Following Angel Investigations

Los Angeles
 

Partagez | 
 

 Quant on cherche... on trouve! (PV Giles, Robin et Blanche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Quant on cherche... on trouve! (PV Giles, Robin et Blanche)   Lun 28 Nov - 5:46

Durent la soirée Spike avait inévitablement remarquer une gosse de pas plus 12 ans qui se promenait dans le coin, le soir en pleine nuit, c'était imprudent. Avent même de l’accoster un homme la fit monter dans un taxis, sans pour autant l'accompagner. La gosse était basané avec de long cheveux châtain foncé, elle était habiller de façon plutôt vulgaire pour son âge, on aurait dit une mini Faith. C'est à ce moment que Spike se souvint de la blessure de la tueuse, juste dans le bas de son ventre, la couleur de la gosse lui rappela aussi son rival, Robin Wood, proviseur de métier et chasseur à ces heures perdu, tentant de venger une mère tuer durent les années 90. Le vampire fonçât alors après la voiture de taxi et l'odeur qu'il avait réussi maladroitement à attraper dans l'aire à l'endroit ou c'était trouver la gosses quelques minutes plus tôt. Après quelques minute de course folle il se retrouva tout près d'un maison. En regardant de plus près, il lut Rupert Giles sur la boite à lettre, ces soupçons devenait plus vrais. Il jeta vite fait un œil à l'intérieur à travers les fenêtre donc les rideaux étaient rester ouvert. La gamine était au téléphone, Spike attendit qu'elle raccroche puis frappa à la porte, tentant le tout pour le tout.

**Toc toc toc**

Après quelques seconde cette dernière s’ouvrit sur l'enfant étonné de sa présence. En jetant un nouveau coup d’œil à l'intérieur les yeux du vampire se posèrent sur une panneau avec inscrit dessus "entre toi qui veux apprendre" en latin, il n'en fallait pas plus à Spike pour se faire invité. Il s'adressa alors à la petite.

- Salut, dit moi ton papa est pas là? Ou Rupert? Je suis un ami de ta maman, tu peux me laisser entrer? Elle a de gros problème.

Le vampire ne voyait pas l’intérêt de mentir à la petite, à quoi bon, sauf peut-être sur un point.

- J'aimerais autant ne pas me faire dévoré par les zombies qui traine en ville , et puis de toute façon si je suis un vampire je ne pourrais pas entrer, c'est bien ça? La petite regarda Spike et s'écarta de la porte sans dire un mot le laissant passer devant elle, tout en restant sur ces garde.

- Merci tu me sauve la vie tu sais. Eu faite 'est quoi ton nom? Moi c'est Andrew. Spike utilisa le nom du premier crétin qui lui venait à l'esprit que Robin ne risquait pas d'avoir revue depuis un moment, mais au cas ou que son nom est fait le tour des oreille de la gosse, c'est-ont jamais il était préférable de mentir sur ce point. Puis quant elle annonça son prénom, Spike n’eut plus aucun doute sur son identité, la tueuse avait donc enfanté... Faith, la rebelle... Et appeler sa fille Nicky, Nicky Wood, ce n'était pas très originale. Le vampire regardât tout autour de lui, la maison du vieux croulant n'était pas si différente de l'ancienne, on trouvait toujours des livres un peut partout, un téléphone de la vieille époque et une télé toute aussi âgé, le vampire s'était même qu'elle fonctionne encore. Puis il se tourna de nouveau vers Nicky.

- Je peux téléphoné? J'ai une amie qui était à la soirée de bienfaisance, je veux être sur qu'elle est bien rentrer. La gosse fit oui de la tête avant de se poser sur le canapé, un paquet de chips en main devant un film.

Spike tapât le numéro du motel ou ils étaient descendu avec blanche e demandât à être envoyer sur la ligne de leur chambre. La sonnerie ne sonnât pas longtemps comme si la belle attendait ce coup de file, à l'autre bout elle ne se posât pas la question de savoir qui s'était, déjà elle prononçait le prénom de Spike.

- Oui c'est moi, tu vas bien? J'ai vu pour Faith, qu'est-ce qu'il c'est passer?

- ***

- D'accord je crois comprendre de qui ça vient, tu peut me rejoindre à l'adresse que je vais te donner au plus vite. Le vampire se tourna vers Nicky qui lui donnât l'adresse avant de la donné à son tour à Blanche et raccrocher.

- Dit moi Nicky, ta mère est venue ici? Il lui est arrivé quelques chose en venait?

Après ces mots, la gosse qui semblait étrangement en confiance avec Spike lui expliquât tout ce qu'elle avait entre vu lorsque Faith était venu les voir, la dispute avec Giles, les mots échanger avec son père et la seringue de tranquillisant. elle lui expliquât aussi qu'il lui avait fait quelques chose qui aurait put lui supprimer ces propre pouvoirs de tueuse mais que ça n'avais pas fonctionner, et que suite à ça, Giles et son père avait l'aire assez mal à l'aise. Comme s'ils avaient fait une connerie, mais qu'elle n'avait pas vraiment suivit toute l'histoire, juste les grande lignes. Mais pour Spike ces grandes lignes là était largement suffisante, Faith n'avait plus de pouvoirs et c'était de la faute du vieille observateur qui s'était encore prit pour dieu et de son bon à rien d'ex. Ce qu'il était sur c'est qu'ils n'allaient pas s'en sortir comme ça.

- Donc c'est de leurs fautes si elle est entre les mains de l'initiative, ça te déranger si ont les attends tout les trois?
Spike venait de voire l'aigle noire se poser sur le rebord d'une fenêtre, il se leva alors pour allé lui ouvrir la porte afin qu'elle entre en humaine pour ne pas faire peur à la petite nicky.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Quant on cherche... on trouve! (PV Giles, Robin et Blanche)   Mer 11 Jan - 23:19

La sonnerie de son téléphone retentit. Presque aussitôt, Blanche attrapa son téléphone.

Mon amour?

Je ne crois pas que nous en soyons rendus là, lui répondit la voix légèrement amusée d’Anton Petrov.

Blanche pinça les lèvres. Elle sentait qu’elle allait crever d’angoisse.

Êtes-vous en sécurité? lui demanda le Russe.

Oui, j’chus à l’hôtel. Et vous? Comment ce que vous avez fait pour vous échapper?

Sergeï, répondit-il simplement. Je ne m’en serais certainement pas sorti sans lui. Cet homme est une véritable arme humaine.

Vous auriez pas dû être obligé de risquer votre vie pour sauver la mienne.

C’étaient les ordres du patron. J’ai eu pire tâche, quoique vous avez bien failli compliquer les choses davantage en interrompant votre vol. Qu’est-ce qui vous a pris de vous arrêter?

C’était l’observateur, répondit Blanche, hésitante. Giles. Il était coincé….

— Il n’est pas dans notre camp, Plume, la coupa Petrov.

La démone soupira. Elle avait été Blanche Dubois toute la soirée et voilà qu’elle redevenait Plume. Aussi simplement.

Il est pas dans le leur non plus, rétorqua-t-elle. Pas totalement.

Blanche baissa les yeux. Elle souhaitait simplement que le vieil homme s’en soit sorti. Le silence s’était installé depuis un moment avant qu’elle ne reprît la parole.

Quoi ce que vous allez faire asteure?

Contacter le patron. Je devais rentrer à New York demain, mais étant donné la situation, j’ai le sentiment que ça devra attendre. Vous devriez tenter de le joindre également. Il voudra de vos nouvelles. Il vous estime beaucoup, vous savez. Il se sera certainement inquiété.

Mhmm…. marmonna la jeune femme afin de masquer son trouble.

Anton Petrov lui conseilla de faire preuve de discrétion durant les prochains jours et raccrocha. La démone laissa échapper un profond soupir avant de boire une gorgée de vodka et d’allumer une énième cigarette. Elle glissa du lit jusque sur le plancher et appuya sa tête contre le matelas. Plusieurs fois, elle jeta des coups d’œil frénétiques à son téléphone dans l’espoir que son amant appelât. La sonnerie résonna enfin. Blanche répondit avec un peu moins d’impulsivité que la première fois.

Spike?

Oui, c’est moi, répondit la voix de son amant. Tu vas bien? J’ai vu pour Faith, qu’est-ce qui s’est passé?

Blanche eut l’impression que le poids du monde quittait sa poitrine. Tout son corps se détendit alors qu’elle soupirait profondément. Elle entreprit de relater à Spike les événements de la soirée, des discours des McKinley à l’emprisonnement de Faith, qui devait se solder par la peine capitale, en passant par la nouvelle attaque de zombies et le carnage qui s’était ensuivi. La démone ayant vidé près de la moitié de la bouteille de vodka, son récit était passablement décousu, si bien que le vampire l’interrompit.

D'accord je crois comprendre de qui ça vient. Tu peux me rejoindre à l'adresse que je vais te donner au plus vite?

Blanche fit oui de la tête. Spike interpréta son silence comme approbateur et lui donna l’adresse avant de raccrocher. La jeune femme se leva, légèrement étourdie par l’alcool. Elle récupéra son pistolet, qu’elle accrocha à sa ceinture, et fourra quelques cartouches supplémentaires dans ses poches. Elle répéta plusieurs fois l’adresse que lui avait fournie Spike, puis s’approcha de la fenêtre et s’envola.

L’endroit indiqué était situé dans Hollywood, à quelques rues de l’ancien appartement de Blanche. Elle ne mit qu’un quart d’heure pour s’y rendre. Le vol, de courte durée, l’avait dégrisée quelque peu. L’aigle se posa sur le rebord de la fenêtre d’une maison d’aspect vieillot et légèrement cossu. À l’intérieur, elle distingua Spike accompagné d’une fillette d’environ douze ans. De son bec, elle cogna contre la vitre. Le vampire lui fit signe de se rendre à l’avant et lui ouvrit la porte. À nouveau femme, Blanche pénétra dans la maison. Elle fut aussitôt conquise par le vieux mobilier. Il régnait comme une douce chaleur dans la demeure. La démone se détendit et pressa son visage contre la poitrine de son amant, soulagée de le retrouver sauf.

Tu me présentes ta nouvelle amie? lui demanda-t-elle en déposant un baiser au coin de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quant on cherche... on trouve! (PV Giles, Robin et Blanche)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on cherche, on trouve! Mais pas toujours ce qu'on veut...
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Qui cherche trouve... [PV Tetsuya]
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Los Angeles :: Les quartiers résidentiels :: Hollywood :: Maison Rupert Giles-
Sauter vers: