 29 Nov - 0:11
Comme souvent quand rien ne va plus c'est ici que je viens, pourquoi après ce qu'ils m'ont fait? Pourquoi se besoin de les voir? Même s'ils ne répondent pas et ne répondent jamais, ils restent inexorablement ma famille, ma ligné. Notre Dame des Anges, c'est assez ironique de trouver un ex ange dans ce lieu. Je vais voir le prêtre comme toujours. Depuis mon arrivé à L.A ça doit faire la dixième fois que j'y vient, ce vieux doit me trouver folle, mais vider mon sac me fait du bien. Et comment annoncer à Kora que j'ai perdu la trace de sa protéger, bien-sur je ne lui dirait pas que c'était volontaire, lui laisser un peut de tranquillité avec son amant, mais la marâtre va très mal le prendre ça c'est sur. J'entre une énième foi dans le confessionnal, mais l'odeur encore frais du sang m'en fait sortir à grand pas. Je change de box et rejoint celui où devrait se trouver mon interlocuteur, mort. Quelqu'un l'a occis. Comment peut-ont tuer un homme d'église qui n'a rien fait de mal à personne. Mon esprit se tourne vers Kora, et si elle avait été mise au courant de mes rencontre avec le père Davis? Dans ce cas son état actuel n'étonnerait personne, ça mort à dut être rapide en tout cas, la gorge trancher, net. Celui ou celle qui a fait ça connait son métier, et cette acte froid montre qu'il ne s'agissait pas d'une de ces connaissance. L'idée du tueur ou mercenaire n'est donc pas à mettre de côté. En tout cas il va falloir que je trouve un autre prêtre... Mais dans la cité des anges ce n'est pas ce qu'il y a de plus compliquer.

Tout d'un coup j'entend une porte s'ouvrir violemment, je commence par me cacher me transformant instinctivement en souris pour éviter de me faire repérer, mais la vision que je vois me rend malade. Je commence à tremblé, j'ai des sueurs froide. Jamais je n'avais ressentit ça, plus depuis des lustres en tout cas. Cette homme... Il lui ressemble tellement. Son regard noir... Comment cela ne peut être possible, le monde serait si petit que ça? Mais les coïncidence... ça j'ai du mal à y croire. Asag revient à L.A, je retrouve Blanche, la boss me rend la vie, puis le retour de ce démon maudit. Celui qui a détruit ma vie, a fait de moi, ça... Je tente de me sauver ma la peur, la surprise ou je ne sais quoi m'empêche de bouger, je sent mes forces me perdre et ma transformation se désintégre.
Je me retrouve au beau milieu d'une cène de crime face à un des pires tueur que je connaisse, le plus sadique. Puis mes forces me perde, je m'écroule, non pas maintenant, le noir, plus rien, que va-t-il m’arriver, ici sans défense... Non... Morpheüs.... Impossible, pas lui... Il doit venir terminer le travail qu'il a débuter il y a des années... Blanche... Pardonne-moi. Je sent les ténèbres s'emparer de moi, je perd conscience.
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Jan - 18:53
Après avoir passé un bon moment sur une terrasse auprès d’une des plus belles plages de LA, Morpheus termina son verre et sa conversation avec une jolie blonde refaite de la tête au pied. Il lui donna rendez-vous pour la soirée, là il avait autre chose à faire… et puis à part sa plastique, ce n’était pas la conversation qui allait parvenir à le retenir…

Il remit ses lunettes de soleil et rejoignit la voiture décapotable qu’il avait en location. Il ne regrettait pas sa venue à l’ouest… et le choix d’Asag s’avérait plutôt agréable. Mais il n’avait pas tout le loisir d’en profiter. Son maître avait l’ambition d’imposer son pouvoir sur la ville, et surtout de faire battre en retraite Kora. Et cela nécessitait beaucoup de temps et d’énergie… Mais cela n’était pas pour déplaire au démon qui commençait à avoir une certaine réputation dans la capitale californienne parmi les hommes de Kora. Il aimait sentir cette peur se diffuser.

Aujourd’hui, sa mission était simple : retrouver un prête, un certain Père Davis. C’était une mission directe d’Asag. D’habitude, il lui expliquait un peu plus les raisons de l’exécution, mais pas cette fois-ci. Il ne l’avait pas questionné, ce n’était pas dans ses habitudes. Sa loyauté était trop importante pour qu’il se pose trop de questions.

L’avantage, c’est qu’un prêtre ne bougeait souvent pas beaucoup, alors il se rendit tout simplement dans l’église où il officiait. Il ouvrit les portes lourdes de l’entrée sans douceur, s’amusant justement à troubler le silence des lieux. Il n’avait jamais cru en aucune religion, il s’en moquait même… Comme souvent, l’intérieur du bâtiment était sombre, seulement éclairé par la lumière passant par les vitraux trop petits. Il prit son temps pour avancer dans l’allée centrale. Il s’arrêta brusquement, davantage en alerte. Une odeur familière mais qui n’avait rien à faire dans les lieux vint jusqu’à lui : du sang…
Il n’eut pas mal à se diriger vers l’odeur, sur ses gardes. Après quelques mètres, il stoppa net à nouveau… Anaël… Il ne lui avait pas fallu plus de quelques secondes pour reconnaître la silhouette de celle qu’il avait cherché pendant plusieurs années… celle qu’il pensait définitivement disparu de ce monde. Leurs regards se croisèrent à peine, déjà l’ombre fugace s’écroulait au sol. Malgré la surprise, il réagit rapidement, et son premier mouvement fut de se diriger vers la jeune femme. Elle était juste inconsciente… il la déplaça légèrement, la laissant allonger pour reprendre ses esprits, avant de revenir à son objectif : le prêtre… Il s’agissait bien de celui qu’il était venu chercher, il en avait vu la photo. Quelqu’un l’avait devancé… Vu le sang autour de la victime, il était certainement mort… mais il vérifia son pouls en veillant à ne pas tâcher son costume et ses chaussures neuves. Il n’y avait plus rien à faire…

Il fallait qu’il fasse disparaître le corps et qu’il nettoie tout ce bazar… Asag avait été clair, il devait être discret… alors même si quelqu’un lui avait mâché le travail, il le pouvait pas laisser l’homme d’église comme ça… Ses yeux se portèrent à nouveau sur le corps inanimé d’Anaël à quelques mètres… Ce n’était pas une illusion, elle était bien là ! Pourquoi ?

Elle ne semblait pas reprendre conscience, son visage restait très pâle… Délicatement, il la prit dans ses bras, il pouvait entendre son pouls faible, sentir son souffle léger, mais régulier. Se fiant à son instinct, portant toujours la jeune femme avec précaution, il se dirigea vers le fond de l’église et trouva une porte simple sur un côté. Il l’ouvrit d’un coup de pied. Cela donnait bien à une partie plus privative, et rapidement il trouva une chambre, sans doute celle du prêtre. Il allongea son ancienne maîtresse d’une nuit. Il passa une main sur son visage, vérifiant à nouveau qu’elle allait bien.

Il était plus facile de revenir à ce qu’il connaissait… Sans attendre, il rejoignit sa voiture et en récupéra un très large sac noir. Il retourna à l’intérieur de l’église dont il ferma la porte. Il ne manquerait plus qu’une vieille dévote débarque, tombe sur le prêtre et se mette à hurler jusqu’à ameuter tout le quartier.

Une petite quinzaine de minutes plus tard, il ressortait avec le même sac qui semblait beaucoup plus lourd. Il le déposa dans le coffre. Il avait pris soin d’envelopper le corps avec du plastique mais il ne manquerait plus que la voiture soit tachée par du sang… Rien ne se passait comme il l’avait prévu… mais il aimait aussi l’improvisation.

Il aurait surtout aimé si cela n’avait pas concerné Anaël… Une part de lui ne réalisait pas qu’elle pouvait être là, alors qu’il l’avait tellement cherché… Lorsqu’il rouvrit la porte de la chambre où il l’avait installé, il se demandait même si elle ne serait pas vide, s’il n’avait pas tout simplement rêvé… Mais elle était bien là, toujours inconsciente… Il avisa un linge qu’il mouilla un peu dans l’évier de la pièce adjacente et lui passa sur le visage.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Jan - 21:05
Les ténèbres le furent réellement... Pas un noir calme, paisible, mon sommeil fut agité, surement à cause de mon état de déchu, mais quant je dors, ou quant je suis inconsciente, comme c’est le cas actuellement, le calme ne se fait pas. Les humains ont la chance de rêver, pas moi… Je ne sais pas ce que c’est qu’un rêve, c’est surement la raison pour laquelle je déteste dormir. Chaque sommeil est accompagné par l’enfer… Des morts, des bains de sans, de la douleur, je devrais m’en réjouir en temps que mercenaire et assassin, mais non, pas quant il s’agit de moi… A chaque inconscience de ma part, mon âme est rejeter en enfer, où, selon les célestes, est ma place.

Mais cette foi si, une sensation agréable, fraîche, humide, de réveille en douceur, effaçant mon cauchemar… Ou du moins, en supprime un pour laisser la place à un autre… Morphéüs. Que faisait-il ici ? Mon réveil se fait alors moins doux, je me rassois rapidement et remonte tout mon corps jusqu’à la tête de lit, m’éloignant la plus possible du démon, avant de presque sauter du lit à l’opposer de sa présence maléfique.

« Morphéüs… » Mon ton est dédaigneux, une essence de rage transparaît dans ma voix qui devient presque rauque… Inhabituel pour cette voix d’habitude si douce, presque suave.

« Espèce de larve sans cervelle, ça t’amuse toujours autant de détruire tout ce qui importe aux autres temps que ça ne t’appartient pas à ce que je vois ! Tu n’es qu’un crétin ignare et sous évolué ! Une espèce d’emmerdeur qui détruit toujours tout sur son passage, tu n’as donc rien compris à ce monde !? Y a-t-il au moins une chose pour laquelle tu es du respect, pas la religion apparemment ! Ou t’évertue donc à détruire ma vie à jamais !? »

Sur ces mots je sens mes ressentiment envers lui remonter à la surface, je revois la visage de l’observateur de ma protéger alors qu’il vient m’annoncer la mort de cette dernière, je me rappelle la douleur de mon bannissement mais aussi le cœur détruit à sa trahison. La colère me prend toute entière, sans ménagement, sans pitié, et je perd le contrôle de mon corps tremblant quant Morphéüs voit arrivé sur lui un tigre albinos, tout crocs dehors qui lui saute au coup. Il me repousse plusieurs fois sous cette forme, puis je retrouve forme humaine alors que mon corps est meurtrie par les coups qu’il m’a envoyé. C’est alors que je prends dans ma main le médaillon… Celui offert par Asag… Celui-ci même qui m’empêche de faire resurgir ma puissance céleste…  Puis mon regard croise celui du démon.

« Tu pensais faire quoi de moi ? Me tuer ? Ou alors me laisser ici afin que j’endosse ton crime ? Ne rêve pas mon ami, tu va le payer, et c’est moi qui vais te tuer. L’initiative n’aura plus qu’à ramasser tes restes. »

C’est alors que je tire de toutes mes forces sur le talisman qui se détache de mon cou, je sens soudain une puissance toujours aussi impressionnante et presque terrorisante prendre possession de moi. Des ailes blanche, magnifique, immense m’encercle, ma chevelure vol comme si un vent avait empli la pièce et je ne touche plus le sol…

« Comme le veut la tradition traître, as-tu quelques chose à dire avant de mourir ? »

Je prend le temps d’attendre sa réponse, sait-on jamais, elle pourrais ajouter à ma colère, ou voir m’amuser.
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Jan - 20:55
La très belle blonde se réveilla soudain, et à la grande surprise de Morpheus, elle se redressa pour se réfugier à la tête du lit, comme si elle le craignait. Et puis elle déversa sa haine devant la tête de plus en plus incrédule du démon. Jamais il n’avait vu la jeune femme dans cet état, parler avec autant de vulgarité et de mépris. Ce n’était pas pour lui plaire. Elle était totalement différente de la douce Anaël de ses souvenirs, celle qui lui avait fait découvrir qu’il pouvait avoir des sentiments.

Les yeux habituellement clairs d’Anaël étaient remplis de colère, une fureur qu’il avait rarement croisée. Alors qu’il avait déjà reculé d’un pas en sentant que la situation lui échappait, la blonde trembla, puis brutalement se transforma en un tigre albinos puissant. Il n’eut pas le temps de se poser trop de question, de se demander comment celle qu’il pensait simple mortel, celle qu’il pensait morte depuis des années pouvait avoir la capacité de se transformer.

L’animal était vigoureux, résistant. Et le combat fut acharné. Morpheus dû quitter son apparence humaine pour retrouver toute sa force de démon et réussir à reprendre le dessus sur la bête. Malgré tout, il retint en partit ses coups. Il ne voulait pas achever le tigre, il voulait revoir Anaël et comprendre. Il avait déjà tellement vu de monstres ou autres créatures surnaturelles que son retour n’était peut-être pas si surprenant.

Enfin, la jeune femme reprit forme humaine, marquée par la lutte qui venait de se dérouler. Malgré son visage furieux, elle restait toujours aussi belle que dans ses souvenirs.

« Eh, on se calme tigresse ! » tâcha-t-il d’abord de la calmer avec un sourire séducteur, un peu déplacé dans le contexte. Mais cela ne permit pas d’apaiser Anaël et à nouveau, elle se transforma après avoir arraché son collier. Dans une lumière blanche, elle s’éleva, aidée par deux ailes qui étaient subitement apparu. Ses yeux étaient maintenant rouges.
Anaël un ange ? Morpheus bloqua par la surprise quelques secondes, la bouche entrouverte. Il avait entendu parler de ces créatures dont la puissance était réelle, mais jamais il n’en avait croisé. Passé la surprise, il réalisa que cela expliquait pourquoi la jeune femme était toujours de ce monde.

« Tu m’as manqué ?! » Avec toujours un sourire charmeur, et sur un ton un brin ironique, le démon revenu sous son apparence humaine tâcha de calmer la fureur de l’ange par l’humour. Il ne voulait pas l’affronter, d’abord parce qu’il sentait qu’il serait difficile d’avoir le dessus, ensuite parce que… c’était Anaël… Il n’avait jamais mis autant d’énergie à rechercher une femme, et jamais il n’avait plus ressenti ce qu’il avait vécu avec elle. Il s’était senti… vivant.

« et tu vas pas me croire mais je n’ai pas tué ce prêtre, j’ai pas eu le temps » continua-t-il sans chercher à cacher ses véritables intentions en venant dans cette église. Maintenant il avait au moins la confirmation que ce n’était pas Anaël qui avait tué l’homme. Cela l’arrangeait, cela serait toujours ça en moins à expliquer à Asag…
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 25 Jan - 21:43
Toujours  angéliquement sur les nerfs j’écoute le démon qui me fait face… Toujours autant de stupidité sortant de sa bouche, enfin à dire vrai, je me souviens que c’est se côté séducteur et plein d’humour qui m’avait faite fondre lors de notre rencontre… Je dois me ressaisir. Puis il me parle du prêtre, et après une colère de nouveau bien présente ma charge d’énergie commence à redescendre alors qu’il m’annonce qu’il n’y est pour rien… Je tente de faire mine, mais je le crois.

« Je ne te crois pas ! Tu es un menteur et un manipulateur ! »

Je tente de garder constance mais c’est de plus en plus compliquer et l’énergie qui m’est demandé pour rester sous cette forme risque de me tuer, sauf que malgré ma colère envers lui je ne sais plus quoi faire. Puis ses mots résonne de nouveau dans ma tête alors je lui saute dessus avant que ma puissance ne me tue, je l’attrape au coup et le soulève du sol.

« Qui ! Dis moi qui ! Qui t’a ordonné ça ! C’était qu’un prêtre, rien de plus ! »

Puis prise de fatigue ma main lâche, je titube, je suis si fragile, si frêle, à croire que je ne sers à rien… Je tente de reprendre une certaine constance, mais avec du mal, mon énergie céleste me bouffe, je cherche alors mon collier au sol, une fois retrouvé je le remets… Pas le choix, ma vie est trop importante, pour moi, pour Blanche.  Puis exténué par temps de sentiment et d’énergie, je m’assoie sur le lit, tournant le dos à Morphéüs pour ne pas voir ses yeux de Jais que j’avais temps aimer par la passer… Tous ces souvenirs… Le prêtre étaient au courant, c’était le seul avec qui je pouvais en parler, maintenant je n’avais plus personne, plus rien. Je sens alors des larmes rouler sur mes joues sans arriver à les calmer, et je finis en sanglot. Trop de sentiments d’un coup, trop intense. Et lui, que fait-il ici, il ne pouvait pas être mort, me laisser continuer ma vie comme avant, je me retourne légèrement et mes yeux croise les siens.

« Dis moi, je t’en supplie, qui voulais sa mort… Et pourquoi? Parce-que à par mon boss, je vois personne. »
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 18:07
« Oui mais ce n’est pas pour autant moi qui ai tué ce prêtre » répéta à nouveau Morpheus avec cette même désinvolture agaçante. Il espérait que cela apaiserait la fureur de la jeune femme en face de lui. Le visage de la jeune femme trahissait sa colère… et sans en avoir peur, il restait prudent. Elle semblait avoir une force importante.

Il en fit d’ailleurs les frais quelques secondes plus tard, elle lui sauta dessus sans qu’il ait le temps de réagir. Il aurait pu se dégager, mais à nouveau se retint, la laissant se calmer. Il ne voulait pas risquer de la blesser et puis elle semblait suffisamment déboussolée comme ça. La force de l’ange commençait à s’amenuire, il tomba lourdement au sol, grimaça et soupira… Sa patience commençait à trouver ses limites…

« Un prêtre qui a plusieurs ennemis… il ne devait pas être si parfait que ça… » signala le démon qui venait de se relever. Mais il ne persista pas. Anaël, après avoir ramassé et remis un son collier autour du cou, s’était assise sur le lit. Elle lui tournait maintenant le dos mais il pouvait entendre ses pleurs. Mais sans trop savoir pourquoi, il s’avança vers elle et posa une main sur son épaule frêle.

Il pouvait la sentir trembler sous ses doigts. Et une vague d’émotion le submergea. Il ne ressentait aucune émotion, aucun sentiment, c’était sa force de démon, ce qui en faisait l’un des meilleurs hommes de main du pays… Pourquoi était-ce différent avec Anaël ? Il ressentait soudain sa douleur, sa détresse même, et cela le touchait.

Assez vivement il retira sa main, pensant que cela allait cesser aussitôt. Mais ce n’était pas le cas. Le regard un peu hagard, il essayait d’effacer ces émotions qu’il ne maîtrisait pas. Bien au contraire, cela ne fit que rappeler les souvenirs de la nuit passée avec la jeune femme, près de deux siècles auparavant… La douceur de sa peau, son cœur qu’il avait senti s’affoler sous lui, ses gémissements… à l’unisson du plaisir qui montait chez lui… Cette souffrance d’Anaël qu’il ressentait aussi forte sans doute pour la première fois était insupportable.

Elle se tourna légèrement vers lui, les yeux si clairs, et le visage baigné de larmes. Il ne put éviter son regard. Malgré son trouble, elle restait si belle… Il se rapprocha d’elle, s’assit à ses côtés, et l’attira contre son torse doucement. Il caressa ses longs cheveux blonds, presque blancs, pendant plusieurs minutes en silence. Il retrouva son odeur. Il cherchait à l’apaiser, ou peut-être s’apaiser lui-même, calmer ce flot de sentiments qui continuait de l’envahir. Il avait cette conscience que tout était lié, même si il ne l’expliquait pas.

« Pourquoi ton patron voudrait la mort de ce prêtre ? » questionna à son tour le démon en écartant légèrement la jeune femme de lui pour retrouver son regard.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Jan - 0:25
Contre toute attente Morphéüs me serra contre lui… A bout de force je ne me débâtie pas. J’étais même bien contre lui, jusqu’à ce qu’il me sorte de ce faut calme pour me ramener à une triste réalité. Je ne m’en étais pas encore aperçu, mais Asag me manquait, les seuls moments de relâche que j’avais put avoir avec Kora c’était ici, avec le père Davis., quant Plume était avec Spike, ce vampire la protégeait, avec lui, je m’étais rendu compte qu’elle ne risquait pas grand-chose, ni quant elle retournait auprès d’Asag.

Puis la phrase de Morphéüs tourne et retourne dans ma tête, pourquoi voudrait-elle sa mort ? Pourquoi ? Mon regard se fixe alors dans celui de Morphéüs, m’encouragent à lui parler.

« Pourquoi ne voudrait-elle pas le tuer plutôt. Elle déteste tout le monde, sauf cette femme qui l’accompagne… C’est une mégère, sans cœur, elle veut qu’on la craigne, qu’on la vénère, sauf qu’elle n’a rien à vénérée. Bon ok, elle est pas mal… Mais d’extérieure uniquement. A l'intérieure c’est une vipère sans cœur. Et puis elle est moins sexy que moi... »

Je me relève et reprend enfin constance, avant de dessiner un sourire narquois sur mon jolie visage.

« C’est toi, mais au féminin en faite, manipulatrice, sadique et sans cœur »

Puis je me dirige vers la petite salle d’eau adjacente à la petite pièce qui devait servir de chambre au prêtre pour me servir un verre d’eau avant de changer d’idée et me diriger vers l’autel au centre de la cathédrale, où je prends un verre du sang du Christ, un excellent vin rouge, surement un bordeaux français.

« J’ai toujours sut qu’ils ne buvaient pas réellement le sang de notre père. Il aurait été trop égoïste pour en faire profiter les humains de toute façon. Un verre démon ? Temps qu’à faire, autant boire un coup en la mémoire de Davis. »

Puis faisant comme chez moi, je m’assoie sur l’autel, le corps du vieux prêtre avait disparu, surement du travail de Morphéüs, mais la porte s’ouvre sur deux jeunes paroissiens qui entre, surprit de la présence d’Anaël sur l’autel.

« Désolé jeune gens, la cathédrale est temporairement fermer, le temps de retrouver un nouveau prêtre, le dernier est mort d’une crise cardiaque, vous pouvez boire un verre en sa mémoire !!! »

Finis-je par crier alors que les deux jeunes gens partaient presque en courant, je ne comprends pas l’espèce humaine, toujours à avoir peur pour rien. Je me tourne alors vers mes compagnons, l’air étonné.

« Pourquoi partent-ils comme ça ? On ne leurs à rien fait ? Qu’est-ce que tu crois qu’ils vont faire ? Appeler l’armée ? C’est vrais qu’un peut d’action me ferais du bien, pas toi ? »
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 31 Jan - 16:08
Morpheus sentit la jeune femme se relâcher un peu contre lui. Cela ne fit qu’amplifier ces sentiments brouillés qu’il découvrait à son contact. A la fois à regret et avec soulagement, elle s’écarta de lui, et toutes ces émotions prirent moins d’importance en lui. Il trouvait même cela ridicule, cette façon de ressentir les choses… cette sensibilité si…humaine.

Anaël répondit à sa question, avec un emballement qui amusa le démon. Clairement, elle détestait sa patronne… Et à sa description, Morpheus songea rapidement qu’il pouvait s’agir de Kora. Ce fut la première personne qui lui vient à l’esprit, cette femme à la fois terriblement sexy, mais surtout manipulatrice… Elle était presque digne d’un ennemi comme Asag, à l’exception près que son propre patron avait une certaine éthique, et même un respect par rapport à ses employés… Il n’avait pas ce besoin de blesser, d’humilier les gens, les démons sans raison. C’était pour cette raison qu’au-delà de la simple loyauté qu’il avait pu avoir pour sa maîtresse française, il vouait à Asag une vraie estime.

« Tu sais que tu es toujours la plus sexy » provoqua gentiment le démon en adressant un sourire toujours aussi séducteur à la très belle blonde. Et il garda un visage amusé lorsque indirectement elle l’accusa à nouveau d’être manipulateur, sadique et sans cœur… « Merci pour les compliments, c’est pour te plaire… » Continua-t-il à ironiser.

A regret, Anaël s’écarta, et il l’observa alors qu’elle partait déjà rejoindre l’autel et se servi un verre de vin, avant de lui proposer de l’accompagner pour cet étrange toast indécent en mémoire du prêtre tué.

« Jamais pendant le service… » C’était totalement faux et l’ange le savait probablement, mais il était plus occupé à déjà vérifier que rien de suspect ne resterait dans la pièce où venait de s’allonger Anaël. Il se souvenait des consignes d’Asag : être discret… Il jeta un coup d’œil sur le bureau et trouva un carnet d’adresse qu’il plaça dans la poche intérieur de sa veste.

La retenue ne semblait pas être dans les intentions de la jeune femme qui, assise sur l’autel, renvoya avec fracas deux jeunes paroissiens qui venaient de rentrer dans l’église. Ils en sortirent aussi vite… Morpheus, un peu plus éloigné et dans l’ombre, n’avait sans doute pas été vu par les deux intrus. C’était préférable… Il venait d’arriver à LA, et il ne comptait pas être recherché aussi rapidement par l’Initiative, cela ne ferait que ralentir son travail, et surtout il ne pourrait plus profiter des délices de la côté ouest… si tant est que la dictature imposée par les McKinley permette encore une vie agréable…

« Et si tu évitais d’alerter tout le quartier ma belle ? » suggéra le démon en se doutant que l’ange n’aurait de toute façon aucune envie de l’écouter. Mais il voulait surtout partir d’ici rapidement, et éloigner sa voiture avec le cadavre dans le coffre avant l’arrivée de l’Initiative. Il remarqua qu’Anael semblait réellement surprise par le départ précipité des deux jeunes gens, cela le questionna… Etait-elle sérieuse lorsqu’elle demandait pourquoi ils partaient ?

« Si tu veux un peu d’action, on peut toujours aller s’amuser avec ta patronne. Comment s’appelle cette diablesse ? Et qu’est-ce qu’elle attend de toi ? » Interrogea-t-il en se rapprochant de la jolie jeune femme pour lui tendre une main et l’inviter à quitter son perchoir.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Fév - 0:34
Il restait toujours aussi amusant, malgré ma colère qui se terrait dans un coin de mon âme, je pris sa main et sautât au sol, quittant l’autel christique. Je me retournât vers mon père, clouer sur sa croit et lui fit une révérence ironique mais tout en grâce. Puis virevoltant, je  rejoignis Morphéüs, me stoppant net dans ma courte joie quant se dernier me demandât le nom de Kora… Et jouer avec elle ? Je me mise à tremblé sans le vouloir. Puis mon regard tombât sur le lieu où j’avais trouvé le corps du père Davis… Je me dirigeât vers le parloir. Lui savait, il était même peut-être mort pour ça… Mon visage devint plus sombre sans que je ne le contrôle, ce type avait le dont de toucher là où sa faisait mal, et de se mettre en danger à en croire ça demande.

« Le père est mort pour avoir su… »

Je ne le regardais pas, je refusais qu’il pense que je le protégeais… C’était faut d’ailleurs ! Je n’en avais rien à faire de ce démon ! Non j’en AI rien à faire, il peut bien crever la bouche ouverte ! Tous ces mots traversait mon esprit mais refusait de sortir de ma bouche, comme une vérité trop fausse pour être dévoilé. La vérité ? C’était quoi ? C’était qu’à son regard mon cœur s’était emballé, c’était que ce n’était pas la colère qui m’avait faite réagir… Quoi je ne sais pas… Ou alors je sais, mais je me le refuse comme toujours. J’avais eue tout ces souvenirs… Tous ces moments ensemble, puis la mort de l’observateur. Sa trahison qui m’avait fait temps souffrir et en même temps découvrir cette vie. Lui en voulais-je réellement de m’avoir faite bannir des cieux ? De ce lieu serte calme, mais sans sentiment ? Sans amour ? Sans joie ? J’aimais cette vie… Et un mot s’échappât alors que je regardais le parloir, cette fois si une vérité trop douloureuse.

« Merci… »


Juste deux syllabes, mais si importante, si douloureuse, mes yeux se remirent à briller, mais avant qu’une nouvelle larme ne roule sur mes joues, je l’essuyât d’un revers de manche rapide et fière. Puis je me dirigeât dehors, l’air frai me fît du bien. Puis dans l'embrasure de la porte je me retournât vers le démon.

« Je peux le voir ? Le corps ? Je n’ai pas prit le temps avec tout ça… Je veux savoir si c’est sa signature… Si ce monstre à fait ça… Savoir si l’énergie est la même… Mais pas dehors… J’ai cru comprendre que tu voulais un minimum de discrétion… »

En temps qu’ange j’avais se pouvoirs… Celui de sentir une énergie si je me concentrais suffisamment longtemps, même si je devais encore enlever ce collier… Me risquer à me sentir faible à nouveau… Le père Davis avait toujours été là pour moi, je pouvais bien lui rendre la pareille.

« Je t’en dirais plus sur la Pute de Satan si tu acceptes »
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Fév - 13:11
«  Es-tu certaine qu’il est mort à cause de toi ? » relança Morpheus tout en rejoignant la très belle blonde vers l’entrée de l’église. Il jeta un dernier coup d’œil vers le chœur du bâtiment, pour vérifier que tout était en ordre. L’endroit restait toujours aussi… mort… et ennuyeux. Il n’avait jamais eu aucun intérêt pour ces lieux religieux, cela lui rappelait les heures trop nombreuses qu’il avait passé à accompagner sa maîtresse en France aux offices…

Lorsqu’Anaël le remercia, il lui adressa un large sourire, toujours aussi séducteur. La colère de la jeune femme semblait être redescendue. Cela lui allait mieux, la colère tirait les traits de son visage. Il s’arrêta une seconde dans l’allée de l’église, surpris par la demande de l’ange. Elle souhaitait voir le corps du prêtre. Les raisons de sa requête avaient un sens… Une partie de lui eu bêtement et instinctivement envie de la protéger de cette épreuve, elle n’était pas comme lui, habitué à voir des cadavres… enfin de ce qu’il en savait…

« Charmant surnom, ça donne envie de faire sa connaissance » plaisante à nouveau le brun en entendant le vocabulaire fleuri de la blonde pour parler de sa patronne. « Allons-y ». Il ouvrit la lourde porte pour laisser passer la jeune femme, et avec tout autant de galanterie, vint lui ouvrir la porte passagère de sa voiture. Il rejoignit rapidement sa place, remit ses lunettes de soleil et dans un vrombissement de moteur, ils s’éloignèrent rapidement de l’église. Il était temps… ils entendaient déjà de loin les sirènes des véhicules de l’Initiative.

Il prit la direction du désert, il leur fallait une petite vingtaine de minutes de route pour s’y rendre. Ils auraient pu utiliser leurs pouvoirs, mais transporter un cadavre compliquait les choses… Et puis ce n’était pas si désagréable cette balade avec la jeune femme.

« Tu es un ange depuis combien de temps ? » s’intéressa le démon. Il lui semblait qu’elle avait disparu seulement quelques jours plus tôt tellement sa présence lui semblait… naturelle. Pourtant des dizaines, même une centaine d’année s’était passé depuis leur rencontre. Et il n’en avait jamais entendu parler depuis. Il baissa la musique pour mieux entendre la jeune femme.

Enfin il s’arrêta subitement au milieu du désert, derrière une légère butte. L’endroit était vide, à l’exception de quelques rochers. Pendant qu’Anael descendait, il rejoignait déjà le coffre, et plus délicatement que d’habitude pour ménager la sensibilité de la jeune femme, il en sortit le cadavre déjà plus rigide du prêtre enveloppé dans le sac noir et le posa au sol.

« Il est tout à toi… »

Laissant la jeune femme faire ce qu’elle voulait du cadavre, mais tout en gardant un œil sur elle, il commença par enlever sa veste, la poser sur le siège de la voiture, puis fit apparaitre une pelle et commença à creuser un trou. D’habitude, il s’assurait de se débarrasser des cadavres en se fatiguant moins, comme en les jetant d’un pont… Mais il faisait un effort pour Anaël, elle semblait tenir à ce prêtre.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Fév - 22:52
Anaël ne répondit pas aux diverses questions du démon qui l’accompagnait, non qu’elles n’étaient pas pertinente, mais elle culpabilisait déjà suffisamment pour la mort du prêtre au point qu’elle avait du mal à retenir les quelques larmes qui lui restait, du coup elle préférait se taire. Ce qu’elle fit jusque dans la voiture luxueuse de son ex amant. Puis une question la fit sourire, depuis quant, elle un ange ? C’était assez idiot au fond comme question, mais il cherchait surement à comprendre. Du coup, vu que ça elle pouvait en parler, elle lui expliquât.

« Je suis née céleste y a quelques milliers d’années, ou million j’en sais trop rien. On ne dit pas Ange… c’est péjoratif, enfin moi j’m’en fou… Bref j’étais un céleste, puis j’ai été envoyé pour protéger cette tueuse, j’ai découvert les sentiments humain, puis toi, puis ils m’ont déchu. J’suis donc née une seconde fois on Louisiane, à la nouvelle Orléans.  J’ai vadrouillé un peut partout, découvert ce monde, cette vie, fait des petits bouleaux ici et là, solo pour commencé, puis pour un démon, un autre mafieux, comme tu vois, je dois être abonnée. Puis en duo et je suis morte… Encore… Et là, au bout de je ne sais combien d’année cette peste qui me ramène… Pourquoi ? Que je taff contre mon ancien patron… Ok je l’aimais pas des masses, mais il reste plus cool qu’elle… Et je sais pas quoi faire pour l’échappé et prévenir, l’ancien. Enfin bref, voilà ma vie en quelques phrases. Et toi alors ? Tu as fais quoi durent toutes ces années ? A part draguer et torturer ? »

Un sourie angélique se dessinât sur le visage d’Anaël, elle se sentait mieux en sa présence, elle retrouvait se côté réconfortant qu’il avait put avoir sur elle jadis. Puis au bout d’un moment de route, ils s’arrêtèrent dans le désert et pendant que Morphéüs creusait un trou la jeune femme allât examiner le corps du prêtre. Sans aucuns sentiments, tous bloqué pour travailler elle retirât son collier puis  elle reniflât, comme un loup renifle sa proie, plusieurs odeurs se mélangeait en commençant par celui de l’alcool, du tabac froid, du sang, puis vain les énergies, celle de Morphéüs reconnaissante parmi mille autres. La jeune femme la mit de côté, la sienne également, puis toutes celle trop humaine aussi, pour finir il n’en restait qu’une.

« Je connais cette énergie…  Je l’ai déjà sentit quant j’étais enfermer chez miss folle-dingue… Il s’occupe des tortures pour elle et également des assassinats important. C’est un démon Vahrall, ils ne sont pas très intelligents ce qui convient très bien à ma boss, mais très violant. Ils mesurent dans les trois mettre pour 100 a 120 Kg. Pas le genre de démon que l’on veut croiser tout les jours et pas étonnant qu’ils aient laissé le corps ici. Elle ne les envoie pas pour qu’ils soient discrets en générale, mais pour faire passer un message. »


Tout en se relavant elle remit son collier et se rassoit aussitôt au sol, la tête tournant, ce poison la tuait à petit feu. Déjà blanche au naturel, elle l’était encore plus, elle tentât de se relaver mais en vain. Elle restât donc là, puis se couchât sur le sol afin de calmer le sang qui coulait dans son corps, apportant avec lui se poison qui l’affaiblissait à chaque utilisation de ses pouvoirs célestes.
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Fév - 18:54
Tout en creusant tranquillement mais surement la tombe du prêtre, Morpheus observait la jeune femme, repensant à ses paroles dans la voiture. Elle parlait de ses multiples morts et retours avec une certaine indifférence, comme si cela lui semblait normal, et déjà si loin. Il s’interrogeait sur l’identité de ses patrons. Il n’y avait pas tant de mafieux que cela… et il en connaissait un bon nombre, voir tous… Comment cela se faisait-il qu’il n’avait jamais croisé Anaël auparavant ? Mais il ne répondit pas à sa question sur ce qu’il avait pu faire, il préférait la laisser se dévoiler avant.

Il s’arrêta quelques minutes, se soutenant négligemment sur la pelle, intrigué par la façon de procéder de la belle blonde. Elle semblait renifler le corps aussi surement que pourrait le faire un animal. Mais sa démarche souple avait quelque chose de gracieux, de félin, sensuelle.

Il commençait à reprendre son travail lorsqu’elle parla. Il l’écouta avec la même attention, d’autant que ces informations étaient importantes. A la différence d’elle, il se moquait bien de pouvoir retrouver le tueur pour venger la mort du prêtre, après tout il lui avait mâché le travail… Mais il devait comprendre, pour assurer ses arrières. Il devait encore retrouver le supérieur du prêtre, et il serait utile d’anticiper une éventuelle rencontre avec un autre démon.

Elle remit son collier. C’était la seconde fois qu’elle enlevait son bijou, cela ne pouvait pas être une coïncidence ou un tic étrange. La première fois, elle s’était transformée en ange… enfin céleste, mais il préférait ange… cela collait tellement mieux à la jeune femme. Cette fois-ci elle semblait se sentir particulièrement mal, et malgré ses efforts manifestes, elle ne parvint pas à se relever. Elle se glissa sur le sol.

Il abandonna la pelle, et se rapprocha de la blonde, s’accroupissant dans un mouvement souple, vers la jeune femme. Il avança une main vers elle, avant d’arrêter son mouvement, se souvenant des sentiments qui l’avaient saisi un peu plus tôt. Il n’en voulait pas, il préférait garder les idées claires, et ne pas se laisser avoir bêtement, si humainement par toutes ces émotions dont il n’avait pas l’habitude.

« Quel est le rôle de ce collier ? » interrogea-t-il en plantant ses yeux noisette dans son regard clair pour l’inviter à la confidence. Il était peu probable qu’elle lui fasse confiance, mais si elle voulait un tant soit peu qu’il l’aide, elle devrait lui parler. « C’est en lien avec ta patronne ? »

Il reste près d’elle le temps d’obtenir sa réponse, mais surtout de s’assurer qu’elle se sentait mieux. Elle ne pouvait pas cacher sa faiblesse. Puis il reprit son travail, et le termina rapidement. Puis sans difficulté, mais toujours avec une certaine attention pour le corps, il saisit le prêtre recouvert à nouveau du sac plastique noir avant de l’installer dans le trou et de le recouvrir de terre. Il s’écarta et rejoignit la voiture pour laisser la jolie blonde prendre quelques minutes si elle le souhaitait. Elle avait l’air de tenir à cet homme.

« Je connais ces démons, ils ont l’air plutôt nombreux ici… j’imagine qu’ils ont su se défendre face à l’Initiative » reprit sans attendre l’homme alors qu’Anaël venait de le rejoindre. Il était temps de quitter le désert et reprendre la direction de LA. « Ils offrent leur service aux plus offrants, j’en connais quelques uns… » Même si il n’était pas arrivé à LA depuis si longtemps, il avait déjà un petit réseau de contact qui était bien utile pour certaines besognes…

« Alors dis-moi, qui c’est ta patronne ? » insista-t-il à nouveau.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Mar - 23:47
La jeune femme ne répondit pas directement au démon au sujet du talisman qui ornait son cou, au lieu de ça elle se contenta d’un simple hochement de tête quand il évoquât Kora. Elle lui en avait certainement déjà trop dit à son propre sujet alors que lui ne semblait pas enclin à la discussion. Alors elle ferait de même. Garder leurs distances personnelles pour des fins professionnelles, en tout cas c’est ce qu’elle pouvait ressentir émaner du démon. Puis, après que Morphéüs est rejoint de nouveau la voiture elle se dirigea vers la tombe improvisée du prêtre, elle béni la sépulture et y déposa une crois faite avec deux petits morceaux de bois trouvé au sol. Après ce rite funéraire basique elle rejoignit le véhicule et son conducteur qui reprit la parole sans attendre à la grande surprise et frustration d’Anaël. Pour réponse elle levât les épaules et reprit à son tour.

« Ouais j’ai cru comprendre ça… Reste plus qu’à retrouver ce démon, ce n’est pas comme s’ils avaient tous la même odeur… »

Lançât-elle sarcastiquement. Elle ne savait pas pourquoi mais le comportement du démon la contrariait. Il s’intéressait à elle certes, mais pour quelle réelle raison ? C’était vraiment pour elle, ou juste pour sa patronne, d’ailleurs il revint à la charge à se sujet, ce qui irrita encore plus la jeune femme.

« Je ne pense pas que ça te regarde Morphéüs… »

Lui lança-elle tout en le regardant froidement. Toute cette journée l’avait crevée… Et ses sentiments lui faisaient sentir. Elle se savait irritable, ce qui n’était pas dans ses habitudes. Après une demi-heure de route le couple était de retour en ville, ce qui rassurât quelques peut la jeune femme, elle pourrait s’échappé, s’échappé de ce passé trop pesant.

« Je vais rentrer chez moi, dépose-moi devant l’université s’il te plaît. Où ici, je marcherais, ce n’est pas un souci. Non je vais descendre ici… Marcher me fera du bien, arrête-toi tu veux. »

A peine le véhicule arrêté, et sans un regard au démon, juste un signe de main, elle descendit de la voiture et prit une direction au hasard, pas celle de chez elle, mais celle de nulle part. Elle avait juste besoin de marcher, se vider la tête. Elle prit alors une petite ruelle discrète, à l’écart de tout et se transforma en colombe. Elle prit alors son envole, l’air, cette sensation de liberté, elle en avait besoin. Mais alors qu’elle stagnait un peut au-dessus de la ruelle, qu’elle ne fut pas sa surprise de voir le démon prendre à son tour la direction de l’impasse… Elle se posât alors en haut de l’immeuble de la ruelle et observa la scène dépitée, presque en colère. Elle aurait pu fuir facilement sous cette forme, mais au lieu de ça elle fondit sur Morphéüs comme un animal sur sa proie, sans chercher à le toucher mais juste le surprendre. Puis toujours habillé de plumes blanches elle lui adressa la parole.

« Tu comptais me suivre jusqu’où comme ça ? Tu pensais que je te mènerais à ma patronne ? » Puis tout en se retransformant en humaine elle marchât en direction du démon. « Il n’y a donc que ça qui t’intéresse réellement ! Tu ne changeras jamais Morphéüs, toujours aussi égoïste et calculateur. »

Puis, sensuellement elle caressa la joue du démon. « Tu désires connaître mes secrets mais ne dévoile pas les tiens démons, pourtant j’ai des yeux, je te vois quant tu me frôle, que je te touche, tu semble différent à mon contacte, comme piégé »
Elle s’amusait à le frôler, se jouait de lui, de ces mouvements de recules, ces tressautements, avait-elle dont toucher un point sensible chez le démon ?

Puis lacée par ce petit jeu elle recula de quelques pas avant de lui tournée le dos et ressortir de l’impasse.

« Tu ne ferais pas le poids face à l’autre cinglé, oublie là, tu risquerais bien plus que ta propre vie sinon. Mais si tu veux m’être utile alors retrouve un certain Asag, dit lui qu’il est en danger, et que l’ange de la mort est de retour, il comprendra.»

Puis elle prit la direction du bar le plus proche, son allure féline revenue, ainsi que son calme. Elle savait qu’il risquait de la suivre, mais sur ce coup, peut lui importait son choix, elle attendrait qu’il se fatigue avant de rentrer chez elle.
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Avr - 18:32
Il avait fait l’erreur de vouloir en savoir trop, et trop rapidement. Il avait sans doute oublié la rapidité d’esprit d’Anaël… ou sans doute aussi qu’il n’avait pas saisi qu’elle ne lui accorderait plus jamais la même confiance. La belle blonde se ferma rapidement, en prenant d’abord un ton sarcastique, puis en mettant fin clairement à ses questions. Il n’insista pas, lui adressa un sourire charmeur, et continua de conduire avec désinvolture, comme si tout ça n’avait finalement pas tant d’importance…

A peine arrivée en ville, elle indiqua qu’elle voulait descendre, laissant le flou sur ce qu’elle comptait faire. Il ne chercha pas à la retenir, cela n’aurait servi à rien, il avait pu comprendre un peu plus tôt qu’elle était bien plus forte maintenant… Il n’était vraiment pas certain d’avoir le dessus, il devait en savoir plus… et puis il faudrait déjà qu’il ait envie d’aller au conflit avec lui. Ce n’était pas le cas…

Il la laissa donc s’éloigner légèrement, mais gara sa voiture seulement à quelques mètres pour suivre à pied la même direction que la jeune femme. Au moment où il réalisa qu’il était dans une impasse et qu’elle s’était moquée de lui, un oiseau blanc, une colombe fondit sur lui avec violence. Il ne pouvait s’agir que d’elle.

Elle se retransforma en humaine, et il accueillit ses questions et sa colère, avec un léger sourire tout aussi délibéré. Mais celui-ci se fit plus figé et se transforma en léger rictus alors qu’elle porta une main sur sa joue. Elle était chaude et douce… Il avait envie de la saisir pour forcer la jeune femme à se rapprocher encore plus, à retrouver son corps contre le sien. Alors qu’elle continuait son petit jeu, il prit sur lui pour ne pas laisser transparaître toutes ses émotions qu’il ne connaissait pas, mais qui l’envahissaient. Il savait qu’il n’y parvenait pas totalement… Elle se fit un plaisir de le lui faire remarquer.

Elle s’éloigna, il respira un peu plus, tâcha de remettre un peu de calme dans son esprit troublé. C’était insupportable ! Comment cette femme pouvait-elle lui faire un tel effet, lui qui habituellement ne ressentait absolument rien ? Qu’avait-elle de si particulier ?

« ne t’inquiète pas pour moi chérie, ton patron ne me fait pas peur » répliqua-t-il avec un peu trop d’arrogance pour masquer sa faiblesse précédente. Elle ne prit pas le temps de l’écouter davantage, mais il note qu’elle cherchait Asag… Cela acheva de convaincre le démon de ne pas la laisser filer comme ça, alors à nouveau, il la suivit, sans vraiment se cacher d’ailleurs cette fois-ci. Elle entra dans un bar.

« Bon choix, j’avais justement envie d’un verre. Je t’en offre un ? » Avec un naturel et une galanterie en décalage avec la situation, il lui tira une chaise pour s’asseoir et s’installa à ses côtés et appela le serveur pour se commander un verre de whisky et laissa la jolie blonde indiquer ce qu’elle souhaitait.

« Qu’est-ce que tu veux à cet Asag ? Si tu veux que je le retrouve pour toi, il faut m’en dire plus » A nouveau il continua de cacher sa propre situation, et fit mine de ne pas connaître son propre patron. Il espérait bien qu’après quelques verres, Anaël saurait se détendre et se montrer plus bavarde. En attendant, il en profitait pour l’observer à nouveau. Ses traits étaient plus durs mais elle était toujours aussi belle. Son regard aussi semblait s’être obscurcit, il avait en souvenir ses yeux bleus azurs et si innocents lorsqu’ils avaient passé cette seule et unique nuit ensemble.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Avr - 4:14
Comme prévue, arrivé au bar, Morphéüs l'avait suivie, non pas qu'il avait été discret, mais elle avait faussement espéré qu'il ne vienne pas. Un faux espoir, il ne lâchait jamais prise, une chose qui n'avait pas changé. Alors qu'il lui tirait la chaise pour qu'elle s'assoit la belle blonde esquiva et prit la chaise d'à côté, un actes assez pathétique, mais on était au 21 ème siècle maintenant, plus personne ne faisait ce genre de chose, et encore moins après une discussion très peut amicale.

- Téquila sunrise. 

Tout en annonçant la boisson elle ne lâchait pas une seule seconde le démon des yeux, son regard était noir mais sans expression. Elle ne voulais plus le laisser avoir une quelconque influence sur elle.

- Si tu ne veux pas le rechercher ça m'est égale, je le trouverais de toute façon, j'ai également mes contactes. Et puis franchement, c'était surtout pour me débarrasser de toi.  

Le serveur revint alors avec les boissons, la jeune femme lui offrit son plus beau sourire avant de tremper ses lèvres rouges dans le verre puis le reposa.

- Tu sais Morphêüs je ne te dois rien tout comme tu ne me dois rien. Beaucoup d'années se sont écouler depuis notre rupture. Certes te revoir alors que je te croyais mort m'a surprise, mais maintenant que cet effet est passer je me rend compte que tu as juste été une belle expérience. Les hommes ne sont que des divertissement, j'ai une mission à mener à bien, et elle est plus importante que toi et moi. Maintenant si tu trouve ce Asag, et bien dis lui juste qu'il est en danger, parle lui de moi, ou pas, peut importe je m'en sortirais, comme toujours, je suis une céleste après tout. 

Son ton était froid et arrogant, encore une facette qu'elle n'avait pas montrer au beau brun, même si ce n'était que du faux semblant. Le fait de le revoir l'avait en réalité chamboulé bien plus qu'elle ne le montrait, et fort heureusement pour elle, elle était une experte en comédie. Puis elle prit la décision d'ignoré le démon, elle but son verre avant d'allé sur la piste de danse. La musique rythmé l'endiablais, les hommes se rassemblèrent assez vite autour d'elle, près, trop près, mais elle en jouait. Regardant de temps en temps dans la direction du démon afin de vérifier s'il partait ou non et également s'il la regardait. A sa façon de danser on aurait dit un serpent bougeant au son de la flûte de son marabout. Certains hommes se permettaient de la toucher, pensant d'elle qu'elle était une petite femme fragile, si elle les laissaient faire c'était uniquement car elle le voulait bien, où peut-être pour oublier le regard de Jais posé sur elle.
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Avr - 17:15
Morpheus ne s’offusqua pas lorsqu’Anael ignora délibérément la chaise qu’il venait de lui proposer, et un sourire amusé vint à nouveau se suspendre sur son visage. Elle le cherchait, il le savait… Cela ne modifierait pas ses habitudes, certaines choses en lui ne changeraient pas, comme ce reste de galanterie passée, dont il déplorait vaguement la disparition.

Elle commanda tout en continuant à le dévisager d’un regard noir. Ses paroles ne furent pas plus aimables… Cette colère en elle, cette opposition systématique ne lui allait pas, ses trait s’étaient encore durcis et gâchaient son visage d’ange. Mais il resta patient et la laissa parler. Le ton de sa voix ne s’améliora pas, et elle se montra cette fois arrogante. La façon dont elle parla des hommes surprit le démon…

Elle s’échappa à nouveau, et partit sur la piste de danse. Elle attira rapidement les regards, et la compagnie. Plusieurs hommes se rapprochèrent, elle ne fit rien pour les repousser ou les décourager, bien au contraire. Elle jouait avec eux… elle jouait avec lui. Ses coups d’œil en sa direction n’étaient pas discrets… Il se contenta de rester stoïque même si la situation commençait clairement à l’irriter. Il n’appréciait pas cette nouvelle facette d’Anaël, bien loin de l’innocente jeune femme qu’il avait connu. Les années semblaient l’avoir gâchée.

Avec un agacement qu’il ne se connaissait pas, il continua pourtant à regarder la scène, et termina son verre rapidement. Une fraction de seconde, il songea à quitter les lieux, puis commanda un autre verre qui se vida aussi vide que le troisième. La jeune femme continuait de danser avec assurance et légèreté, sa longue chevelure suivait dans un mouvement gracieux. Son corps souple attirait son cesse son regard. Il ne pouvait pas la quitter des yeux.

« Vous aussi, vous vous la taperiez bien ? Ma fois, ça ne doit pas être compliqué vu comme elle allume… Je devrais tenter ma chance »

Un homme assis à la table d’à côté eu le malheur de le prendre à parti, aillant sans aucun doute observé à quel point Morpheus suivait du regard la blonde. Il ne réfléchit, d’un coup, il bondit de sa chaise et frappa violemment l’individu.

« Pars d’ici ! » Aussi vite qu’elle était montée, sa colère redescendit. Son impulsivité l’avait surpris lui-même, ce n’était pas dans son caractère. Le ton froid et calme de Morpheus effraya encore plus l’homme, qui ne demanda pas son reste et parti aussitôt. Au milieu de la musique et de l’agitation ambiante, l’incident était passé quasi inaperçu. Le démon ramassa la chaise renversée sous le départ précipité du malotru. Il se réinstalla à sa place, mais se força à revenir à l’essentiel, ce qu’il connaissait : son boulot et Asag… Il devait en savoir plus sur le danger qui guettait son patron, mais Anael ne semblait pas vouloir en dire davantage.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Avr - 22:22
Pour dire vrai, aux yeux de la jeune femme tout se passa exactement comme prévu. L’ouïe surdéveloppée du bel ange ne la déçut pas le moins du monde et la réaction de Morphéüs fut au sommet de son désir. Alors qu’elle dansait et sentait le regard de son ancien amant parcourir son corps, voilà que ce dernier se levât pour littéralement mettre un point dans la figure d’un pauvre bougre qui venait de lui parler. La jeune femme ne put s’empêcher de rire à gorge déployée alors que ses accompagnants de danse se demandaient ce qu’il se passait dans sa jolie tête. Ravie du résultat elle quitta la piste de danse et retourna à la table du beau brin.

-Morphéüs, Morphéüs, Morphéüs. Et si l'on arrêtait de jouer maintenant, tu veux bien ? Tout ça me fatigue. Je sais parfaitement que tu connais Asag, ne te fais pas idiot, ça ne te va pas, je suis un animal tu le sais bien, et c’est son odeur que j’ai sentie sur toi beau brun. 

Elle lui lança un clin d’œil entendu. Elle ne lui en voulait pas, voyant qu’il avait évité de lui dire la vérité elle en déduisit qu’il devait lui être proche ou travailler pour lui. Donc normal qu’il ne le dise pas. Elle ne connaissait que trop bien ces règles mafieuses. Elle leva alors la main, faisant un signe au serveur afin qu’ils les resservent. Elle garda le silence en attendant d’être servie avant de prendre la parole.

-Alors ? Ça te dit de jouer franc-jeu ?

Elle leva son verre pour trinquer avec l’homme face à elle. Son visage s’était adouci et ses nerfs un peut calmer, en espérant que ça continue sur cette voie, mais le stress était toujours là. Elle ne pouvait pas prévoir les faits et gestes du démon et elle le savait calculateur. Elle ferait donc semblant d’être toujours le petit jeune ange crédule qu’il avait pu connaitre quelques centaines d’années plus tôt. Même si elle espérait que tout se passe bien… 

-Pour faire simple, pose-moi les questions que tu veux, temps que ça ne concerne pas ma supérieure, je n’ai clairement pas encore assez confiance en toi pour t’en parler, ça marche ?

Elle lui tendit la main comme signe d’accord attendant qu’il prenne la sienne. Au toucher de sa main elle s’attarda un peu, son regard plonger dans les yeux noirs du démon. Il avait beau ressentir des choses incompréhensives en sa compagnie, mais ce qu’il ne savait pas c’était que pour elle ce n’était pas différent. Le contacte de la peau du beau brun lui donnait chaud au corps et au cœur. Mais elle reprit ses distances afin de garder la tête froide et l’esprit posé.
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Mai - 16:22
Malgré toute sa volonté de penser à autre chose, une partie de lui continuait à être hypnotisé par la silhouette dansante de la jolie blonde. Elle quitta la piste quelques minutes après et vint le rejoindre, s’installant à nouveau sur sa chaise, en face de lui. Elle lui proposait de jouer franc-jeu, elle se voulait plus amicale, mais son ton légèrement moqueur n’amena pas à se détendre le visage plus fermé qu’habituellement de Morpheus.

« Tu sais bien que je dis toujours la vérité » ironisa le démon, qui leva tout de même son verre en direction de l’ange.

Malgré la volonté de la jeune femme de cesser leur petit jeu, il savait qu’ils ne pouvaient pas réellement se faire confiance, qu’ils avaient chacun trop de chose à cacher pour se montrer sincère. D’ailleurs Anaël enchaîna rapidement, et l’avertit tout de suite qu’elle ne lui parlerait de sa patronne…

Mais elle tendit la main vers lui. Maintenant il savait ce qui l’attendait, cette vague de sentiments incontrôlés et si stupidement humains dès qu’il la touchait. Mais il accepta. Cela ne dura que quelques secondes, à la fois trop longtemps et si courts… Il put sentir que son trouble était partagé, elle ne pourrait pas prétendre le contraire.

« Que sais-tu d’Asag ? Comment l’as-tu rencontré ? » Relança le démon. C’était son job de protéger Asag, et donc de savoir ce qui pouvait se tramer autour de lui. Mais au fond, un petit doute s’installait, et qui faisait que sa curiosité n’était pas que professionnelle. Se pouvait-il qu’Anaël soit une ancienne connaissance proche de son patron ? Il connaissait bien le démon russe, son appétence pour les jeunes femmes. Sans s’étaler sur ce point, Asag n’en faisait pas pour autant un secret. Pour autant, et fort heureusement, les deux hommes ne s’étaient jamais retrouvés en concurrence, Morpheus ayant davantage l’habitude de trouver ses conquêtes au cours de soirées à l’extérieur, dans des bars ou autres…

Cette idée n’était pas pour lui plaire, il prit une nouvelle gorgée de son verre.

« Je le connais effectivement, il me serait facile de le prévenir d’un danger. Mais il faudrait être un peu plus précise ma belle » Il relança sur un sujet qu’il maitrisait mieux. Et quoi que son esprit perturbé par la présence d’Anaël puisse s’imaginer, il restait loyal à Asag. Si ce dernier était effectivement menacé, c’était son boulot de le protéger.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 11 Mai - 21:26
La jolie blonde reprit constance assez rapidement, elle s’installa plus à son aise sur la chaise et croisa les jambes plus de façon mature que sexy, encore une autre facette qui pouvait montrer d'elle une femme mature et sur d'elle. Anaël était ce que l'on nommait une personnalité complexe, tantôt gamine, mature, réfléchie, têtu ou irresponsable... Mais elle voulait montrer son vrai visage à Morphéüs, elle venait de lui proposer de jouer franc-jeu, il lui fallait donc commencé pour qu'il puisse s'ouvrir un peu plus. Même si elle n'attendait pas grand chose de lui, peut-être une oreille ou un soutient, se serait déjà beau pour elle qui est si isoler en ce monde. Surtout depuis son retour. Elle prit son verre et tout en regardant la piste de danse elle commença à lui raconter son passer avec Asag, un léger sourire en coin.

Il ne sait rien passer entre Asag et moi déjà, il a toujours eue d'yeux que pour Plume.

Son ton se voulait presque rassurant et amusé, imaginer son ancien amant un temps sois peut jaloux de son patron lui aurait fait plaisir et rire, mais elle ne voulait pas qu'il se fasse de film, le vieux démon n'était pas du tout son genre. Elle son genre... C'était toujours le démon au yeux noirs.

Mais j'ai travailler pour lui, avant toi je suppose étant donner que je ne savait pas le lien que tu avait avec lui. A l'époque il avait un bras droit pas très sympathique mais qui avait le mérite de bien écouter. Je ne sais pas s'ils travailles toujours ensemble... Je n'espère pas. En tout cas je ne peut pas dire qu'entre lui et moi c'était les grands amours, j'ai commencé à travailler pour lui afin de pouvoir vivre.

L'ange se mit à sourire à ce souvenir, jamais elle n'aurait put croire que cette époque lui manquerais, ces missions avec Plume, même les remontrances d'Asag lui manquait, il était doux à côté de Kora. Moins entravant.

Je travaillait avec Plume que tu dois sûrement connaître, une belle brune amoureuse des armes à feu et de sa gratte. Elle était mercenaire et moi la tchatcheuse. On a rempli pas mal de contrat pour l'ancien, puis je suis morte... Et une folle se prenant pour dieu m'a ramener et maintenant menace Asag et ma meilleure amie.

A ces mots les mains de la belle blonde se mirent à trembler de colère, elle but alors la fin  de son verre et força un sourire à se dessiner sur son visage.

Aujourd'hui je suis censé surveiller Plume, le suivre partout comme son ombre... C'est l'enfer crois moi. Elle a quelques peut de mal à se faire discrète par contre, surtout avec son blondinet qui la suis régulièrement. Mais il faut savoir que ma bosse l'a à l’œil et dans le collimateur. Je ne te dirais pas qui c'est, mais je suis sur qu'en cherchant bien tu pourras le découvrir tout seul. Mais elle veut s'en prendre à Asag en l'affaiblissant émotionnellement ainsi que dans ces contacte, je n'en sais pas plus, mais elle n'attendra pas une année supplémentaire croit moi.

La voix d'Anaël était devenue plus grave, plus sérieuse et tremblante, elle avait peur pour Plume et étrangement pour Asag également.

Asag et moi n’avons jamais été proche et je ne lui fait pas confiance, mais avec du recul il a été bon pour moi, il m'a donner un toit, de l'argent, un travail et une amie quant j'en avait le plus besoin. Alors il a le droit de savoir les dangers qui le guettes.

La belle regarda alors Morphéüs dans le noir de ces yeux, et de l'inquiétude montât en elle.

Morphéüs, promet moi de ne pas t'attaquer à elle seul... Elle est puissante et pas seule... Celle qui l'accompagne... Elle est comme moi, pire que moi. Je sais que tu ne connais pas la puissance des créatures comme moi, ni nos faiblesse, mais je ne suis pas une déchu original, celle qui accompagne ma supérieure en est une. Et je suis une larve à côté... Elle est plus âgée qu'Asag et plus puissante également. Ne fait rien qui pourrait te mettre en danger...

Elle tournât alors la tête, fuyant le regard du démon.
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Mai - 12:05
Mine de rien, le visage du démon se détendu très légèrement. Habituellement sans émotion, ses traits étaient difficiles, voire impossibles à déchiffrer… jusqu’à ce soir apparemment avec le retour de la très belle blonde. Les années avaient passés et pourtant la précision d’Anaël concernant Asag avait une grande importance.

Il la laissa parlé, découvrant encore une nouvelle facette de l’ange, plus bavarde, capable de se confiant avec clairvoyance. C’était sans doute la version d’elle qu’il avait préféré jusque-là, même si elle n’était pas celle de ses souvenirs, celle d’une très jeune femme innocente et facilement manipulable. Il ne s’y risquerait plus de la même manière…

Le récit assez long d’Anaël était particulièrement riche en information. Lorsqu’elle évoqua Plume il hocha la tête pour confirmer qu’il la connaissait. Cela faisait un petit bout de temps maintenant qu’il travaillait avec la brune anorexique. Il ne pouvait pas dire que leur relation était des plus chaleureuse… Chacun faisait son travail. Malgré la loyauté qu’il lui reconnaissait vis-à-vis d’Asag, il n’avait pas plus confiance que ça en la brune, ni aucune espèce de sympathie. Peut-être que cela venait de cette relation entre son patron et la jeune femme qui lui semblait particulièrement sordide…

Plus la jolie blonde se dévoilait, plus il avait la confirmation que sa chef actuelle devait être Kora. Tout correspondait. Ainsi la démone voulait, selon les propres mots de la blonde « s’en prendre à Asag en l’affaiblissant émotionnellement ainsi que dans ses contacts ». Cela restait vague… trop vague pour lui rapporter finalement. C’était son job de veiller à ce qu’il reste en sécurité, il n’allait pas l’inquiéter inutilement, Asag avait bien d’autres choses à gérer. Il tâcherait d’en savoir plus avant.

Anaël se montra subitement inquiète pour lui. Malgré les siècles écoulés, elle le connaissait suffisamment, intuitivement pour qu’elle devine qu’il chercherait à affronter Kora.

« Ne t’inquiète pas pour moi ma douce, je sais me défendre » plaisanta-t-il à moitié en cherchant son regard devenu plus fuyant.

« Et toi, est-ce que tu es vraiment en sécurité ? » questionna-t-il. Il allait revenir sur ce qu’elle lui avait appris, mais la situation de la jeune femme l’intéressait davantage. Son visage, très changeant au demeurant, gardait une certaine tristesse, indéfinissable…

« J’ai un peu connu Gregory, le bras-droit dont tu parlais… Je l’ai remplacé » révéla-t-il finalement sans détour. « Je travaillais pour une autre personne auparavant, en Europe, et il y a environ 20 ans, j’ai rencontré Asag. Gregory a pris ma place, et je suis arrivé à New-York » Son récit était synthétique, après tout, il n’y avait pas grand-chose de plus à raconter.

« Asag peut t’aider à nouveau si tu as besoin… moi aussi » compléta-t-il.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Mai - 21:47
- Bien-sur que je m'inquiète pour toi... Tu es le seul... Enfin tu comprends. Bref, moi m'a sécurité n'a pas d'importance, je suis déjà morte de toute façon, mais autant mourir pour de bonne raison. 

Elle enfonça son regard dans son verre, un regard perdu, avec cette sensation d'en avoir trop dit sur ses sentiment envers le démon, mais peut-être d'aurait-il rien remarquer. Mais le point de vu du brun sur ce Gregory la fit sourire, à croire que personne ne l'aimait en faite. Mais ce nom lui donna étagement de fort frisson et lui rappela l'homme de main de Kora, il portait le même nom, mais fort heureusement lui n'était plus, grâce au blond de Plume. Puis son sourire se fit encore plus fort quant Morphéüs lui proposa son aide et celle de Asag. 

- Je ne peut pas m'approcher d'Asag, elle le saurait, déjà te parler me met en danger... Mais c'est plus fort que moi... J'ai besoin d'un contacte surtout pour pouvoir prévenir Asag sans m'approcher directement de lui, et pour protéger Plume en plus de moi. Je ne suis pas tout le temps auprès d'elle, Spike semble un homme de confiance en tout cas, pas très discret cependant, mais il ne lui fera pas de mal, je ne pense pas. C'est un bonne chose qu'elle est enfin trouver quelqu'un comme lui... Elle a le droit au bonheur elle au moins. 

Le visage triste d'Anaël reflétait son manque de toute cette vie "normal", même si elle n'avait connue l'amour qu'une foi, ce n'était pas ce qui lui manquait réellement le plus, où du moins c'est ce qu'elle avait cru jusque là. 

- Je peut te faire confiance pour veiller sur Plume et Asag? Moi... Je ferais comme d'habitude, j'aviserais. 
Mafia Démoniaque ~ Ange-déchu
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation: http://bigfork.forums-rpg.com/t191-presentation-anael
Journal:
Liens: http://bigfork.forums-rpg.com/t200-les-liens-d-un-ange
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 29 Mai - 20:38
Les sourcils de Morpheus se froncèrent alors qu’Anael parlait de sa propre disparition avec une certaine indifférence qu’il n’appréciait pas. La jeune femme semblait se trouver dans une situation complexe, et malgré ses mises en garde, de son côté, il ne s’inquiétait pas pour sa propre sécurité. Il avait plusieurs siècles derrière lui maintenant, il avait déjà affronté un bon nombre de démons, alors il n’avait pas de quoi paniqué.

« eh, ne t’inquiète pas » essaya-t-il de la rassurer spontanément, il prit sa main quelques secondes avant de la relâcher rapidement, alors que ces sentiments redevenaient trop envahissants. Il n’aimait pas son visage triste.

« et fais-moi confiance pour Plume et Asag, ils sont en sécurité » continua-t-il « ta copine a déjà son toutou auprès d’elle de toute façon, enfin je pense qu’elle est même plus capable que lui de se protéger » Même si il ne croisait finalement pas si souvent Plume, il connaissait le vampire dont parlait Anael. Asag lui avait demandé de se renseigner sur lui, de le suivre un peu pour lui faire un rapport sur le nouveau compagnon de la brune. Cela ne l’avait pas enthousiasmé, mais il ne discutait pas les demandes de son patron.

Il fut soudain dérangé par son portable, qu’il avait mis sur vibreur dans sa poche. Il vérifia la provenance de l’appel, c’était l’un de ses hommes…

« Excuse-moi quelques minutes » Il s’éloigna pour rejoindre un endroit plus calme, la conversation fut rapide.

« Désolé, je dois vraiment y aller » Il ne donna pas plus de précision à la blonde, mais fouilla dans sa veste pour en tirer une carte qu’il tendit à la blonde « appelle moi quand tu veux, jour ou nuit »

Il termina d’un trait son verre, se leva de la table et se rapprocha rapidement de la jeune femme pour déposer un baiser rapide sur son front avant de quitter le bar. Il devait retrouver l’un des démons qui travaillait pour lui et se retrouvait avec un corps à faire disparaître.
Mafia Démoniaque ~ Démon
avatar

Carte d'identité
Fiche de présentation:
Journal:
Liens:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations ::  :: Downton Los Angeles :: Patrimoine architectural et monuments-