Following Angel Investigations

Los Angeles
 
Bienvenue sur Discord!
La force est de retour et elle vous met au défi, les relèverez-vous?

Partagez | 
 

 Un peu de calme... Avant la tempête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Un peu de calme... Avant la tempête.   Lun 27 Nov - 20:24

Sans dire mots Spike ouvrit la marche, passant par les égout pour plus de sécurité, il traversa la ville accompagné de Faith et Connor en direction d'Hollywood et ces quartier chics. Après une longue marche, éprouvante pour tous malgré la faciliter de déplacement dans les égouts ils sortirent au milieu de la rue déserte à cette heure de la nuit. Il fallait faire très vite, dans ces quartier l'initiative s'y sentait comme chez elle. A première vu, ce n'est pas le genre de lieu où une ex tueuse, un vampire et... Et un gosse, pourraient être le plus en sécurité contre l'initiative mais pourtant. Jamais on irais chercher ce genre de "hors la loi" dans la gueule du loup... Le petit groupe déhambula encore quelques minutes avant de tomber devant une maison résidentiel possédant la pointé niveau technologie et protections. Le portail d'entrer ne laissait pas apercevoir la demeure, et était protéger par des caméra de surveillance et un boitier avec code. Le vampire pianotat quelque chiffre sur ce dernier et le portail blanc s'ouvrit laissant place à un jardin paysager. Ils traversaient les lieux, tout trois l'air étonné de s'y trouver. Puis la maison de dessina enfin. La porte d'entrer était en Acajou, encercler de caméra de surveillance également. Spike ouvrit la porte avec les clefs que Blanche lui avait donner quelques plus jours plus tôt, elle serait peut-être là, qui sait, même si ce n'était pas son genre de logement. Le vampire ne prit pas le temps de faire visiter les lieux qu'ils se dirigea directement vers le salon, où était la bar. Dernière ce dernier se trouvait une exceptionnelle collection d'arme blanche qui ferait saliver n'importe quel tueur à gage, ou tueuse. Depuis les quelques jours où Spike venait ici il avait découvert un planque d'arme à feu également, mais il avait aussi découvert, fort heureusement pour lui, que les fenêtres était anti-UV. Le vampire sortie du bar une bouteille de whisky comme promit à la tueuse, il sortie trois verres et servit un verre à tout le monde.

- Si tu cherches la salle de bain c'est la deuxième porte sur ta droite au premier, il y a une chambre libre qui y est relier. En attendant...

Il lui tendit le verre, ainsi que un a Connor.

- Et tu reste temps que tu veux. Je compte pas faire ménage à quatre. Mais tu ferais bien d'attendre le retour de Blanche, elle aura peut-être trouvé une solution. Sinon au pire je te transforme en vampire, tu aurais retrouvée toute ta force comme ça.

Spike lui lança un sourire tout en faisant semblant de sortir les griffes et les crocs. Il tentait de détendre un peu l'atmosphère. Il espérait vraiment que la tueuse finisse par lui faire confiance. Lui prouver qu'il avait vraiment changer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor
Pacte des Insurgés ~ Humain

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Lun 27 Nov - 21:05

Nous descendîmes jusqu’au rez de chaussé pour nous retrouver dans les égouts. Je n’ai pas l’habitude de faire, et encore moins d’accompagner un vampire dans les égouts. Ça doit être très contraignant d’être une créature de la nuit, c’est assez handicapant sur un certain point de vu.

Je me demande comment faisait Angel. En fait je me demande tout court pourquoi il n’est pas là pour aider Faith. Aider les innocents c’est son job non ? Et il doit quelque chose à Faith après ce qu’elle a fait pour lui. Sans doute à cause de son << coté obscur >>

Nous nous extirpâmes enfin des égouts pour nous retrouver dehors. Ce qui n’est pas pour me déplaire, je commençais à suffoquer. Bientôt nous nous retrouvâmes dans des beaux quartier, devant un portail très sécurisé.

-Lieu tranquille, répétais-je pour moi-même.

Puis le vampire tapa un code sur un boîtier un nous entrâmes dans la demeure. Toutes les pièces étaient richement décorés et se fut un vrai spectacle pour mes yeux. Même si je me demande comment on pourrait vivre dans ce genre d’endroit sécurisé certes, mais étouffant.

Pendant que le vampire indiquait la salle de bain à Faith j’admirais la collection d’arme blanche de ce dernier. C’est dans ce genre de moment que j’aimerais savoir utiliser ces engins.
Le vampire blond platine me tend un verre et je l’avale d’un trait sans savoir ce qu’il y a dedans. Si j’avais su que c’était du whisky je n’aurais pas tout bu d’un seul coup. Je sens le rouge me monter aux joues, je meurs de chaud.

-Et tu reste temps que tu veux. Je compte pas faire ménage à quatre. Mais tu ferais bien d'attendre le retour de Blanche, elle aura peut-être trouvé une solution. Sinon au pire je te transforme en vampire, tu aurais retrouvée toute ta force comme ça.

Je ne pus m’empêcher de sourire à cette réflexion, ce vampire à des cheveux un peu étranges mais il faut reconnaître qu’il est.... Retrouver ta force ? Je me tourne brusquement vers celle-ci. Je suis sûr que ça ne la fais pas rire du tout mais le blond platine n’en n’a rien à fiche apparemment.

-Alors tu habite là ? demandais-je pour détendre l’atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Lun 27 Nov - 21:45

La maison n’était pas très loin de la bouche d’égouts d’où la petite troupe était sorti. A peine quelques minutes de marche plus tard, Spike ralentit le pas pour arriver devant un portail sécurisé. Faith avait peut-être perdue sa force et ses pouvoirs de tueuse, mais pas son sens de l’observation. Elle nota toutes les mesures de sécurité, s’intéressant à peine au jardin pourtant reposant. Elle devait bien admettre que le vampire avait sans doute raison : le lieu paraissait protégé. Cela la rassura, elle se détendit légèrement.
C’était sans doute la première fois qu’elle mettait les pieds dans un endroit aussi luxueux. Malgré la surprise, elle ne s’y intéressa guère et se contenta de suivre Spike qui les conduisit à ce qui semblait être le salon. Il sortit une bouteille et remplit plusieurs verres. Elle ne se fit pas prier pour en prendre un et en but le contenu en deux gorgés.

Spike s’adressa à elle. Elle comprit bien son but : chercher à détendre l’atmosphère en jouant de son humour. Mais il dut se contenter d’un visage vide d’expression. L’idée de finir en vampire n’avait plus rien de drôle alors même que pendant le temps qu’elle avait été retenue par Angelus, ce dernier avait cherché par tous les moyens de la convaincre de se laisser mordre. Il n’avait pas cherché à la transformer de force, il voulait qu’elle cède, qu’elle lui demande, qu’elle l’en implore même… Du grand Angelus !

Connor observait les armes blanches, les yeux brillants. Un vrai gamin dans un magasin de jouets ! Un magnifique couteau attira quelques secondes l’attention de la brune. C’était le genre d’arme qu’elle aimait utiliser… quand elle avait la force pour cela. Là, une arme à feu serait de toute évidence plus efficace.
Faith reposa son verre, puis passa par le bar et prit une autre bouteille de whisky qui semblait attendre depuis trop longtemps d’être bu. Sans un mot, elle quitta la pièce et rejoignit les escaliers centraux pour retrouver la salle de bain que lui avait indiqué le vampire. Là encore, la pièce semblait démesurée. Mais l’éclairage doux et le chic de la décoration invitaient à en profiter. Quelques minutes plus tard elle savourait l’eau quasi brûlante du bain tout en descendant régulièrement la bouteille. Après un long moment, elle sortit enfin de la baignoire. Tandis qu’elle se séchait, son regard croisa son visage très amaigri et fatigué dans le miroir.

Elle réalisa qu’elle avait abandonné ses dernières affaires en les jetant sur l’autre toit. Cela ne l’affecta pas vraiment, cela faisait un moment qu’elle ne s’attachait plus aux choses… mais elle se retrouvait donc sans autres fringues que celles qui nécessitaient vraiment un bon lavage… voir le feu. Elle se contenta donc de rester couverte de la serviette pour rejoindre la chambre d’à côté. Quelques minutes plus tard, alors qu’elle se repassait sa rencontre avec sa fille, elle s’endormit d’un sommeil lourd, embué par l’alcool.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Lun 27 Nov - 22:10

- Ouais on va dire ça...

Répondit Spike au jeune homme tout en regardant Faith partir au premier étage, il hésita un instant à la rejoindre puis changea d'avis, il fallait qu'elle se repose. Mais le vampire ne put s'empêcher de ressentir de la tristesse pour la tueuse mais aussi de la colère pour ce qui lui était arriver. Non que Faith était sa préféré dans la liste des tueuses, mais ils se battaient pour le même camps, et pour dire vrai il l'appréciait pas mal.
- A nous deux. T'es quoi? Les fils d'angel ne peut pas être un humain lambda.

Spike jouait avec les armes, faisant tourner dans les airs un poignard qu'il récupérait à chaque lance.
- Voyons voir...

Tout d'un coup sans crier garde, il lança le couteau en direction du gamin, faisant exprès de le louper, puis un second qui loupa également sa cible, le troisième lui non. Rien de bien méchant, juste de quoi vérifier que le gosse pouvait saigner.

- Allez bouge-toi! Tu dois bien savoir te défendre! Frappe!
Spike attrapa Connor par le colle de son haut et le fit voler quelques mettre plus loin, cherchant à le faire sortir de ces gond.

- Tu es comme ton paternel, un mauviette. Tu attends quoi?! Que la tueuse vienne t'aider, pauvre petite chose, même si elle le voulait elle ne pourrait rien pour toi.
Le vampire montra son visage des mauvais jours afin de faire monter la peur dans le cœur du jeune homme, persuadé que ce dernier sait mieux se battre qu'il ne laisse paraître.

- Même un enfants sait mieux se battre que toi, ils ont également le sang plus pur, mais temps-pi, ça fait un moment que je n'ai rien avalé, tu fera l'affaire.
Le vampire se jeta sur Connor avec comme but de le morde au coup, en tout cas c'est ce qu'il lui fit croire. Il verrait bien ce que ce dernier a dans le ventre, ces le fils d'Angel, pas un sous-humain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor
Pacte des Insurgés ~ Humain

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Jeu 28 Déc - 23:07

Faith monta les escaliers en compagnie d’une bouteille de whisky. Chacun sa manière de se consoler.

-A nous deux. T'es quoi? Le fils d'angel ne peut pas être un humain lambda.

-C’est compliqué, soupirais-je.

Le blond platine s’amusait avec un poignard qu’il rattrapait à chaque lancé comme s’il s’agissait d’un simple jouet.

-Voyons voir...

Je le regardais sans vraiment trop faire attention. Il essaie de m'impressionner avec ce couteau ? Je détourne le regard et à ce moment là quelque chose me percuta. Je sursaute très surprit. Je constate alors que le vampire a tenté de me... Il a fait exprès de me louper apparemment. Celui-ci avait un sourire taquin collé à son visage.

-Qu’es ce qui t’as prie ? T’aurais pu me toucher.

Il répéta son action une seconde fois, cependant je ne réagis pas. Je viens de comprendre son petit jeu. Tant qu’il ne me touche.....
L’objet tranchant me fit une entaille sur le bras ce qui déchira mon t-shirt.

-Hey ! Ça va pas ?!

-Allez bouge-toi! Tu dois bien savoir te défendre! Frappe!

-Je suis un pacifiste. Ce n’est pas trop mon truc tout ce...

Sans que je puisse terminer ma phrase, le vampire m’attrapa par le colle et me fit valser quelque pas plus loin. Ma tête se cogna contre un meuble derrière moi.

-Aïe! Qu’es ce que tu cherche ? Je ne compte pas me battre avec toi ok ?

- Tu es comme ton paternel, un mauviette. Tu attends quoi?! Que la tueuse vienne t'aider, pauvre petite chose, même si elle le voulait elle ne pourrait rien pour toi.

J’étais sur le point de me relever. Cependant quelque chose attira mon attention. Le vampire avait enfin montré son vrai visage. Je sens le sang bouillir dans mes veines et une boule chaude dans ma poitrine. Je n’aime pas ce visage.

- Même un enfants sait mieux se battre que toi, ils ont également le sang plus pur, mais temps-pi, ça fait un moment que je n'ai rien avalé, tu fera l'affaire.

Il se jeta sur moi. Avant même avoir eu le temps de réfléchir, mon pied frappa violemment son ventre ce qui l’expédia à l’autre bout de la pièce. Le vampire tomba sur une armoire en verre qui se brisa. Je me remet rapidement sur mes pieds et fonce vers le vampire. Je m’empare d’un morceau de verre et lui fait des entailles sur le visage avec. Le sang gicla dans tous les sens.

Je ne mis fin qu’à cette violence après avoir sentit l’odeur du sang. Et ce sang n’était pas celui du blond platine. Je regarde ma main et constate que je saigne. J’ai serré le morceau de verre un peu trop fortement.

Je me relève et recule de quelques pas après avoir lâcher le verre qui se brisa en autres petits morceaux. Je me rends compte que le vampire n’avait pas l’intention de me blesser. Juste de... Me réveiller. Tout ça ne me ressemble pas. Je suis un pacifiste et je ne me bat que lorsque je suis vraiment en danger. Pourquoi ai-je fais ça ? Je me refais remake dans ma tête et constate que j’ai dérapé au moment où il m’a montré son visage.

Bizarrement j’ai soudainement une grande envie de le remercier. J’ai l’impression d’avoir été réellement moi au moins pendant une seconde. Pourtant cette personne ne me ressemble pas.

-Merci.

Cette voix était si froide que j’ai eu du mal à la reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Ven 29 Déc - 19:11

Quoi qu’il se passe au rez-de chaussé, aidée par l’alcool et la fatigue, Faith continua à dormir profondément d’un sommeil troublé par des cauchemars où apparaissait sa fille Nickie qui l’accusait de l’avoir abandonné. Et elle s’embrouillait à chaque fois qu’elle essayait de lui expliquer ses raisons…

Elle se réveilla en sursaut après une de ses scènes désagréablement réalistes. Elle réalisa qu’elle était dans cette maison où l’avait amené Spike avec Connor. Elle avait mal au crâne… l’alcool… Et elle ne connaissait pas de meilleur remède à la gueule de bois que d’enchaîner. Mais la bouteille restée au sol était vide… et c’était sans doute mieux comme ça. Elle n’avait pas envie de finir comme sa mère.

Les quelques heures de sommeil l’aidaient au moins à avoir les idées un peu plus claires. Il fallait qu’elle commence par s’assurer de l’essentiel, à savoir, récupérer des affaires. Elle se résolut donc à renfiler ses affaires bonnes à jeter ou presque, puis quitta la chambre.

La maison était silencieuse. Lorsqu’elle regagna la pièce principale, elle vit du verre au sol, et d’autres traces de lutte. Qu’est-ce qui avait bien pu se passer ? Mais elle décida de ne pas chercher à en savoir plus… Connor ne pourrait jamais avoir le dessus sur Spike, et le blond platine ne ferait rien de mal au fils d’Angel. Elle préféra chercher la cuisine et sans scrupule dévalisa le frigo alors qu’elle n’avait pas mangé correctement depuis plusieurs jours. Enfin elle quitta la maison sécurisée.

Il était encore tôt, mais le jour était déjà levé. Le quartier était paisible, il semblait presque normal, mais elle resta sur ses gardes, surtout qu’elle allait vite attirer l’attention, habillée par de vieilles fringues dans ce coin huppé. Après un long moment de marche, elle retrouva le centre de LA qu’elle connaissait mieux. Elle savait prendre les raccourcis où elle pourrait rester discrète. Ce n’est que bien trois heures plus tard qu’elle arriva à l’autre bout de la ville, à l’accueil d’un hôtel miteux de banlieue.

« Faith ma beauté, je te pensais disparue à jamais » Le ton peu soucieux de la voix du propriétaire du motel était en décalage avec ses paroles. La bonne quarantaine, plutôt bien conservé pour son âge, mais trop sûr de lui, il l’accueillit avec sourire gourmand, et se rapprocha d’elle sans hésitation pour l’embrasser, et une main glissa bien vite des hanches de la jeune femme à ses fesses. Elle répondit avec le même sourire.

Ils discutèrent une bonne vingtaine de minutes, il était un informateur précieux pour la brune, sans compter qu’il lui mettait toujours une chambre à disposition lorsqu’elle en avait besoin et qu’il lui gardait des affaires. C’était justement la raison de sa visite. Mais auparavant, et comme rien n’était vraiment gratuit de sa part, ils se retrouvèrent un moment dans une des chambres à côté de la réception. Elle appréciait la plupart du temps, il savait y faire et surtout semblait apprécier qu’elle contrôle les choses.

Mais ce jour-là c’était différent… peut-être parce qu’elle n’était pas au meilleur de sa forme, peut-être qu’il avait senti qu’elle n’avait plus la même puissance… Elle ne domina pas comme à son habitude, et il s’imposa sans ménagement. Avec presque soulagement pour la brune, il poussa un râle signifiant que le jeu était terminé. Elle n’attendit pas plus de quelques minutes pour quitter le lit et regagner la salle de bain adjacente, signifiant ainsi qu’elle ne comptait jouer les prolongations.

« Laisse-moi une seconde pour retrouver la clef de la réserve » lui indiqua-t-il alors qu’elle le rejoignait à l’accueil. Il la quitta pour chercher son sac. En attendant, elle s’installa sur le comptoir de l’accueil et s’ennuyant commença à jeter un coup d’œil au registre des clients.

« Buffy Anne Summers »
Son regard bloqua sur le nom inscrit quelques lignes plus tôt. Buffy ! Arrivée une petite semaine plus tôt.

« Buffy Summers, tu l’as vu ? Elle est dans quelle chambre ? »

Le gérant était à peine revenue avec son sac noir qu’elle l’assaillit de question. La description qu’il fit de sa cliente concordait : petite blonde, le visage sérieux… Sans trop protester, il lui donna la clef de la chambre où logeait l’autre tueuse, la première des tueuses. Cela faisait plusieurs années que Faith n’avait pas eu de nouvelles de la blonde. A vrai dire, elle n’en avait pas demandé à Giles ou à Willow… Elle avait simplement appris que Dawn avait été tué. Elle avait hésité à ce moment-là à chercher à l’appeler, puis avait renoncé. Elle n’aurait pas su trouver les mots.

La chambre sentait un peu le renfermé, comme toutes les autres chambres du motel. Mais elle était relativement propre. Des vêtements avaient été rangés dans l’armoire, et un sac rangé en hauteur… Elle projetait de se poser là pour un moment si elle avait défait ses affaires. Sur une des tables de chevet, une photo reposait contre la petite lampe. Elle reconnue sans peine Buffy… mais pas l’homme à ses côtés, ni les deux enfants devant le couple. Une parfaite famille… La famille de B. ? B. maman ? Cela lui semblait aussi improbable que si elle même était mère… et pourtant… Et que faisait Buffy dans ce motel miteux si elle avait une famille ?

Elle continua d’examiner la chambre et tomba sur un portable posé sur le bureau. Après une seconde d’hésitation en imaginant la colère de B. si elle la prenait à fouiller dans ses affaires, elle commença à tapoter sur le portable et regarda les messages. Un certain nombre d’entre eux provenait d’un certain John qui lui demandait de rentrer à la maison, il s’excusait de l’avoir trompé et disait qu’elle manquait aux enfants… Un peu mal à l’aise de s’introduire comme ça dans la vie de la blonde, elle abandonna puisque rien n’expliquait pourquoi elle était venu spécialement à LA. Elle composa le numéro de Spike qu’elle connaissait maintenant puis raccrocha au bout de deux sonneries. Cela permettrait d’avoir le numéro de la blonde. Puis elle gribouilla un mot qu’elle laissa en évidence sous le portable

« Demain 9h sur le toit. F. » Elle n’indiqua rien de plus, juste au cas où ce ne serait pas la blonde qui lirait le mot. Seule Buffy comprendrait qu’elle indiquait le toit de l’ancien cabinet de détective privé d’Angel, là où elles s’étaient battues… pour une énième fois.

Elle quitta enfin la chambre, récupéra son sac avec un vague mot de remerciement pour le gérant, avant de reprendre la direction de la maison de Blanche. Elle n’avait pas eu l’intention d’y retourner, mais la présence de Buffy avait changé ses plans. Sans trop savoir pourquoi, elle sentait qu’elle devait prévenir le vampire… et pas seulement parce que c’était son ex.

A nouveau elle fit des détours pour ne pas être repéré par l’Initiative. Perdue dans ses pensées alors qu’elle se demandait encore pourquoi la blonde était revenue, elle ne s’aperçue pas qu’elle était maintenant suivie par trois monstres.

« Alors la tueuse, il parait que tu as perdu tes pouvoirs ! » Elle se retourna surprise et tomba nez à nez avec trois ogres qu’elle connaissait bien… Disons qu’ils jouaient souvent les indics à contre-cœur… Elle aimait passer ses nerfs sur eux quand elle avait besoin d’informations

« Ca va être à nous de nous amuser maintenant ! » Et sans attendre, ils se précipitèrent sur elle. Elle chercha bien à jouer de son agilité et à fuir, mais pour une fois ils se montrèrent plus malins et réussirent à la saisir.

« Si on te recroise, tu es morte » Sur cette douce parole, les trois monstres disparurent, la laissant en sang dans le coin d’une ruelle. Elle prit dans ses dernières forces pour se cacher derrière un amas de cartons.

Ce n’est que plusieurs heures plus tard qu’elle parvint à trouver l’énergie pour se relever. Avec une grimace ironique, elle réussit aussi à retrouver son sac. A petit pas, elle reprit la direction du quartier huppé de Blanche, mais passa cette fois-ci par les souterrains. Elle ne croisa personne et réussit enfin à retrouver la villa sécurisée où elle rentra le plus discrètement possible pour rejoindre la chambre où elle avait passé la nuit.

A bout de force, elle laissa tomber le sac et se posa sur le bord du lit. Elle fut secouée d’une nouvelle quinte de toux et cracha du sang. Elle se mit à trembler de plus en plus fortement, et sans pouvoir le contrôler, des larmes commencèrent à couler doucement sur son visage abimé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Ven 29 Déc - 22:03

" Merci "

Se fut les mots que Connor trouvèrent à dire à Spike après la raclé qu'il venait de prendre, le vampire, toujours au sol, avait attrapé une bouteille tomber du comptoir dans la lut et se l'envoyait, un sourire de satisfaction dessiné sur son visage redevenu humain.

" Pas d'quoi gamin, mais c'est moi qui te remercie, putain que ça fait du bien et au moins tu ne seras pas totalement inutile. »

Après une seconde gorgée, il lança la bouteille au jeune homme apparemment encore sous le choc de la confrontation. Le vampire se relevât puis prit la direction du couloir, il restât cependant dans l'encadrement de la porte à regarder vers le haut des marches.

" Elle dort comme un bébé "

Lança-t-il plus à lui même qu'à Connor au sujet de Faith. Il pouvait entendre son cœur battre et son souffle réguler. Puis il se tourna vers le jeune homme à qui il fit un signe de tête pour qu'il le suive avant de monter les escaliers.

" Tu as le choix niveaux chambre, je serais dans celle adjacente à la tueuse, si tu as besoin de quelques choses... démerde-toi, ou cris. Mais repose-toi, après tu feras ce que bon te semble, tu restes ou tu pars. On en parle demain. Salut "

Il leva sa bouteille en guise de salutation et s’engouffrât dans la chambre qu'il occupait avec Blanche. Une guitare était posée sur le lit, surement un énième cadeau du vieux démon qui la protégeait, Spike la prit et grattât quelques notes qui sonnaient faux, avant de déposer l'instrument contre le bureau. Il se levât et prit la porte de la salle de bain afin de se nettoyer un peu le visage, tout le monde n'avait pas besoin de savoir ce qu'il c'était passer contre le fils d'Angel, il crachât un peu de sang dans l'évier puis se passa de l'eau sur le visage. Après ça il allât se poser dans le grand lit froid et s'endormit sans problème.

Après quelques heures de sommeil, le vampire se réveilla en sursaut, il venait de refaire ce rêve... Toujours le même depuis le chili... Il se trouve dans le village de la tueuse chilienne, elle est dans ses bras et vient de rendre l'âme, il tient le poignard dans la main et se dernier lui entaille la paume... Une blessure brûlante, saignante... Le sang ne s'arrête pas de couler et il se mélange à divers ingrédients dans une sorte de chaudron antique. Puis tout autour de lui prend feu avant qu'un démon ne surgisse des flammes et tente de le tuer. Puis le vampire se réveille toujours à ce moment-là. Aucun changement, sauf les murmures, ceux du poignard qui lui demande de le retrouver, et les plantes autour de lui qui change de temps à autre. Spike reste assis quelques minutes sur le lit à repensé à ce rêve, jamais il n'en a parlé à personne, mais s'en ai assez. Il prend son portable et explique tout dans un message destiné à Blanche, peut-être qu'elle pourra l'aider...

Après avoir reposer son téléphone, il se lève et se dirige vers la chambre de la tueuse qu'il retrouve vide. Il regarde l'heure sur le réveil, 17h00. Il réagit qu'elle doit surement être réveillée à cette heure. Il prend donc la direction du salon, personne, la cuisine, jetât un œil dans le jardin à travers les fenêtres, un œil aux caméras de surveillance, personne... À grand pas, et après avoir fouillé toute la maison, il rentre dans la chambre de Connor qu'il secoue fortement afin de le réveiller.

" Debout la belle au bois dormant, j'ai besoin de toi, la tueuse c'est fait la mâle! »

Le regard ensoleiller et interrogateur du jeune homme exaspère le vampire assez vite qui se met à rouler les yeux vers le haut avant de lui expliquer

" Moi vampire, moi pas pouvoir sortir en journée, toi partir à sa recherche... Toi mieux saisir? Aller debout! »

Il sortit de la chambre et prit la direction des escaliers avant de s'arrêter net à cause d'une odeur de sang, puis d'un bruit sourd.

" C'est bon tu peux te rendormir la marmotte! " Lança-t-il à la volée en direction de la chambre de Connor avant d'entrer comme une furie dans la chambre de la tueuse

" Mais ça ne va pas la tête! Je me suis fait un sang d'encre! Tu veux mourir ou quoi! Ne me fait plus jamais ça, tu entends... »

Sa voix se calma, quand il remarqua l'état de la tueuse et les larmes qui roulait sur ces joues. Sans dire un mot de plus il prit la direction de la salle de bain et attrapât la trousse de secourt qui se trouvait sous l'évier et vint s’asseoir au bord du lit, près de Faith. Tout en préparant de quoi la soignée et prit la parole, plus calmement.

" Je me suis vraiment inquiété, tu sais. Pas par pitié ou par intérêt, mais par amitié. Je sais que c'est dur pour toi, voire impossible, mais fais moi confiance, je ne te ferais pas souffrir. Laisse-moi une place Faith... Tu as le droit d'avoir des amis. »

Il prit ce qu'il venait de préparer et commençât à tapoté en douceur et avec des gestes sûrs le visage commotionné de la tueuse.

" Ce n’est pas joli, joli tout ça, dit moi qui t'a fait ça? Je te jure qu'ils ne finiront pas la nuit, je peux même t'apporter leurs têtes sur un plateau si tu veux... »

Le vampire sourit à la jeune femme, un sourit franc. Son regard aussi avait changé, il était doux et protecteur, surement une facette de lui que Faith ne connaissait pas. Mais ce n'était plus aussi drôle.

" Tu retrouveras tes pouvoirs la tueuse, même si pour ça je dois démembrer l'observateur et son larbin, je t'en fais la promesse."

Le vampire aidât la tueuse à s'allonger avec difficulté, ses blessures étaient profondes et pas très jolies. Il resta à ces côtés à écouter son sang couler maladroitement à l'intérieur de son corps

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor
Pacte des Insurgés ~ Humain

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Sam 30 Déc - 0:13

Merci. C’est bien étrange de vouloir remercier quelqu’un qui vous à poussez à bout. Ou même de remercier un vampire tout court. Et pourtant c’est ce que je voulais, ce dont j’avais besoin. Et le vampire blond l’a comprit avant moi, à moins qu’il ne cherchait juste à me tester.

-Pas d'quoi gamin, mais c'est moi qui te remercie, putain que ça fait du bien et au moins tu ne seras pas totalement inutile.  

Je relève la tête et croise le regard de celui-ci: un sourire de satisfaction était dessiné sur ses lèvres. Je lui ai donné exactement ce qu’il voulait. Je n’arrive pas à croire que je suis tombé dans son piège. Mais peut importe.

Le vampire me lança sa bouteille d’alcool après avoir prit une gorgée. Comme si je savais quoi en faire. Celui-ci était plutôt bien amoché.

-Elle dort comme un bébé

Le vampire me fit signe de le suivre. Une fois en haut celui-ci déclara:

- Tu as le choix niveaux chambre, je serais dans celle adjacente à la tueuse, si tu as besoin de quelques choses... démerde-toi, ou cris. Mais repose-toi, après tu feras ce que bon te semble, tu restes ou tu pars. On en parle demain. Salut

Ça réplique me provoqua un sourire qu’il ignorât. Il est assez marrant, peut-être qu’il y a certains mort-vivant qui ont de l’humour finalement.

Il s’extirpa dans sa chambre et je me retrouve seul dans un couloir avec le choix niveau chambre. Je ne peux pas me plaindre au moins. J’en choisi une au hasard et dépose ma veste sur un fauteuil ainsi que la bouteille sur la table de chevet. Je ne sais même pas pourquoi je la garde encore.

Je retire mes chaussures et me plonge sous les couvertures. Je ne parviens pas à dormir et fixe le plafond comme s’il allait m’aider à dormir. Ça ne sert à rien. Je prends la décision de prendre une douche pour faire passer le temps. Après quoi je pus enfin fermé les yeux.
~¤~
Mon corps est baigné dans une douce chaleur. Je vais bien. Bizarrement j’ai l’impression d’entre une sorte de voix. Non je rêve. Mais quelque chose me secoue.

-Quoi? marmonnais-je les yeux toujours clos.

-Debout la belle au bois dormant, j'ai besoin de toi, la tueuse c'est fait la mâle!

Mes yeux s’ouvrirent enfin à cette déclaration. Je le regarde somnolant. Celui-ci roulent les yeux agacé.

-Moi vampire, moi pas pouvoir sortir en journée, toi partir à sa recherche... Toi mieux saisir? Aller debout!

-Oh mais quoi il fait pas nuit ?

Je me lève à contre cœur.

-D’accord j’y vais. Mais elle a s’en doute beaucoup d’avance sur nous.

Sans même m’écouter, le vampire quitta la pièce.

-C'est bon tu peux te rendormir la marmotte!

Je pouvais entendre ses pas précipités dans une chambre voisine. Serait-ce de l’inquiétude? En tout cas je peux entendre le vampire pester contre Faith. Je doute qu’elle lui prête attention, en même temps il l’a connaît plus que moi.

Je me dirige discrètement dans la chambre de Faith ou j’assiste à une tueuse en pleur et un vampire tendre. Je ne le croyais pas comme ça. Je les observe tous les deux sans dire mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Mer 3 Jan - 18:26

Blanche s’effondra dans un des imposants divans de cuir qui occupaient le bureau d’Asag. La fatigue alourdissait sa tête et ses muscles, aussi poussa-t-elle un bruyant soupir de satisfaction lorsque les coussins moelleux avalèrent son corps. Elle ferma les yeux un moment, écoutant le claquement de la vieille pendule qui, perchée sur son mur, martelait inlassablement les secondes. Elle s’était sans doute assoupie puisqu’un bruit de pas dans le couloir la fit sursauter. Elle jeta un coup d’œil, mais ne vit aucune trace de son patron, qui devait la rejoindre sous peu. Le clignotement de son téléphone attira alors son attention. Elle l’avait laissé sur la table basse avant de partir en reconnaissance pour Asag. À contrecœur, elle s’étira péniblement jusqu’à son appareil et constata que Spike l’avait appelée quelque part dans la soirée. Elle se souvint qu’il lui avait déjà téléphoné la veille pour lui annoncer qu’il avait retrouvé Faith. Ou était-ce l’avant-veille? Blanche l’ignorait.

Il y avait plusieurs jours qu’elle n’était pas rentrée. Entre l’enquête qu’elle menait pour Asag et les multiples sollicitations de Kora, elle avait à peine trouvé le temps de se reposer. La démone se renfonça dans les coussins pour écouter le message vocal que lui avait laissé son amant. Le ton grave du vampire laissait percevoir sa tension et sa fatigue. Il lui racontait un cauchemar qu’il faisait et qui le réveillait chaque nuit depuis le Chili, un songe étrange qui mêlait magie sanglante et mystérieux poignard. Blanche avait remarqué que le sommeil du vampire était souvent agité, mais jusque-là, ce dernier ne lui avait fourni que des explications vagues, évitant d’aborder ces rêves qui dérangeaient ses journées. La démone s’était inquiétée silencieusement, cherchant à le distraire de son tourment plutôt que le de le forcer à en lui révéler la cause.

Un appel important?

La voix clame d’Asag lui parvint de l’embrasure de la porte. Elle tourna la tête vers son patron.

Assez, oui, répondit-elle alors qu’il prenait place près d’elle. Sa voix à elle lui paraissait lointaine, rêche et sauvage. Ce n’était pas la sienne.

J’ai trouvé où ce qu’ils se regroupent, les Éliminateurs, poursuivit-elle en rangeant son téléphone dans la poche arrière de son jean. Dans une ancienne église sur South Vermont Avenue. Enfin, ce qu’il en reste. Ils ont tout saccagé, c’est dur de deviner que ça a déjà été une église.

Y es-tu entrée?

Non, ils étaient toujours plusieurs en dedans. J’les ai observés d’une fenêtre brisée un peu en hauteur.

Mhmm… Bien, réfléchit Asag en se levant. Tu y retourneras dans quelques jours. Leur jeu semble s’être calmé depuis que tu as réduit leurs effectifs. Ils ne s’en sont toujours pas pris à aucun humain pour le moment, n’est-ce pas?

Blanche fit non de la tête et se leva lourdement pour rejoindre son patron près de l’immense fenêtre. Le crépuscule éclaboussait les immeubles de sa lumière de bronze et colorait d’orangé le sel des cheveux du vieil homme.

Pour l’instant, ça fait juste recruter, l’informa Blanche. Ils sont pas trop subtils.

Mhmm… Je ne crois pas que les Éliminateurs ne soient qu’une bande de néophytes. Cela donne à penser qu’il y a autre chose qui les dirige. Rappelle-toi celui qui avait la montre. À mon avis, cet objet n’a rien de banal. Tu devras redoubler de prudence et trouver de quoi il s’agit avant que la situation dégénère. Sais-tu si Kora s’intéresse à eux?

Elle a pas l’air. Elle a surtout l’air préoccupée par ce qui se passe avec les McKinley. Sinon, elle cherche à renforcer ses affaires. Les putes, la drogue. T’as pas idée du nombre de petits dealers que j’ai dû tuer ou menacer ces derniers jours! Elle agrandit clairement son marché.

Laisse-la faire. Ses affaires ne dérangent pas les miennes et m’appartiendront bientôt. L’important est que tu demeures auprès d’elle. Fais un peu plus attention toutefois. Celui qui t’a fait ça ne t’a pas manquée, ajouta le démon en désignant la tache sombre qui bordait l’œil de la protégée.

C’est pas comme s’il était encore là pour s’en vanter, répondit celle-ci avec un demi-sourire.

Le visage d’Asag demeura neutre. Pendant un instant, aucune parole ne fut prononcée et les deux démons se contentèrent d’observer la circulation qui s’allégeait plus bas, sur le boulevard. Un homme frappa alors à la porte entrouverte et s’adressa à Asag en russe. Il paraissait nerveux, mais le vieux démon lui répondit avec calme, sur quoi l’homme s’éclipsa.

Nous aurons d’autres occasions de discuter de Kora et des Éliminateurs, dit-il en se retournant vers Blanche. Pour le moment, rentre chez toi et repose-toi. Tu le mérites. Je te recontacterai dans quelques jours.

Blanche se contenta d’acquiescer et laissa son patron à ses affaires. Dehors, le boulevard égrenait ses voitures. Le fraîcheur de janvier glissait sur le vent et s’immisçait délicatement sous les vêtements. La démone défit son blouson pour laisser la brise caresser librement son corps épuisé. La nausée envahissait toutefois sa gorge, rendait difficile le passage de l’air. Elle ne pourrait voler jusque chez elle. La Bête la prendrait tout entière, la consumerait jusqu’à ce qu’il n’en reste rien. La jeune femme avait l’impression qu’elle s’appartenait un peu moins à chaque seconde. Elle devait l’endormir, calmer son feu, du moins jusqu’à ce qu’elle parvienne à Silverlake. Par chance, elle croisa un bar où elle entra pour s’asseoir directement au comptoir. Elle commanda un vodka tonique, le but d’un trait, en commanda un autre. Le barman la dévisageait ostensiblement en essuyant un verre. La démone songea que son allure, qui devait refléter ses derniers jours de mission et les quelques combats essuyés, n’était sans doute pas des plus avenante. Après lui avoir jeté un énième regard, l’homme posa son verre et se retourna afin d’effectuer un appel. Blanche termina son verre, prenant tout de même le temps d’apprécier sa dernière brûlure, et quitta l’établissement.

Une fois à l’extérieur, la jeune femme prit une respiration pénible. Ses quelques verres avaient allégé son esprit, mais n’étaient pas venus à bout de sa nausée. Elle se sentait toutefois la force de se rendre chez elle sous sa forme d’aigle. Elle trouva un endroit à l’abri des regards et s’envola. Le ciel était limpide, l’air frais glissait sur son plumage d’ébène. Après un court vol d’un quart d’heure, elle parvint à Silverlake et repéra le luxueux bungalow qu’Asag avait aménagé pour elle. Légèrement frissonnante, elle atterrit à l’abri de la haie de cèdres et entra chez elle. Elle alluma la lumière pour constater que le salon avait visiblement été le théâtre d’une lutte. Plusieurs meubles étaient déplacés et une armoire de verre avait été renversée, répandant des éclats partout sur le sol. Son cœur se serra. Elle n’apercevait aucune trace de Spike. Blanche dégaina son pistolet et traversa précautionneusement le salon pour s’engager dans le couloir qui menait aux chambres à coucher. Elle vit alors Connor qui écoutait à la porte d’une des chambres.

Quoi-ce que tu fais icitte? demanda-t-elle avec un mélange d’amusement et de surprise. Son sourire s’estompa rapidement lorsqu’elle remarqua les blessures qui parsemaient le visage du jeune homme.

Quoi-ce qui s’est passé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Mer 3 Jan - 18:57

Lorsque Spike déboula en hurlant dans la chambre, Faith réagit à peine, et lui lança un visage vide d’expression. Les larmes continuèrent de couler, sans qu’elle puisse les contrôler. Le vampire ne fit pas une remarque à ce sujet, se contentant d’aller chercher ce qu’il fallait pour la soigner, et doucement commença à nettoyer ses blessures. C’était exactement ce dont elle avait besoin, pas de marques, pas de questions pour le moment…

« Tu as le droit d’avoir des amis »

La dernière phrase du blond platine la toucha sans doute plus qu’il ne l’imaginait… Des amis ? Les rares fois où elle avait commencé à se confier, à se lier, ça s’était mal terminé… Buffy, Angel… Pourquoi cela serait-il différent cette fois ? Pourtant elle n’avait pas la force de le repousser. Tout en elle préférait prendre ce qu’il lui donnait, un peu de calme et de douceur… surprenant venant de lui.

Lorsqu’il commença à parler de massacrer ceux qui s’en étaient pris à elle avec un sourire vengeur, elle ne pu s’empêcher de lui répondre par une légère grimace ironique. Après tout, elle l’avait sans doute mérité, à force de cogner sur les monstres quels qu’ils soient.

Elle se laissa faire alors qu’il l’aidait à s’allonger, la moindre parcelle de son corps était douloureux, et sous certains mouvements, elle devait se mordre les lèvres pour ne pas hurler. Enfin elle réussit à trouver une position un peu moins inconfortable, Spike était resté à ses côtés. Sans trop savoir pourquoi, elle saisit sa main si froide, typique des vampires, et la serra très fort. Elle avait l’impression qu’il était encore la seule personne à qui elle pouvait un peu se raccrocher.

Une voix parvint jusqu’à elle. Elle lâcha aussi vite la main de Spike, et frotta rapidement ses yeux pour tenter de dissimuler ce qui venait de se passer. Elle aperçue Connor, et Blanche par la porte entrebâillée. Depuis quand étaient-ils là ? Mais au final cela ne lui semblait pas si important, elle n’avait plus d’énergie pour cacher ses faiblesses. Elle ferma les yeux pour tâcher de se détendre un peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Jeu 4 Jan - 10:57

Le vampire entendit Blanche au moment même où elle entrait dans le logement, mais reconnaissant son odeur, il ne bougeait pas, préférant rester près de Faith. Même si l'envie de la serrer dans ses bras se faisait ressentir, il venait de dire à la tueuse qu'ils étaient amis à ses yeux, et un ami reste là pour les autres. Alors que plume parlais avec Connor, Faith lui l'achat la main, peut-être par crainte de la réaction de cette dernière. Puis elle se détendit de nouveau, sentant Morphée arrivé le vampires sera de nouveau la main de la tueuse pour lui faire signe qu'il restait présent pour elle et se leva.

- Je reste en bas si tu as besoin de moi. Chuchote mon nom si tu as besoin de quoi que se soit et j'arrive. Repose-toi un peux. On parlera après. Tu as des anti-douleurs sur la table de nuit, ils sont fort et te feront dormir, n'en prend pas trop.

Le blond sortit de la chambre doucement et fit sortir tout le monde avant de pousser la porte qu'il laissât entre ouverte.

- Bonjour amour. Connor et moi nous sommes un peut amusé, rien de méchant. Il sait se défendre.

Dit-il en indiquant les marques sur son visage. Puis il se concentra sur celles qui ornait le visage de sa compagne.

- Je sais ce qui est arrivé à Connor et j'ai une idée pour Faith, mais toi? Qui a osé te touché ? Dit moi qu'il est mort, sinon il ne passera pas la nuit.

Le vampire se rapprocha de Blanche et déposa un baisé sur la marque de son visage avant de s'attarder sur sa bouche et de la soulever un peu du sol.
Puis suivie de Connor et Blanche il se dirigea vers la cuisine où il sortie trois bières du frigo qu'ils ouvrit et déposa sur la table avant de questionner Blanche.

- Asag à des solutions pour Faith? Dis moi que oui... On peut pas la laisser comme ça, tu as vu par toi même, elle va se faire tuer. Je peux la protéger de n'importe quoi, mais pas d'elle même. Et c'est une tête brulée...

Le vampire s'adossa au meuble de la cuisine, l'air dépité, véritablement inquiet pour la tueuse. Il but sa bière, réfléchissant à d'autres moyens, peut-être moins coûteux d'aider leur amie, puis un éclair lui traversa l'esprit.

- Le vieux Giles! Si il a fait ça il doit pouvoir le défaire.

Il se précipita sur le bottin téléphonique, recherchant de numéro de Rupert.

- Trouvé...

Il prit le téléphone avant de raccrocher aussi tôt.

- Si je l'appel il va me raccrocher au nez et Fait va me tuer... Mauvaise idée. On va y allée directement. Blanche tu viens avec moi, Connor je te laisse la protection de Faith... Et si il lui arrive quoi que se soit, je te tue c'est compris ?

Le vampire termina sa bière d'une traite avant de remonter seul à l'étage, attendant, assis à ces côté, que Faith se réveil pour lui annoncer lui même son plan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor
Pacte des Insurgés ~ Humain

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Dim 7 Jan - 19:44

Je pus entendre le bruit d'une porte claquer grâce à mes facultés. Je regarde Spike, mais il n'a pas l'air inquiet. Je me détends, mais garde toujours une oreille attentive. Finalement, je reconnais l'odeur de Blanche ce qui me rassura. La jeune femme arriva le pistolet dégainé.

-Quoi-ce que tu fais icitte? me demanda-t-elle avec son accent cajun.

-Salut, dis-je simplement.

Je lui renvoie son sourire et ouvre la bouche, mais elle me devança :

-Quoi-ce qui s’est passé?

-Bonjour amour. Connor et moi nous sommes un peut amuser, rien de méchant. Il sait se défendre.

Le visage du vampire se tendit, et il s'avança vers elle.

-Je sais ce qui est arrivé à Connor et j'ai une idée pour Faith, mais toi? Qui a osé te touché ? Dit moi qu'il est mort, sinon il ne passera pas la nuit.

Je remarque alors les blessures qui marque le visage de celle-ci. La curiosité m'envahit alors et je n'ai pas pu m'empêcher de me demander si c'était encore un de ces types mafieux qui lui avaient fait ça.

Je suivis Spike et Blanche, dans la cuisine. Spike attrapa une bière avant de déclarer :

-Asag à des solutions pour Faith? Dis moi que oui... On peut pas la laisser comme ça, tu as vu par toi même, elle va se faire tuer. Je peux la protéger de n'importe quoi, mais pas d'elle même. Et c'est une tête brulée...

Ça, c'est sûr pour être têtue, elle est têtue.

-Le vieux Giles! Si il a fait ça il doit pouvoir le défaire.

Je ne savais pas qui était ce vieux Giles, mais à mon avis, il va passer un sale quart d'heure. Je mets les mains dans les poches et regarde le vampire se diriger vers le bottin téléphonique. Je lève le sourcil. Qui appelle-t-il au juste ?

-Si je l'appel il va me raccrocher au nez et Faith va me tuer... Mauvaise idée. On va y allée directement. Blanche tu viens avec moi, Connor je te laisse la protection de Faith... Et si il lui arrive quoi que se soit, je te tue c'est compris ?

Avant même que je puisse répondre, Spike s'élança dans les marches. Je le suis.

-Attends ! Tu vas y aller comme ça sans plan ? Et s'il avait préparé ta visite. S'il sait que tu sais ce qui arrivé à Faith, il va se méfier.

Je marque une pause.

-Je ne sais pas grand choses de ce... Je-sais-plus-quoi, mais je trouve ça précipité..... Bizarre que ça vienne de moi. Je suis le professionnel des plans sans plans précipités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Jeu 11 Jan - 4:20

Blanche entendit à peine les salutations de Connor. Alors que Spike les faisait sortir de la chambre, elle aperçut le corps de Faith étendu sur le lit, lourd d’une immobilité douloureuse. La tueuse grièvement blessée, Connor et son amant qui s’amusaient à se battre dans le salon…. Mais depuis combien de temps n’avait-elle pas mis les pieds chez elle? La démone croisa le regard du vampire qui se rapprochait d’elle, ses lèvres pincées en un rictus qui mêlait colère et chagrin.

Je sais ce qui est arrivé à Connor et j’ai une idée pour Faith, mais toi? Qui a osé te toucher? Dis-moi qu’il est mort, sinon il ne passera pas la nuit, lui dit-il en baisant doucement son œil blessé.

Blanche força un sourire, chercha à banaliser la chose. Ses lèvres rencontrèrent celles de son amant et le reste de sa phrase s’évanouit dans sa propre insignifiance. Pendant quelques secondes, il n’y eut plus qu’elle et lui, légers, semblait-il. Dans sa tête, un silence engourdi, presque paisible, seulement dilué par le battement saccadé de son cœur. Il se dégagea d’elle en douceur et la nausée revint, ainsi que la pression contre ses tempes. Elle accrocha son arme à sa ceinture et suivit Spike et Connor jusqu’à la cuisine. Le vampire leur servit à chacun une bière avant de s’adresser à Blanche.

Asag a des nouvelles de Faith? Dis-moi que oui…. On peut pas la laisser comme ça, tu as vu par toi-même, elle va se faire tuer. Je peux la protéger de n’importe quoi, mais pas d’elle-même. Et c’est une tête brûlée….

Tu commences à connaître Asag, cher, répondit-elle d’une voix qu’elle aurait souhaitée moins terne. Y’a jamais rien de gratuit avec lui. Il a pas voulu trop m’en dire. Il voudrait la rencontrer.

Si Blanche éprouvait une grande estime pour son patron, elle n’était pas convaincue que c’était la meilleure solution pour Faith. Le vieux démon trouverait sans doute en la tueuse un intérêt particulier, et elle était à son service depuis assez longtemps pour savoir qu’on n’en sortait pas aisément, si tant était qu’on pût en sortir. À moins que la tueuse ait quelque chose de mieux à offrir…. La démone porta sa bière à ses lèvres pour la reposer aussitôt, prise d’un haut-le-cœur.

Le vieux Giles! s’exclama alors Spike au terme de sa réflexion. S’il a fait ça, il doit pouvoir le défaire.

La démone le regarda se précipiter sur le bottin téléphonique. Elle se remémora vaguement le discours qu’avait tenu le vieil observateur lors de la soirée caritative. La joie qu’elle avait ressentie en apprenant qu’il était sorti indemne de l’invasion de zombies s’était passablement obscurcie lorsque Spike lui avait appris qu’il était derrière la perte des pouvoirs de Faith. Si l’homme n’avait pas nécessairement pensé à mal, il n’en demeurait pas moins que son geste avait de désastreuses répercussions sur l’existence de la tueuse. Blanche venait d’en voir la preuve.

Si je l’appelle, il va me raccrocher la ligne au nez et Faith va me tuer, s’exclama alors Spike en reposant le combiné, interrompant la réflexion de la démone. Mauvaise idée. On va y aller directement. Blanche, tu viens avec moi. Connor, je te laisse la protection de Faith…. Et s’il lui arrive quelque chose, je te tue, c’est compris?

Blanche ne put rien ajouter, le vampire avait déjà terminé sa bière et s’élançait dans l’escalier, talonné par Connor. Elle poussa un profond soupir et vida sa bière dans l’évier, qu’elle prit soin de rincer par la suite. Ce ne serait pas cette nuit qu’elle se reposerait, songea-t-elle avec une pointe de dépit. Elle aurait également souhaité converser avec Connor. Elle ne l’avait pas revu depuis cette nuit mouvementée où des Éliminateurs s’en étaient pris à lui et elle espérait qu’il s’en tirât sans trop de mal. Spike aussi lui manquait terriblement. Peut-être quand tout cela serait-il terminé, pourraient-ils prendre le temps de se retrouver. C’était si Kora ou Asag daignaient lui accorder un moment de répit. En attendant, le plan était de confronter Giles à propos des pouvoirs de Faith.

La jeune femme s’empara de la bouteille de vodka qui patientait dans le congélateur et se dirigea vers le salon. Les deux hommes étaient à l’étage et elle comptait bien voler ces quelques instants de solitude. Si elle voulait passer la nuit, elle devait engourdir la Bête qui battait contre ses tempes et menaçait de soulever son cœur. Et puis, son pistolet avait grandement besoin d’un bon nettoyage. Elle fit jouer un peu de musique, trouva le nécessaire à l’entretien de son arme et contourna le cadavre de l’armoire vitrée pour se caler dans un fauteuil. La première gorgée de vodka la calma tout de suite et doucement, elle s’attela à l’ouvrage. C’était une activité qui la détendait toujours, mais ce soir particulièrement, le soin minutieux qu’elle prodiguait à chaque pièce de son Remington lui apportait une tranquillité paisible. Une fois cette tâche accomplie, elle se changerait et ferait un brin de toilette, histoire de ne pas effrayer tout de suite le vieil observateur. Spike la retrouverait et ils iraient à sa rencontre. Mais ce serait plus tard. Pour le moment, son esprit s’allégeait et sa volonté refaisait surface. Elle réassembla son arme, fredonnant avec nostalgie une vieille chanson de Loretta Lynn qui passait à la radio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Jeu 11 Jan - 17:39

Malgré la tension dans tout son corps et les courbatures, Faith ne tarda pas à s’endormir, bien plus vite qu’elle ne l’aurait imaginé. Assommée par les douleurs lancinantes qui la traversaient, et sans doute aussi par l’anti-douleur prescrit par le vampire, son sommeil fut profond, bien moins troublé par des cauchemars concernant Nickie comme les nuits précédentes.

Quelques heures plus tard, elle commença à émerger. Les petites heures de repos lui avaient été bénéfiques, et même si elle n’était pas prête à courir un marathon, elle se sentait tout de même un peu mieux, juste suffisamment pour se convaincre qu’elle parviendrait bien à tenir encore un peu…

Elle mit quelques minutes à réaliser la présence de Spike à ses côtés. Etrangement cela lui semblait presque…naturel. D’ailleurs, elle esquissa à son intention un très léger sourire, histoire de le rassurer. Tout cela lui parait tellement décalé, elle ne comprenait pas pourquoi il semblait autant s’inquiéter à son sujet. A quoi bon ? En quoi cela le concernait-il tellement ?

Comme à son habitude, Spike se fit rapidement bavard, et lui expliqua qu’il avait décidé d’aller voir Giles pour qu’il lui redonne ses pouvoirs. Elle ne lui laissa pas le temps de continuer. Elle se redressa dans le lit, non sans grimacer sous le mouvement trop brusque, et lui lança un regard noir.

« Je ne veux pas que tu y ailles, c’est hors de question ! »

Son ton n’admettait aucune contestation, mais évidemment le blond platine avait la sale manie de n’en faire qu’à sa tête ! Déjà il réinsistait, et argumentait sur l’objectif principal de retrouver ses pouvoirs.

« Je ne veux pas, c’est pourtant assez clair non ?! » La brune s’enflamma et son visage se ferma. « Ne te mêles pas de mes histoires Spike, retrouver mes pouvoirs de tueuse, c’est mon problème » Malgré la douleur, elle quitta le lit, et se leva. Son visage blanchit sous l’effort.

« Je ne veux plus rien avoir à faire avec Giles, je ne veux plus en entendre parler, et encore moins lui devoir quoi que ce soit ! » continua-t-elle. Le ton montait et ses yeux brillaient de colère. Elle voulait redevenir tueuse, mais il n’était pas pour autant question d’impliquer le vieil observateur. Spike ne pouvait pas comprendre, et elle ne lui expliquerait pas, mais sa haine contre l’anglais n’était pas seulement liée à la perte de ses pouvoirs. Giles l’avait trahit quand elle était enfant. Pour le « bien » de la mission des tueuses, il avait conseillé à son observatrice de ne rien faire pour la protéger de sa mère ou d’Enix. Jamais elle ne pourrait oublier, et jamais elle ne pourrait lui pardonner.

« Si tu y vas, je te garantit que tu le regretteras » menaça la brune en sentant que le blond se moquait bien de ce qu’elle pouvait lui dire et qu’il n’écoutait pas du tout sa demande. Quelques semaines plus tôt, elle l’aurait frappé, là elle savait qu’elle serait juste ridicule.

« Tu veux m’aider ? Tu l’as déjà fait avec cette chambre, et c’est suffisant ! Je ne te rien demandé, même pas ça, alors fous moi la paix ! » Continua-t-elle en s’en prenant plus directement maintenant au vampire dont elle ne supportait pas la sollicitude.

« Qu’est-ce que tu veux en faisant tout ça ? »

Elle lui faisait pitié et elle détestait ça. Elle ne voulait pas lui être redevable de quoi que ce soit, c’était chacun pour soi, ça avait toujours fonctionné comme ça… Elle était trop furieuse maintenant pour se calmer et continua

« Et si tu essayes de ressembler à Angel en jouant les héros, tu n’as qu’à t’occuper de Buffy. Elle est revenue à LA, dans un hôtel à la sortie de la ville. Elle au moins sera contente ! »

Tout en continuant de crier sur Spike, la brune s’avançait vers lui pour l’amener à quitter la chambre. La colère la faisait tenir alors que ses jambes commençaient à se faire moins assurées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Jeu 11 Jan - 21:02

Spike s’arrêta dans le haut des marches avant d’entrer dans la chambre afin de répondre à Connor.

- A mais j’ai un plan.

Le vampire prit le temps de voir le visage du jeune homme changé, comme à la foi soulagé et certainement inquiet …

- Blanche et moi on y va, je lui mets mon point dans la figure et il nous donne ce que l’on veut. Simple et efficace. Et puis ce n’est pas ce vieux Giles qui va me croire assez investi pour vouloir aider Faith…

Après un certain temps au près de Faith, cette dernière se réveilla avec un léger sourire aux lèvres, serait-elle contente de voir le vampire ? Spike lui rendit son sourire, avant d’entamer la discussion.

- J’ai une solution Faith, mais elle ne va pas te plaire.

Il se leva pour remplir le pichet d’eau qui était à côté du lit de la tueuse et lui servit un verre. Il lui expliquât alors son plan d’aller voir Giles avec Blanche, il lui aurait bien proposer de les accompagner… Mais dans son état, ce n’était pas raisonnable… Mais la réponse de la tueuse se fit sans attendre, et plus que négative. Le vampire ne s’était pas attendu à une telle réaction de sa part et en fut surprit avant de ressentir de l’incompréhension.

- Calme toi, je veux juste t’aider et Giles que tu le veuille ou non est le mieux placer pour te rendre ce qu’il t’a enlevé. J’y vais de toute façon, c’est peut-être notre seule chance.

Mes ces paroles ne calmèrent nullement Faith qui temps bien que mal se leva et repoussa presque Spike vers la sortie, douloureusement. Le vampire levât alors les mains, comme marque de résignation.

- D’accord c’est bon….

Mais avant qu’il n’est fini sa phrase la jeune femme, sur les nerfs, lui lançât une comparaison à ne pas faire et lui parlât également de Buffy. La vampire s’arrêta la main posé sur la poignet de la porte prêt à sortir, puis se résignât. Il marmonnât une phrase au sujet de Buffy :

- Quelle crève…

Puis il se tournât vers Faith, le regard du vampire s’était durcit, une colère froide s’emparait de lui et il explosât à quelques pas de la tueuse.

- Parce que tu crois qu’Angel ferait ça ?!

Le coup partie, rapidement, incontrôlé, la tueuse atterrit sur le lit avec force et fracas. Puis, tout crocs dehors il se jeta sur elle, à califourchon sur la tueuse, il sentit le sang lui monter au nez, mais se n’était pas uniquement celui de sa colère, mais celui de Faith, certaines blessures c’était rouverte sous la violence du vampire, il approcha sa bouche de son coup, impuissante Faith…

- Et tu compte faire quoi maintenant la tueuse ? Regarde toi, tu es faible, tu te laisse aller, une pauvre petite chose fragile, voilà ce que tu es devenue, si je le voulais je pourrais….

Il sentit son odeur comme pour lui faire comprendre la situation, que ce n’était plus elle le grand chef, que c’était lui qui avait le pouvoir. Il se souvint alors des mots de Buffy avant qu’elle ne fasse des potentielle des tueuses active … « C’est une question de pouvoirs » Le vampire mit une gifle à Faith,  se relavât, prit la direction de la sortie puis s’arrêtât

- Réagit un peu tueuse, tu n'as plus personne sauf moi!

Puis il sortie de la chambre en claquant la porte, laissant la tueuse gisante sur le lit, puis il croisât Connor en haut des escaliers et tout en désignant la porte du doigt sa voit froide et colérique s’adressât à lui.

- Occupe-toi d’elle, elle a besoin de soin, ou d’un psy… Elle est cinglée.

Puis il descendit les marches toujours sur les nerfs, il vit Blanche dans le salon.

- C’est partie amour. Dépêche-toi.

Son ton ne laissait pas la place à une quelconque objection de la part de qui que se soit. On pouvait encore voir sa colère dans son regard, et la faim qui lui tiraillait le ventre…[/color]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor
Pacte des Insurgés ~ Humain

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Dim 14 Jan - 20:18

Spike s'arrêta avant d'ouvrir la porte pour déclarer qu'il avait un plan. D'une certaine manière c'est plus rassurant. Enfin rassurant jusqu'à ce qu'il m'explique son plan :

-Blanche et moi, on y va, je lui mets mon point dans la figure et il nous donne ce que l’on veut. Simple et efficace. Et puis ce n’est pas ce vieux Giles qui va me croire assez investi pour vouloir aider Faith…

J'espère qu'il ne se trompe pas. Spike rentre dans la chambre et moi, je tourne les talons pour retourner en bas avec Blanche. Nous n'avions pas vraiment eu le temps de parler depuis la dernière fois que nous nous sommes croisé. Celle-ci était au salon en train de fredonner son arme à la main.

-Salut, dis-je pour faire remarquer ma présence.

Je pus constater de plus près les plais qui striaient son visage.

-Qui t'as fait ça ? demandais-je curieux. C'est bizarre, mais à chaque fois qu'on se voit tu es toujours blessé.


Ça me rappelle qu'elle s'est faites tirer dessus lorsqu'elle m'a sauvé des Éliminateurs. Je me demande si elle n'a pas du nouveau au sujet de cette secte. Mais vu la situation ce n'est peut-être pas le moment d'en parler.

Des bruitages à l'étage me sortirent de ma torpeur. Mais qu'es-ce qui se passe ?

-T'entends ça ! m'exclamais-je en me levant d'un bond.

Je lui lance un dernier regard avant de me précipiter en haut. J'arrive juste à temps pour voir le vampire claquer la porte avant de déclarer d'une voie pleine de rage.

-Occupe-toi d’elle, elle a besoin de soin, ou d’un psy… Elle est cinglée.


Je lève le sourcil. Faith aurait tenter de s'en prendre à Spike, mais ce serait pris une raclée ? Spike était déjà descendu pour rejoindre Blanche. Je n'ose pas pénétrer dans la chambre de Faith me disant qu'elle n'est pas vraiment d'humeur. Je descends pour voir le couple s'en aller à la recherche de je-ne-sais-plus-qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Mar 16 Jan - 5:31

HS: Je ne pensais pas que ça se poursuivait, du coup, j'écris une réponse très courte à même le forum pour clore ma participation^^'

Des images de Nashville lui revenaient à l'esprit. La poussière que le vent soufflait des rues et qui s'immisçait dans les narines, les enseignes de néon lumineux qui éclataient leurs mille couleurs dans la nuit noire, les petites chaises et les tables de bois du Josie's bar, la musique, les rires, l'alcool, la chaleur. Le visage rond de poupée de son amie. Elle avait oublié sa voix. Blanche ne s'en était pas rendu compte avant de la voir l'année dernière. Josie était une vieille femme à présent. Sa beauté des seventies s'étaient alourdie sans toutefois se fanner complètement.

Trente-cinq ans, c'est long, Blanche.

La démone baissa la tête. Asag lui avait promis une semaine au Tennessee, mais elle avait échoué à tuer le chef des Éliminateurs. Elle devait d'abord s'acquitter de cette tâche. Ensuite seulement elle pourrait remplir sa promesse. Jose....

-Salut!

Connor se tenait dans l'arche, l'air mal à l'aise, comme s'il ne se sentait pas à sa place.

-Salut, répondit Blanche avec chaleur en l'invitant à s'asseoir.

Ils restèrent un moment silencieux. La radio avait changé de registre, passant à une mélodie plus soft rock.

-Qui t'as fait ça? demanda Connor en désignant son visage.

-C'est pas important. Shit happens, répondit Blanche en haussant les épaules. D'une main tâtonnante, elle chercha la bouteille de vodka. Après avoir agrippé  le vide plus d'une fois, elle finit par la saisir et en but une gorgée.

-C'est bizarre, mais à chaque fois qu'on se voit, tu es toujours blessée, renchérit le jeune homme.

-Ça fait juste deux fois qu'on se voit, pas vingt-cinq! s'exclama la démone en éclatant de rire. C'est une période plus difficile, mais d'habitude ça va, t'inquiète.

Elle lui lança un clin d'oeil, ne chercha pas à savoir si elle-même croyait à sa demi-vérité. Elle but à nouveau à même le goulot avant de reposer la bouteille un peu plus fortement qu'escompté. Son esprit s'allégeait; l'Autre était loin et la musique était bonne.

-Tu restes autant que tu veux, cher. La maison est grande.

Trop grande, mais elle ne voulait pas y songer. Il y avait ces quelques minutes de répit, un minuscule instant de bonheur volé à la vie, sans Kora ni Asag, et Connor la rassurait, étrangement. Elle se souvenait de la façon dont il l'avait agrippée dans la taverne clandestine de la mafia russe, la façon dont il lui avait signifié qu'il était avec elle. Il aurait pu se lier à l'homme à la face de porc, la vendre à l'Initiative et sauver sa peau. Mais il s'était levé et, sans qu'elle sache pourquoi, s'était insurgé. Blanche déposa la bouteille sur le sol entre eux deux et se cala dans le divan, posant sa tête contre l'épaule du jeune homme. Un vacarme se fit alors entendre à l'étage.

-T'entends ça? s'exclama Connor en se levant d'un bond. Sans plus attendre, il se précipita à l'étage. Quelques secondes plus tard, Spike en descendait.

-C'est parti amour, dépêche-toi.

Blanche soupira et suivit son amant à l'extérieur. Dans le salon, la musique jouait toujours. Doucement, comme si elle marchait sur la pointe des pieds dans cette maison sans propriétaire. Un arrêt temporaire, accidentel.
What am I supposed to do when most of me still belongs to you.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   Mer 17 Jan - 20:42

La colère qui envahissait Faith l’empêcha de prévoir la réaction de Spike. Elle en voulait à Giles mais pourtant cela avait été plus simple de s’en prendre au vampire qui était justement là, de lui reprocher cette pitié qu’elle le voyait porter sur elle. Elle savait qu’elle le toucherait en le comparant avec Angel, elle connaissait bien la rivalité entre les deux vampires, mais elle n’avait pas imaginé que cela le ferait explorer de cette façon.

Il commença par lui hurler dessus, mais surtout il la frappa brutalement. Elle bascula lourdement sur le lit, n’ayant pas le temps de réagir. Elle n’eut pas le temps de reprendre son souffle, alors que le coup avait réveillé les douleurs d’un peu plus tôt. Déjà, le blond platine s’était à nouveau jeta sur elle, et se retrouvait sur elle, l’empêchant de se dégager. En réalité, elle n’essaya même pas, consciente qu’elle ne pourrait bouger que si il le décidait. Et surtout, elle n’avait pas peur, même lorsqu’il rapprocha ses dents de monstre près de son cou. Il avait raison, il aurait pu la tuer à la seconde où il le voulait, mais elle le connaissait trop pour craindre qu’il le fasse…

Pourtant ses paroles la blessèrent, parce qu’elles sonnaient désespérément justes… Alors qu’au départ, elle continuait de confronter le regard noir de Spike, rapidement, elle détourna le regard humiliée. Elle réagit à peine lorsqu’il termina par la gifler, comme si il en attendait quelque chose. Puis il se redressa, la laissa et se contenta d’une dernière phrase pour la blesser encore un peu plus. Il fallut quelques secondes pour parvenir à se redresser, elle se mordit la lèvre sous la douleur.

La colère l’aida à nouveau à trouver les dernières forces pour fermer, ou plutôt claquer la porte de la chambre. Mais ce n’était pas suffisant pour évacuer sa fureur, elle saisit ce qui lui tombait sous la main, une lampe de chevet qu’elle lança avec la même violence sur la porte. Elle s’y fracassa. La brune finit par se laisser glisser au sol, impuissante.


Pour la suite :
Connor / Faith : http://bigfork.forums-rpg.com/t287-des-reponses
Spike / Blanche / Giles : http://bigfork.forums-rpg.com/t297-et-si-vous-agissiez-monsieur-l-observateur-pv-spike-blanche-giles

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un peu de calme... Avant la tempête.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de calme... Avant la tempête.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête ?
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête ft Daisy [Base "secrète" du SHIELD]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Los Angeles :: Aux alentours de Downtown L.A :: Hollywood :: Habitation huppé Blanche/Spike-
Sauter vers: