Following Angel Investigations

Los Angeles
 

Partagez | 
 

 Une rencontre singulière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Mar 5 Avr - 2:40

Spike lui prit les mains. Blanche leva la tête. Elle ne pouvait lire aucun reproche dans les yeux du vampire, seulement une chaleur. Il la serra dans ses bras. La démone fut surprise, mais s'abandonna à son étreinte. Le contact de l'homme, son odeur, la rassuraient. Elle ferma les paupières. Ses tremblements diminuèrent, son souffle devint plus régulier. Spike s'écarta doucement. Après lui avoir fait jurer de ne plus jamais s'excuser, il alluma la cigarette de la jeune femme et l'escorta chez lui.

La crypte était plus confortable que ce à quoi Blanche s'attendait d'une telle construction, possédant le mobilier nécessaire à un repos éternel acceptable. Le vampire la fit asseoir sur le lit et l'éteignit à nouveau, lui jurant de la venger. Il se leva brusquement et alluma la télévision. Elle devait l'attendre quelques minutes. Elle serait en sécurité. Elle pouvait servir le whisky, il ne serait pas long.

Blanche regarda Spike quitter la crypte puis entreprit de trouver deux verres. Elle les remplit, en cala un d'un trait avant de le remplir à nouveau. Elle saisit la télécommande et parcourut les différentes chaînes. Elle finit par en trouver une qui diffusait de la musique. C'était de la pop, mais c'était toujours mieux que rien. Elle alluma une cigarette et se laissa choir sur le lit. Étendue, elle se laissa dériver. L'alcool engourdissait son esprit et la nicotine la détendait.

Elle se releva en entendant la porte de la crypte s'ouvrir. Spike pénétra dans la pièce, l'air satisfait, et déposa un paquet sur la table et un autre sur le sol qui s'ouvrit, laissant apparaître les têtes des démons qui avaient agressé Blanche. Elle ne put s'empêcher de sourire. Jamais auparavant on n’avait ainsi vengé son honneur. Cet acte de galanterie ne déplaisait pas du tout à la démone. Le vampire entreprit de nettoyer et de soigner le visage meurtri de la jeune femme, qui demeura docile sous ses mains expertes.

Merci, dit-elle, hésitante, alors qu'il se lavait les mains. Pour tout ce que tu fais. J'apprécie....

Ils s'attablèrent devant le repas de tapas qu'avait ramené Spike. Comme à son habitude, Blanche mangeait peu et lentement, mais buvait beaucoup. Le vampire lui proposa alors de lui apprendre à se battre au corps-à-corps. La démone leva les yeux vers lui. Si elle était douée à distance, il était vrai qu'elle s'en tirait très mal sans son pistolet. Elle considéra le vampire avec curiosité, se demandant pourquoi il acceptait de l'aider. Elle prit une gorgée de whisky.

Ouais, d'accord, pourquoi pas, répondit-elle. Ça ne me ferait pas de tort, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Mar 5 Avr - 4:27

Blanche et Spike finirent de manger dans le silence, il ne restait que le bruit de la musique qui résonnait dans la crypte. Le jours n'allait pas tarder à se lever et le sommeil commençait à gagner le vampire, il faut dire que ces derniers jours n'avait pas été de tout repos pour lui, il était casser de partout et les douleurs semblaient vouloir se réveiller aujourd'hui. Il se releva de sa chaise mais une douleur lancinante lui prit et il en fit tomber le plateau de plastique qu'il tenait entre les mains.

"Et merde!!" Sortie le vampire avant de se baisser pour ramasser ces conneries. Puis, il sentit du liquide couler de son ventre, avec tout les coups qu'il avait pris c'est dernier jours et la fatigue qui s'accumulait, même ces cicatrices qui en temps normal ne mettaient pas de temps à se refermer semblaient moins motiver à le faire.

Il retira son haut avec difficulté et vit le résulta très peut satisfaisant ce dessiner sous forme d'entaille profonde sur le bas gauche du ventre. Il prit une bouteille d'eau de vie qui trainait par là et en vida l'équivalent d'un grand verre sur la plaie encore béante, fit un grimaça de douleurs et but une gorger au passage. Le vampire se dirigeât vers le lit et s’écroula dessus, il ne trouvait même plus la force de se faire un énième soin. Il se releva légèrement restant semi allonger dans le lit et fixa Blanche, depuis qu'il l'avait rencontrer il ne pouvait pas dire que ces journées était calme, et quant elles étaient sensés l'être il tombait sur elle, à croire qu'elle le suivait. Cette pensé le fit rire, mais la douleur le fit vite revenir à la raison, la plaie n'était pas très jolie à voir, mais comme à son habitude et malgré la souffrance Spike ne semblait pas plus affecter que ça. Un verre de sang et ça ira déjà mieux, il tenta de se lever mais ces jambes refusaient de le porter, il se résigna donc.

"Tu pourrais m'envoyer une poche de sang qui se trouve dans le frigo?" Lança-t-il à la démone. "J'irais bien moi même mais mes jambes semble plus fatiguer que moi" Sa voix se voulais rassurante et pleine d'humour mais malgré tout on pouvait y entendre la douleurs qui submergeait le vampire. Quant Blanche arriva près du lit, poche de sang en main, Spike avait enfin réussi à s'assoir au bord de se dernier, et quant elle lui tendit le sang il lui prit la main et la rapprocha de lui. Son contacte lui ferait peut-être du bien, et calmerais ces souffrances. Prit par la chaleur qui montait en lui, le vampire se leva temps bien que mal et approcha ces lèvres de celle de la brune, hésitant un instant en plongeant son regard dans le sien, puis voyant qu'elle n'apportait aucune résistance il se risqua à l'embrasser d'un baisé timide, avant de réitéré son geste par un baiser plus long, mais tout aussi tendre. Puis il resta là, debout face à elle, sans savoir quoi dire, ou quoi faire, attendant juste un geste, un mot de sa part. Mais la douleur le reprit de plus belle et le fit s’assoir avec force et fracas, mais il ne détacha pas pour autant son regard du sien et ne lâcha pas non plus sa main douce et tendre, il en oubliât même sa faim.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Jeu 7 Avr - 2:24

Le repas terminé, Spike se leva afin de débarrasser la table. La douleur due à ses blessures sembla cependant se réveiller, et il laissa tomber les plateaux qu'il tenait.

Laisse, j'vas m'en occuper, dit Blanche en se levant promptement.

Agenouillée sur le sol froid de la crypte, elle entreprit de rassembler les restes de nourriture qui s'étaient éparpillés. Spike se débarrassa de son t-shirt, révélant une plaie qui suintait de manière inquiétante. La démone ne put empêcher son regard de s'attarder su le corps musclé de l'homme. Elle baissa la tête afin de préserver un peu sa pudeur et jeta les plateaux à la poubelle. Le vampire tituba péniblement vers le lit avant de s'y laisser choir.

Ça va? demanda la jeune femme. Une pointe d'angoisse teintait sa voix. Le vampire ne sembla pas l'entendre. Il se contenta de la fixer, le regard vide, un vague sourire aux lèvres. Il lui demanda alors de lui apporter une poche de sang du réfrigérateur. Son ton se voulait humoristique, mais il ne pouvait masquer la douleur qui tendait ses traits. Blanche s'exécuta et lui tendit le liquide vital. Sans un mot, Spike se leva, non sans quelque difficulté, et prit ses mains dans les siennes. Son visage était dangereusement près du sien. Le regard de l'homme était impénétrable. La démone sentit les battements de son cœur se précipiter alors que le vampire se penchait sur elle. Il déposa un baiser d'abord timide sur ses lèvres, puis un autre, plus long, plus tendre. Blanche frissonna de tout son corps. Spike poussa soudain un grognement de douleur et s'effondra sur le matelas. Un léger rire roula dans la gorge de la jeune femme.

Tu devrais revoir tes priorités, le taquina-t-elle gentiment.

Elle dégagea doucement ses mains de celles de l'homme. Elle s'assit auprès de lui, lui prenant a poche de sang qu'elle déchira à l'aide de ses dents. Elle l'aida à boire, soutenant ses mains que la douleur faisait trembler. Lorsqu'il eut terminé, elle attira délicatement son visage vers elle, approchant sa bouche de la sienne. Elle caressa légèrement ses lèvres de sa langue, léchant ainsi le sang qui s'y attardait encore.

Tu devrais peut-être te reposer, murmura-t-elle en faisant un geste pour s'éloigner. Une lueur d'amusement dansait toujours dans ses yeux noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Jeu 7 Avr - 3:32

Spike retint la démone quelques secondes, il lui aurait bien dit de la fermer et de se rapprocher de lui afin de faire plus ample connaissance, ma sa douleur le ramena à la réalité, il n'en avait pas la force, et le voulait-il vraiment au fond. Il relâcha donc sa main qu'il venait de saisir sans même s'en rendre compte pour la laisser se retirer en douceur.

Il s'installa de nouveau sur le lit pour s'allonger et prendre un peut de repos bien mérité.
« Demain ça ira mieux » Dit-il à la démone qui avait semblé si inquiète en le voyant ainsi. « Et rassure-toi ce ne sont pas ces trois démons qui m'ont fait ça, ils ont juste réussi à rouvrir une vielle blessure » Il refusait qu'une fois de plus elle se sente coupable de quoi que se soit, surtout qu'ils n'y étaient réellement pour rien.

Le vampire pansa alors que cette blessure n'était pas du tout la bienvenue, il n'avait plus que deux semaines pour retrouver le poignard de Médoss avant que Draliff et la fin des ces souffrances quitte le pays. Il devait retourner le voir, avec ou sans le poignard, afin de traiter d'un nouvel arrangement avec lui, ou au moins pour qu'il lui dise où il pourrait le retrouver par la suite, ce qui lui ferait gagner un peut de temps.
Durent un long moment ces pensé tournait et retournait dans sa tête, Draliff, le poignard, les démons tuer sans trouver de réponse, la démone... La démone? Spike ouvrit soudainement les yeux quant son esprit s'égara sur Blanche, il venait de s'endormir et les images qu'avait parcouru ces songes n'étaient pas “normal”. D'habitude celle qui habitait ces rêve n'était nul autre que Buffy Summers, personne d'autre et encore moins une inconnu aussi belle soit-elle ne prenait sa place. Il s'était relever en quelques seconde, assis sur le lit, le souffle court et rapide, comme s'il s'était sortit d'un mauvais rêve, pourtant ce n'était pas du tout le cas. Bien au contraire. Alors qu'il tentait par tout les moyens de faire sortir Plume de sa tête, son regard tomba sur elle, allongé là, près de lui, dans son lit, elle semblait dormir ou n'était-ce qu'une illusion? Son esprit lui jouait-il encore des tours? Il se leva le plus discrètement possible, pris une bouteille au sol et se passa un coup d'eau sur le visage, mais rien n'y fit elle était toujours là, il n'était plus endormi et elle ne semblait pas l'être d'avantage. Spike se mit à tourner en rond avent de s’assoir sur son fauteuil afin de vérifier sa blessure, elle semblait déjà allez mieux, il avait donc dormit en déduisit-il.

Il ne s'en était même pas rendu compte, son esprit était trop embrumer à son coucher pour s'en souvenir.

Il alluma machinalement la télévision qui produisis de la neige sur l'écran, il se leva, donna deux trois coup dessus et elle se remit à fonctionner correctement. Il reprit place dans le fauteuil après avoir pris une poche de sang dans le frigo qu'il but d'une traite. Ce n'était pas possible, lui qui en voulait plus de femme dans sa vie n'avait pas pût s'en empêcher. Il avait dût allez secourir la démone, et le pire il l'avait embrasser lui laissant croire à une suite avec lui, alors qu'il aurait dût faire comme avec toute les autres et lui dire de partir dès qu'elle le pourra. Juste un coup d'un soir, c'est ça qu'elle devrait être, pas d'attachement. Mais non il était trop idiot, il lui avait proposer de l'entrainer, comment revenir sur une proposition que l'on a soit même fait. Il y a des années il ne s'en serait même pas soucié, il l'aurait laisser aux mains des démons et aurait meut-être même participé, mais au moins il n'aurait pas été dans cette posture. Quant il entendit Blanche bouger dans le lit, son cœur fit un sursaut. “Ta gueule abrutit” lança-t-il dans un murmure à son propre cœur. C'était comme s'il arrivait à l'entendre battre alors qu'il devait être mort. Il tenta encore une foi de se focaliser sur l’actualité qui passait à la télévision, on y voyait le gouverneur McKinley faire un spitch comme quoi il serait préférable de décréter l'état d'urgence et ainsi fermer les frontières.

“Quel con celui-la” Cracha Spike à cette nouvelle tentative du gouverneur de restaurer un minimum de calme sur terre, comme si c'était possible après la bourde de ce journaliste. Prévenir le monde que la magie et toutes les créatures qui faisait peur au humain lorsqu'ils était enfant existaient mais qu'en plus il en existe aussi de pire, pouvais passer comme une lettre à la poste. Bien sur qu'ils étaient effrayés, bien sur qu'ils cherchaient à fuir, à se battre ou même à se tuer pour certain, mais c'était normal. Les humains sont de la viande rien d'autre pour les créatures démoniaque, des jouets, ils seraient idiots de ne pas avoir peur, et ce gouverneur était soit idiot, soit trop bien informer, la présence de Finn en arrière plan de l'écran lui fit plutôt panser à la seconde proposition.

Puis il entendit de nouveau la démone bouger, elle était réveiller ce coup si. Spike sentit des frissons le parcourir, qu'allait-elle faire, où allait-elle allez? Allait-elle lui reparler de la soirée d'hier ou juste faire comme si de rien était? C'est quelques point torturèrent de nouveau l'esprit du vampire. Mais comment une femme qu'il ne connaissait même pas pouvait avoir un tel impacte sur lui, c'était immature!

“Bien dormi?” Lança-t-il sur le ton de la discussion afin de briser son propre malaise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Dim 10 Avr - 2:52

Ils restèrent un moment sans parler. Spike semblait perdu dans ses pensées et Blanche ne souhaitait pas l'interrompre. Cependant, le vampire, épuisé par ses blessures, s'endormit rapidement. La démone eut un sourire tendre en le voyant ainsi, paisible, sa poitrine se soulevant et s'abaissant à un rythme régulier. Elle profita du sommeil de l'homme pour observer un peu plus attentivement son visage. Blanche remarqua qu'il était beau. Ses pommettes saillaient et une légère moue se dessinait sur sa bouche. La jeune femme se pencha sur l'homme et, doucement, déposa un baiser sur ses lèvres.

Tu m'as sauvé la vie, tu sais, dit-elle, reconnaissante.

Elle releva sur lui la couverture et se rassit à ses côtés. Elle passerait la nuit dans la crypte et accompagnerait le sommeil du vampire, s'assurant ainsi qu'il serait remis lorsque la nuit tomberait. Son regard tomba alors sur la brûlure de cigarette qui marquait sa cuisse. Blanche songea que ses vacances n'étaient pas de tout repos. Éreintée par les événements de la soirée, la jeune femme soupira et s'étendit sur le matelas. New York commençait à lui manquer, mais elle aimait la liberté dont elle jouissait à Santiago. Il y avait longtemps qu'elle avait flâné au grand jour dans les rues ou encore volé pour le simple plaisir de sentir la caresse du vent sur ses plumes. La fatigue gagna peu à peu la démone, qui s'endormit.

Lorsqu'elle s'éveilla, Blanche constata que Spike était déjà levé.

Bien dormi? lui demanda-t-il avec un drôle d'air.

-Ouais, répondit-elle en s'étirant longuement. Elle songea non sans amusement qu'il était rare qu'elle partage le lit d'un homme uniquement pour dormir. Tu sembles aller mieux, poursuivit-elle. J'chuis contente. J'te dérangerai pas plus longtemps dans ce cas. J'ai besoin de me dégourdir les ailes de toute façon.

Elle se leva et enfila ses Dr Martens, qu'elle avait laissées au pied du lit. Elle se dirigea vers l'entrée de la crypte avant de se retourner une dernière fois vers Spike.

Au fait, merci encore pour hier. J't'en dois une. À bientôt! lança-t-elle, sachant qu'ils se reverraient. Après tout, il lui avait promis de lui apprendre à se défendre.

Elle lui envoya un baiser soufflé avant de sortir dans la nuit. Elle vérifia rapidement qu'il n'y avait personne dans les alentours avant de s'envoler, laissant derrière elle une unique plume noire. Ailes déployées, elle se laissa planer dans le ciel nocturne que de lourds nuages assombrissaient davantage. Les lumières de la ville faisaient écho aux étoiles absentes, donnant à Blanche l'impression qu'elle volait tête en bas. L'aigle poussa un cri et donna quelques coups d'elle, prenant ainsi de la vitesse. Son ivresse fut brusquement interrompue par un violent orage. Les plumes alourdies par la pluie, la démone fut forcée de se poser. Elle visa une ruelle isolée et rentra chez elle à pied. Elle se jeta alors sur le lit, frigorifiée et dégoulinante, mais euphorique.

La sonnerie du téléphone retentit. Blanche soupira et se glissa à contrecoeur jusqu'à l'appareil.

Allô?

J'ai un travail pour toi. C'était Asag, son patron. Blanche demeura dans une attitude nonchalante, une moue contrariée aux lèvres.

Tu m'avais pas accordé des vacances? l'interrompit-elle. Personne d'autre qu'elle n'osait ainsi lui manquer de respect. Mais la relation qui les unissait était particulière, et Asag se montrait davantage permissif avec Blanche qu'avec quiconque.

C'est de mon petit oiseau dont j'ai besoin, répliqua-t-il avec calme. De plus, ta cible devrait se rendre à toi. Los Angeles l'ont laissé s'échapper comme des incapables.

Ça doit te faire plaisir, ça, le nargua Blanche. Bien qu'il s'agisse de deux branches de la même organisation, leurs chefs respectifs ne s'appréciaient guère et il régnait un climat de conflit.

Il détient une enveloppe importante, poursuivit Asag sans relever la remarque de sa protégée. Tu dois la récupérer.

Quoi ce qu'elle contient?

Tu n'as pas à le savoir.

Tu sais que j'vas l'ouvrir.

Et tu sais que je vais te tuer, répliqua le démon posément.

Prends pas ça comme ça, ricana Blanche. J'te le retrouve, ton homme.

J'y comptes bien. Quand reviens-tu à New York?

Quand j'en aurai assez d'être libre.

Ne me fais pas languir trop longtemps. Tu sais que je préfère t'avoir près de moi.

Il raccrocha. Blanche se sécha et enfila un peignoir avant de se servir un verre de vin rouge. Elle entamerait ses recherches le lendemain. Pour l'instant, elle avait envie d'une soirée tranquille en compagnie de sa guitare.

Blanche ne mit pas longtemps avant d'identifier sa cible. Il s'agissait d'un démon assez banal qui avait eu le malheur de fuir avec un objet qui ne lui appartenait pas. Sous sa forme d'aigle, Blanche scruta les rues à la recherche de l'homme. Elle finit par l'apercevoir, courant à travers les ruelles comme si le diable lui-même le pourchassait. La démone amorça sa descente et se posa sur le toit d'un immeuble. Elle dégaina son arme et visa. Le démon s'effondra d'un coup. La jeune femme sauta du toit avec grâce et se dirigea vers le cadavre. Elle fouilla dans la poche de son blouson et en retira la précieuse enveloppe. C'est alors qu'elle remarqua le visage meurtri du démon, comme si on l'avait battu. Blanche se rappela que l'homme fuyait quelque chose.... ou quelqu'un. UN bruit derrière elle la fit se retourner vivement, son arme levée.

Spike!? s'exclama-t-elle, à la fois surprise et soulagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Dim 10 Avr - 4:03

Spike ne dit mots après que la démone est répondu à sa question et énoncer son envie de partir pour se détendre un peut. Il ne voulait pas la retenir, lui montrer quoi que se soit des sentiments qui pouvais parcourir son âme à cet instant. Il ne bougea même pas de son fauteuil et ne répliqua qu'un léger signe de tête à ces remerciement. S'il était froid et distant avec elle, alors peut-être qu'elle ne reviendrait pas, peut-être qu'elle le détesterait et quitterais même ce pays qui sait, il faut s’attendre à tout avec les femmes. Il entendit un oiseau s'envoler, mais pas un petit vu le bruit de ces ailes, il se leva avec hâte et rouvrit la porte que Blanche venait tous juste de fermer quelques seconde avant. Rien. Elle n'était plus là, ne restait au sol qu'une plus noir comme le jais, Spike leva la tête vers le ciel mais il ne vit rien, ni étoile, ni lune et pas non plus d'oiseau. Il haussa les épaules et retourna dans sa modeste demeure afin de se laver un peut mais il entendit frapper à la porte, l'homme entra sans attendre que le vampire lui donne l'autorisation.

"Rob me envió, me dijo que le diera esto" (Rob m'envoie, il m'a dit de te donner ça) Le jeune homme donna un paquet au vampire et repartit aussi vite qu'il était venu. Spike ne se soucia pas du jeune homme, il avait l'habitude que Diego, le petite frère de Rob vienne lui apporté des informations de la par de son ami. Il ouvrit le petit paquet et en sortie une enveloppe ainsi qu'une carte sur lequel on pouvait lire "Solédad VIP". Spike connaissait cette boite pour être passer devant à de multiple reprise en allant boire un coup chez son ami, mais il était rare qu'on reçoivent une de leurs carte d'accès. Il ouvrit et lut la lettre:

"Amigo, esta es la última vez que hice el factor para usted. Los hombres son el Duque vino a mi casa y saquearon todo, que buscaban. Me entregaron esta carta en su nombre, tiene una cita a las 3:15 con el gran jefe , que tendría la información para que a cambio de un servicio. Nos olvide que si quieres un tiempo puede ser para nosotros . Rob . " (Mon pote, c'est la dernière fois que je fait le facteur pour toi.Les hommes du duc sont venu chez moi et on tous saccagé, ils te cherchaient. Ils m'ont remis cette carte à ton nom, tu as rendez-vous à 3 heures 15 avec le grand patron, il aurait des informations pour toi en échange d'un service. Oublie nous si tu tiens un temps soit peut à nous. Rob.)

Spike brula la lettre et mis son manteau. Il ne ressentit rien à l'annonce de Roberto de ne plus vouloir le voir, ça lui passerait se disait-il. La nuit était calme et silencieuse, contrairement à d'habitude il n'y avait pas grand monde, à croire que la panique commençais à arriver aussi au Chili.

Il était devant une grande porte d'acier munie d'une minuscule trappe à travers laquelle on ne pouvait distinguer que les yeux du videur

"Su tarjeta!" (Votre carte!) Le vampire lui tendit la carte reçu quelques heures plus tôt."Llegas tarde ! El jefe está esperando!" (Vous êtes en retard! Le patron vous attend!) Il ouvrit la porte sur un couloir lugubre, donc les néons dansait au plafond menaçant de s'éteindre à tout moment. Une seconde  porte s’ouvrit sur une salle beaucoup plus grande, remplie de musique, de boisson et de sexe.
Des femmes à moitié nu et mordu de partout dansait sur des piédestal alors que des hommes ivres les regardait avec luxure. Dans les coins les plus retiré de la boite on pouvais entre voire des créatures s’adonnant à des jeux malsains avec des humaines qui ne semblait pas toute consentantes. Mais spike fit mine de ne rien voire, il savait que s'il tentait quoi que se soit, le nombre de démons présent le surpasserait et il perdrait la vie, ce qui n'était pas encore une option possible, par pour le moment, pas temps qu'il avait une chance de perdre son âme. C'est alors qu'il vie un homme, non un démon d'apparence humaine se comportant d'une façon obscène avec plusieurs démones et humaines. C'est bijoux en ors et ces vêtement de luxe ne trompèrent pas le vampire, le Duc n'était nul autre que cette chose. Il s’approchât et s'assit à le table où se trouvait le parton.

"Vous vouliez me voir, me voilà! Alors? Je n'ai pas que ça à faire" Lança le vampire avec froideur et impatience. L'homme, sans montrer aucun signe d’agacement, leva la main, et un démon à qui il manquait un œil, tendit un document au vampire.
"Prenez monsieur Spike, ici vous trouverez une liste de démons et vampires susceptible de vous aider dans votre quête, questionnez-les, torturez-les, ça m'est égale, mais tuez les!"  Spike regarda le démon dans les yeux, il était calme et semblait bien s'amuser.
"Pourquoi moi?" Demanda-t-il.
"Vous avez des questions? Ils ont les réponses. Il n'y a rien d'autre à savoir. Maintenant si vous le permettez, je voudrais m'amuser" Il pris une des jeune femme sur ces genoux il semblait avoir déjà oublier la présence du vampire.

Quelques minute plus tard Spike était dehors, il avait bien but, trop surement mais il devait retrouver le premier démon de la liste, un démon de bas étage et en fuite, facile à attraper il y avait même l'adresse de son pied à terre chilien. Un ancien hôtel en vois de destruction, spike entra dans la bâtisse et attendit sa proie, il n’eut pas à patienter bien longtemps l'homme arriva, soul comme un trou au point de ne plus tenir debout. Spike surgit devant lui et lui décocha une droite qui le fit rencontrer les bras de Morphée. Presque 5 heures après il se réveilla attaché à un poteau de soutient du bâtiment, le visage en sang, spike assis sur une chaise en fasse de lui.

"Alors c'est ici que tu crèche, sympa" Il balayât toute la pièce du regard. "Et tu sais ce que j'aime le plus ici? Les fenêtres! Le soleil ne peut pas les traversés et ça aussi" Spike leva une barre en fer trouver au sol et assena un coup violant avec cette dernière au visage du démon qui émit un cris de douleur.
"Qu'est c'que tu m'veut vampire!!" Lança le démon tout en recrachant quelques une de ces dents sur le sol
"Le poignard de Médoss, il est où? Qui là?" Le démon ouvrit grand les yeux à l'entente de ce nom et fit non de la tête violemment. "Très bien, j'ai toute la journée" spike redonna un coup de barre dans le démon, ce qui lui brisât le genoux. Il réitéra l'expérience avec son épaule puis sont coude. Le démon hurlait ces poumons. Puis au bout de 4 heures de torture ininterrompu spike décréta que le démon ne devait rien savoir. Il le détacha afin de jouer un peut plus avec lui avant de le finir mais à arme, presque, égale. Cependant, ce que n'avait pas prévu le vampire c'était la rapidité du démon, ce dernier poussa Spike contre le mur avec une tel force que le vampire en fut déboussoler et le démon en profita pour fuir. Spike couru à sa poursuite, la course dura bien sur une dizaine de kilomètres, même les genoux en vrac il courait vraiment vite ce connard.

Puis à la sortie d'une ruelle il s'écroula, mort, une silhouette pas inconnu se posa juste au pied du cadavre, il se retrouva face à la meurtrière de sa victime prête à faire feu sur lui.
Spike!? lui lança-t-elle comme soulager de le voir sans pour autant baisser son arme qui visait dangereusement son cœur
"ça ne te suffi pas de tuer mes proies, il faut que tu en finisse aussi avec le chasseur?" lui sortie le vampire sans quitter son regard des yeux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Dim 10 Avr - 19:07

Blanche porta son regard sur le cadavre de l'homme. Ses multiples blessures saignaient abondamment et l'un de ses bras formait un angle inquiétant. La démone abaissa son arme.

-J'espère jamais te contrarier à ce point
, ria-t-elle. Elle rangea son pistolet et s'empressa de fourrer l'enveloppe dans la poche arrière de son pantalon. Une chaleur envahit le coeur de la démone, et c'est non sans surprise qu'elle constata que le vampire lui avait manqué. Le souvenir de leur baiser s'immisça dans son esprit et Blanche songea avec nostalgie qu'il y avait longtemps qu'on ne l'avait embrassée aussi tendrement.

Malgré sa joie de revoir Spike, la jeune femme n'était pas totalement détendue et restait tout de même sur ses gardes. La détonation produite par son pistolet ne manquerait pas d'attirer les autorités, et Blanche n'avait aucune envie de se compromettre.

-On le brûle et on s'en va?
demanda la démone en désignant le cadavre. Elle était pressée d'en finir avec cette histoire et de profiter à nouveau de ses vacances, sans compter qu'elle avait l'impression d'entendre un hurlement de sirène.

Ils versèrent le contenu d'un bidon d'essence abandonné sur le corps du démon. Spike jeta son mégot sur le cadavre imbibé, qui s'enflamma aussitôt. Ils restèrent un moment à regarder brûler la carcasse, la chaleur du feu réchauffant leur visage. Puis, Blanche trouva l'odeur de chair carbonisée insupportable et se retourna vers le vampire.

-On va quelque part? J'ai envie de marcher sur le bord de la rivière. Ou tu préfères peut-être prendre un verre? C'est moi qui offre. J't'ai tout de même volé le plaisir d'en finir avec ta proie
, ajouta-t-elle avec un clin d'œil moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Lun 11 Avr - 23:09

"Je n'étais pas contrarier. Il refusait de parler"
Spike fit mine de ne rien se rappeler de la soirée passé chez lui devant la démone, lui montrer qu'il n'avait rien oublier et que son cœur battait toujours la chamane devant son regard était une preuve de faiblesse.

Il sortie son paquet de cigarette de sa poche et s'alluma une blonde, puis une foi celle-ci terminer il la jeta sur le démon qui avait été imbibé d'essence au préalable. Il pris feu instantanément, Spike s'adossa au mur et, le regard plonger dans les flamme dansante, il se demanda s'il serait un jour capable de voir la belle brune, sans avoir été passé à tabac avant ou en sa présence. Ces pensé le fit sourire. Il sortie de ces pensé suite à la proposition de Blanche, boire un coup? Qui refuserait une proposition de la sorte?

"Ok, va pour un verre, mais tu choisies le bar." Il ne pouvais pas lui dire que son pote ne désirait plus le voir, mais vu ce qu'il lui avait expliquer sur son courrier, il devait surement avoir fermer l'établissement à cause des dégâts qu'il avait subit.
Ils partirent en direction du centre ville de Santiago plus pour éviter les soldats que pour trouver un coin sympa pour se détendre. Le vampire avait inconsciemment retenue le fait que la démone voulais se promener le long de la rivière et sans même l'avoir prévu, ils y étaient. L'eau était calme et noir comme le jais, comme les plumes de l'aigle qui embrassait la démone et la faisait vibrer dans les airs. Il s’arrêta près d'un camion bar, ils étaient rare à Santiago, mais il y en avait encore quelques uns, puis laissa la jeune femme commandé ce qu'elle voulait pour eux deux. Pour lui, peut importait ce qu'il buvait, temps qu'il avalait quelques chose. Puis ils s'assirent par terre près de la rivière, adossé à un arbre, Spike regardait le vide, comme si son esprit était ailleurs.

Il se demandait ce qu'il foutait là, pourquoi diable continuait-il à croiser cette femme? A croire que le destin lui même se liguait contre lui, lui qui était sur d'une seule et unique chose: il ne voulait plus tomber dans les danger de l'amour. Et bien malgré ça il reconnaissait les symptôme de cette maladie du cœur, ces mains semblais moite, son cœur s'accélérait non seulement quant elle était dans les parage mais aussi quant il pansait à elle, et en parlant de pensé à cette femme, c'était constant, incessant, comme une obsession, comme avec Buffy. Il frémit à cette hypothèse, l'amour... Cette chose qui rend un homme parfaitement sain d'esprit complètement fou, totalement irrationnel, il avait connu que des amour à sens unique, même ces années auprès de Drusilla, il suffisait que Angélus ré-apparaisse pour qu'elle tombe dans ces bras et ce même devant Spike. Alors l'amour et lui, c'était une histoire compliquer, et pourtant son cœur, son être et son corps ne pouvais s'empêcher d'aimer, comme s'il s'agissait du moteur de sa vie. Mais cet amour là, et s'il était lui aussi à sens unique? Si elle se jouait de lui? Il ne devait plus lui montrer aucun intérêt de se genre, plus de geste tendre, plus de tentative de secoure, si elle se refait agresser alors il détournerait le regard, comme il l'avait fait la veille au Solédad, baisser les yeux ou tourner la tête, ce n'était pas si compliquer au final, le plus dure était les remords qui advenait par la suite. Mais ça lui passerait comme tout, sa vie était trop longue pour se soucier de tel chose. Puis il eue le malheur de croiser le regard profond de la démone et il sut que non, ce ne serait pas si facile que ça, il avait déjà un mal de chien à ne pas lui sauter dessus, alors la laisser à une mort certain, c'était inconcevable. Mais il n'aura pas le choix s'il veut avancer et rester maître de lui dans le future. Il savait que l'amour faisait de lui un autre homme, ça le transcendait et l'obsédait à tel point qu'il tuerait plutôt que ne pas avoir celle qu'il aime, une chose qu'il désirait évité.

Afin de ne pas se faire bouffer par ces pensé le vampire repensa au démon tuer quelques minutes plutôt
"Pourquoi tu l'as tué? Et pourquoi prendre cette lettre?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Mar 12 Avr - 3:58

Ils flânèrent dans les rues de Santiago, se mêlant à la foule dense afin d'échapper à l'attention des autorités. Ils quittèrent l'effervescence du centre-ville pour la tranquillité des alentours. Sans qu'ils s'en rendent compte, leurs pas les guidèrent le long de la rivière. Ils croisèrent un camion-bar où Blanche commanda une bouteille de rouge que le tenancier lui remit avec deux verres en plastique. Ils s'assirent sur la berge. La démone servit le vin et ils trinquèrent. Elle prit une gorgée et en savoura le goût légèrement sucré.

La nuit les enveloppait, laissant la Lune veiller sur eux. La rivière chantait doucement, frissonnant sous la caresse du Vent pendant que les arbres murmuraient entre eux. Blanche ferma les yeux et se laissa bercer par cette musique, inspirant le parfum humide de la rivière. Il y avait longtemps qu'elle avait été si paisible. La présence de Spike la rassurait et elle souhaita que ce moment ne se termine jamais. La voix du vampire la ramena cependant à la réalité.

Pourquoi tu l'as tué? Et pourquoi prendre cette lettre? demanda-t-il.

Le démon? Parce que mon patron me l'a demandé, répondit-elle en mimant un pistolet avec ses doigts et en faisant mine de lui tirer une balle entre les deux yeux. Elle ricana et s'étendit sur le sol, savourant le contact de l'herbe fraîche. Elle extirpa l'enveloppe de la poche de son jeans.

J'crois pas que ce soit une lettre, dit-elle en l'élevant au-dessus de sa tête, comme pour tenter de voir à travers le papier kraft. Elle fit glisser ses doigts sur l'objet afin de deviner ce dont il s'agissait. On dirait comme un bijou. Un pendentif. Mais bon, il m'a dit de pas l'ouvrir sinon il me tuerait,  alors....

La démone s'interrompit et laissa tomber l'enveloppe près d'elle, oubliant sa curiosité. Son regard venait de rencontrer le ciel nocturne. Les étoiles nombreuses l'éclairaient comme dans un rêve, tenant compagnie à la Lune esseulée. Blanche sourit, émerveillée par cette vision onirique.

On voit pas autant d'étoiles à New York, souffla-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Mar 12 Avr - 14:04

Spike s'alluma une clope et tira dessus avec lenteur.
"Et s'il te demandait de te tirer una balle, tu le ferais?" repliqua-t-il d'un ton moqueur alors que blanche avait déjà la tête dans les étoiles. Mais sa loyauté envers son patron l'exapera, c'était bien beau de suivre les ordres, mais le faire à l'aveugle, non ce n'était pas pour lui.

"Donne, je vais l'ouvrir, t'aura qu'à dire que c'était moi" Spike mit la cigarette a sa bouche et se leva pour récupérer la lettre qui trainait encore au sol. Il avait demandé a Blanche de lui donner plus par politesse qu'autre chose car elle n'eue pas le temps de réagir qu'il tenait déjà le collier entre ces mains. Tout le corps du vampire se raidit, il fixa le bijou sans réussir a en détourner le regard, sa mains trembla et son souffle s'acselera.

C'était un collier qu'il connaissait que trop bien pour lui avoir ôté la vie. Il ne se souvenait plus de son nom, mais rare était ceux qui pouvait l'utiliser et à sa connaissance, au jour d'aujourd'hui ils n'étaient que deux, lui et... Angel qui avait refusé de le porter la première foi.

"Tu sais ce que sais?" lui demande a-t-il, tout en lèvent le bijou à la hauteur des yeux de la jeune femme, face à qui il s'était accroupie. Le regard du vampire était noire et rempli de doute, il soutenait le sien avec une ferveure terifiante. Il lui demandat ça plus pour la sonder qu'autre chose, l'esprit du vampire en vaint même à se demander si leur rencontrer était vraiment du au hasard. Ils avaient le collier et le vampire, tout pour évité une ennième fin du monde, étrange, pansa-t-il, mais ils pouvaient tous allez se faire voir s'ils croyaient une minutes qu'il sacrifierait encore sa vie pour ce monde, une foi suffisait, c'était au tour des autres maintenant.
"Pourquoi ton boss veut cette amulette?" et pourquoi n'etait-elle pas détruite? Mais ça il le garda pour lui, la démone n'avait pas à connaître ces détails sur sa vie. Mais lui avait besoin de savoir, de comprendre. Son ton était froid et sec, il ne donnait pas le choix à Plume, elle se devait de répondre à ses interrogations, et si elle ne le pouvait pas alors, une foi son âme rendu il se rendrait à New York avec ou sans la démone et y trouverais des réponses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Mer 13 Avr - 1:14

Il ferait pas ça, il a trop besoin de moi, ricana Blanche. Elle songea toutefois que si Asag venait à lui ordonner de se tirer une balle dans la tête, elle aurait alors le choix d'obéir ou de le laisser lui-même exécuter l'ordre. Il y avait plus de trente ans qu'elle travaillait pour lui, qu'il l'avait arrachée à sa vie de mercenaire libre pour la forcer à choisir entre le servir ou mourir. Elle avait opté pour la vie, sachant qu'il pouvait la lui reprendre à tout moment si elle désobéissait. Blanche balaya ces souvenirs de son esprit. Elle ne voulait pas songer à ses chaînes, à sa liberté illusoire. Elle enviait les étoiles là-haut et se demandait à quoi pouvait ressembler leur céleste existence. Spike la sortit brusquement de sa rêverie en lui brandissant l'amulette devant les yeux.

Tu sais ce que c'est? demanda-t-il gravement. Son visage s'était tendu, son regard, obscurci. Blanche se redressa et prit l'amulette entre ses mains. Elle l'observa attentivement, caressant le joyau de ses longs doigts pâles. Elle sentait que ce n'était pas un bijou ordinaire, mais elle n'en avait jamais vu de semblable.

J'sais pas, répondit-elle en rangeant l'amulette dans la poche arrière de son jeans. Mais toi, tu le sais à voir ta tête.

Le vampire ne cilla pas. Son expression était sans appel, faisant croire à la démone qu'elle était en possession d'un objet dont l'importance était considérable.

Pourquoi ton boss veut cette amulette?

J'sais pas, il me l'a pas dit, répondit-elle, légèrement sur la défensive. Le vampire l'agressait en la pressant de questions, sans compter qu'il n'était pas membre de l'organisation. Et puis, j'chuis pas censée savoir que l'enveloppe contenait une amulette, j'te rappelle.

La démone s'adoucit cependant devant le regard déterminé de Spike. L'amulette semblait revêtir pour lui une symbolique très forte. De plus, elle ne pouvait nier sa propre curiosité à l'égard de l'objet.

J'crois pas qu'il prévoyait entrer en possession de cette amulette avant qu'il m'appelle. Il m'a dit que le démon avait volé le bijou à Los Angeles et que l'organisation là-bas l'avait laissé s'échapper. Mon patron m'a demandé de lui ramener l'amulette quand je rentrerais à New York. Si ça se trouve, il va s'en servir pour faire chanter la patronne à L.A.

Blanche sourit à cette évocation. Asag méprisait Kora et ses méthodes peu subtiles. Il la blâmait en partie pour les révélations de Bloomvist et pour ce qui était advenu de Los Angeles par la suite. La démone n'était jamais allée en Californie, mais l'idée qu'elle s'en faisait ne lui donnait guère envie d'y mettre les pieds un jour.

Pourquoi ce que ça t'importe, cette histoire d'amulette? demanda Blanche avec intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Jeu 14 Avr - 2:32

Spike s'assit en face de la brune les avant bras posé sur ces genoux, pieds posés au sol et la fixa. Il cherchait à détecter le moindre signe de mensonge dans ces yeux mais il n'y vit rien, sauf peut-être de la tendresse. A cette idée le vampire s'empressa de se rallumer une autre clope et de boire la fin de son verre d'une traite. Il devait se chasser cette image de la tête.
"Il est ... était à moi" se reprit-il. Et puis après tout il n'avait pas l'intention de mourir de nouveau, pas tout de suite, alors à quoi bon où allait ce foutu bijou temps qu'il allait loin de lui. "Garde le, c'est de l'arnaque de toute façon, aucune valeur et des pouvoirs suicidaire" répliqua-t-il avant de se lever.

"Allez debout petite Plume, on va chasser!" Il tendit la main à la belle et l'aida à se relevé, son regard était perplexe, étais-se par se revirement de comportement ou à l'entente du mots chasse? Spike sourire en voyant sa tête. "Panique pas, ce n'est pas toi qui voulait un entrainement?" Le vampire fini le reste de la bouteille cul sec et la jeta plus loin, où elle explosa en millier de morceaux, puis il croisa le regard de la démone qui était plein de désapprobation comme s'il avait but sa portion. "Pas d'alcool avant un combat, pas pour toi" Il la taquinait, mais ça lui permettait de décompresser et qui sais elle aurait peut-être un acte suicidaire et s’attaquerait à lui, ce qui au final lui éviterais de lui sauver une énième fois la vie. Spike accéléra le pas et se dirigea vers le cimetière de Santiago, un lieu propice au rencontre surnaturel. Après plusieurs minutes de promenade ils tombèrent sur trois vampire complétement idiots, des novices "Parfait" Il se retourna vers Blanche, pris son armes et en lui servant son plus beau sourire sadique la poussa dans l'arène
"Allez chérie, montre moi ce que tu as dans le ventre!" puis il pris place sur une des tombes qui était assez loin pour que les autres vampires ne face pas attention à lui mais assez près pour pouvoir intervenir en cas de difficulté de sa protégée. Il s'alluma encore une clope afin de mieux profité du spectacle, la belle n'allait surement pas s'en sortir aussi bien qu'une tueuse mais elle était de la race des démons, ça lui fera peut-être ouvrir les yeux sur les capacités qu'elle a, à moins qu'elle ne meurt, c'est le risque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Jeu 14 Avr - 19:04

Spike se leva sans prévenir et tendit la main à Blanche afin de l’aider à en faire de même. La démone eut un regard perplexe lorsque le vampire mentionna son envie d’aller chasser. La nuit était calme et elle aurait souhaité demeurer plus longtemps près de la rivière. L’homme semblait cependant avoir d’autres plans en tête. Il but ce qui restait de vin et fracassa la bouteille contre le sol.

-Pas d’alcool avant un combat, pas pour toi, la nargua-t-il.

Blanche lui lança un regard noir, mais le vampire s’éloignait déjà d’un pas rapide, et c’est à contrecœur qu’elle le suivit. Ils marchèrent quelques minutes dans les rues désertes de Santiago lorsqu’ils rencontrèrent le cimetière. Spike ralentit le pas et s’enfonça dans la forêt de tombes. Ils virent trois vampires qui conversaient dans une allée. L’homme passa son bras autour de la démone, sa main frôlant sa taille. La jeune femme sentit son cœur s’accélérer à ce contact inattendu, mais son excitation se transforma en effarement lorsqu’elle remarqua qu’il lui avait subtilisé son pistolet. Elle tenta de le lui reprendre, mais il la poussa vers le trio de vampires. Blanche comprit avec effroi que son entraînement consisterait à les combattre à mains nues. Elle lança un regard glacial à Spike, qui souriait devant ce spectacle prometteur. La démone respira un bon coup. Elle se débarrasserait de ces trois non-morts, puis elle ferait regretter à Spike son affront.
Blanche s’avança d’un pas hésitant vers le petit groupe de vampires. Elle jouerait la carte de la vulnérabilité, ce qui ne manquerait pas d’attirer leur attention…. et leur intérêt.

Pardon, dit-elle d’une voix qui se voulait mal assurée. J…. J’me suis perdue et j’voudrais savoir co…comment rentrer chez moi.

Les trois hommes se tournèrent vers elle. Une lueur de convoitise dansait dans leur regard lubrique. L’un d’eux s’avança vers la jeune femme d’une démarche fauve. Cette dernière recula, mais elle heurta rapidement une crypte et ne put aller plus loin. Le vampire était à sa hauteur d’une main, repoussa une mèche de cheveux qui barrait le visage de la démone. Son visage se métamorphosa horriblement et il se pencha avec une rapidité fulgurante sur Blanche. La jeune femme fut cependant plus rapide et empoigna le vampire par le col pour le précipiter contre le granite.

Pas de chance, ria-t-elle avant de s’envoler et d’atterrir derrière la crypte. Elle y trouva un morceau de bois qui pourrait lui servir de pieu de fortune. Le vampire ne tarda pas à la rejoindre, son visage sanglant tortu par la colère. Il poussa un grognement de rage et fonça sur la démone, qui profita d’une ouverture pour enfoncer le bout de bois dans le corps de la créature. L’homme se désintégra aussitôt.

Plus que deux, pensa Blanche avec confiance. Ce petit jeu l’amusait. Elle s’envola de nouveau, visant un arbre plus loin. Cependant, l’un des vampires s’était emparé d’une grosse pierre qu’il lança de toutes ses forces sur l’aigle. La démone ne put l’éviter et s’abattit sur le sol, inconsciente. Lorsqu’elle revint à elle, une douleur sourde martelait sa tempe à l’endroit où le projectile l’avait heurtée. Blanche constata avec horreur qu’elle était maintenue contre un monolithe par un des vampires qui immobilisait fermement ses mains derrière la stèle, l’empêchant ainsi de fuir… ou de se changer en aigle.

Le regard de son acolyte s’illumina d’un feu sadique lorsqu’il constata que Blanche sortait de sa torpeur. Il s’avança vers elle tout en lui parlant. Il s’adressait à elle en espagnol, et la démone ne put saisir un mot de son discours. À voir le sourire mauvais sur son visage, elle devina que cela n’augurait rien de bon pour elle. Elle tenta de se débattre, mais le vampire qui la retenait ne fit que resserrer son étreinte. La jeune femme sentit le granite gruger la chair de ses poignets et étouffa un gémissement de douleur. D’une main, l’autre lui prit le menton. Blanche lui cracha à la figure, orgueilleuse. Furieux, le vampire la frappa à la tempe. Étourdie, la démone chercha désespérément Spike du regard, mais ne le vit nulle part. Elle sentit avec dégoût les lèvres glacées du vampire caresser sa gorge, puis la douleur lorsque ses dents pénétrèrent la chair tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Jeu 14 Avr - 20:08

Spike se trouvait à quelques mettre de la cène et n'avait rien louper à la confrontation tout en ne s'étant jamais fait voir. Il se demanda à mainte reprise s'il devait la laisser se faire tuer ou l'aider, c'est au moment ou le vampire pénétra sa chair qu'il fit son entrer.

*Clap, clap, clap, clap...*

Tout en applaudissent ces congénères Spike fit son arrivé dans l'arène le visage déjà marquer comme tout ceux de sa race. Ne voulant pas les affolé il joua la carte du vampire patriarche.
"Bien joué, mais vous n'auriez pas été si stupide votre ami ne serait pas mort" Il s'adossa à la tombe qui se trouvait derrière lui et s'alluma une cigarette avec une décontraction et une lenteur déconcertante. Les deux vampires le fixèrent sur la défensive, mais en réalisant qu'à première vu, il faisait partie des leurs ils se détendirent.
"Qui t'es toi? On t'a jamais vu ici"
Spike prit un air vexé et se redressa de toute sa hauteur
"Quoi?! Vous ne me connaissez pas? Spike? William le sanguinaire?!" Les deux vampires qui tenait Blanche se regardèrent fixement avec une mine interrogative. "Je suis connu pourtant... Breff, vous comptez en finir tout de suite avec cette chose? Après ce qu'elle a fait... je la ferait souffrir à votre place. Mais bon... c'est mon point de vu" Il tira de longue taff au cours de sa phrase afin de laisser un peut de temps à Plume pour reprendre des forces.  Le vampire qui avait déjà goûté au sang de la démone eue l'air d'apprécier l'idée et eue un rictus sadique en regardant le blond.
"Tu propose quoi?" Spike s'avança doucement vers ces victimes et arrivé à la hauteur du premier, s'arrêta puis lui posa une main sur l'épaule.
"La torture, c'est ma spécialité!" Il sourit dévoilant toute ces dents et enfonça ces doigt dans la chair du vampire jusqu'à l'os puis tira d'un coup sec, ce qui eue pour effet de lui arracher l'épaule. Du sang se mis à giclé couvrant l'herbe anciennement verte, et on vit l'os ressortir à l'endroit où était censé se trouver l'épaule de ce dernier qui se mit à hurler de douleur.
"Il ne faut jamais faire confiance à personne les enfants, pas même à un autre vampire, c'est chacun pour soit!" Le second vampire lâchât violemment Blanche la propulsant avec force contre une tombe pointu, et fonça sur Spike qui, profitant de l’éland du roux le fit faire demi-tour pour lui fracasser le crane contre le mur d'un crypte. Le vampire se retrouva sonné, allongé au sol, mais Spike n’eut pas le temps de réagir que le second l'attaqua avec son seul bras encore valide. Spike le stoppa net d'une main assuré qui lui serrait le coup, de l'autre, il lui arracha un œil, juste comme ça, pour le plaisir d'entendre le vampire hurler de nouveau. Il regarda quelques minute l’œil sans vie de se dernier et lui enfonça dans la bouche, ce qui donna la nausée au vampire, mais il n'eut pas le temps de recraché son organe que spike lui arracha la tête d'un geste net et précis. Puis il se retourna vers l'autre vampire, toujours semi-conscient au sol il le releva par le cou, c'est pieds ne touchait plus terre, il donna quelques coup au visage de Spike mais avec le peut de force qui lui restait le vampire ne sentit presque rien.
"Comment veux-tu mourir?" Il le fixa, puis, prenant une jambe d'une main et le bras de l'autre, Spike le fit voler de quelques mettre où il vient s'empaler sur une branche d'arbre, il tomba en poussière. A peine transformer et ils étaient déjà mort, Spike pansa que sans Drusilla et la famille il aurait surement fini comme ces merdeux.

Il regarda Blanche, allongé au sol dans un état assez catastrophique, puis il s'approcha d'elle ne se rendant pas compte que son visage était toujours transformer et s’accroupir à sa hauteur.
"Pas mal pour un début, mais tu es des progrès à faire" Il l'aida à se relever et à s'adosser à une pierre tombale, faisant la liste des dégâts causé par les vampires. Si elle n'arrivait pas à tenir deux rounds face à des novices, il comprenait mieux pourquoi trois démon avait put l'amoché autent quelques temps plus tôt. Si elle désirait survire de nos jours elle n'aurais pas d'autre choix que d'apprendre à se battre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Ven 15 Avr - 22:43

Blanche crut défaillir lorsqu'elle entendit la voix de Spike. Il ne s'était donc pas éclipsé! Le vampire éloigna sa bouche dégoûtante de a gorge de la démone, qui eut l'impression de pouvoir respirer à nouveau. Elle tenta de demeurer impassible alors que Spike faisait semblant d'argumenter sur son sort, priant pour que les battements affolés de son cœur passent pour de la terreur aux yeux de ses assaillants. Rapidement, l'homme s'en prit à l'un des vampires, enfonçant ses doigts dans la chair de son épaule. Blanche fut alors projetée contre une pierre tombale. Le choc ne fit que l’étourdir davantage, et elle mit un moment à recouvrer ses sens.

Il ne fallut que peu de temps à Spike pour en finir avec les deux vampires. Il s'accroupit bientôt auprès de Blanche, qui dut s'appuyer sur lui pour se relever. Adossée contre une pierre tombale, elle aspirait l'air nocturne par grandes bouffées, laissant sa fraîcheur s'immiscer dans tout son être, que la douleur possédait. Elle ferma les yeux et renversa la tête. Un léger rire secoua ses frêles épaules. Ses poignets étaient à vif, son propre sang maculait sa tempe et sa gorge. Elle avait failli servir de repas à un vampire immonde. Mais elle était vivante! Elle se sentit légèrement ivre et remarqua avec étonnement que son corps tremblait.

Son regard se porta sur Spike, dont le visage était resté démoniaque. Les trois vampires n'avaient pas hésité à s'en prendre à elle, à la traiter comme une mortelle, à s'abreuver de son sang. Ils y avaient pris un plaisir presque animal et l'auraient certainement tuée si Spike n'était pas intervenu. Il s'était interposé contre ceux de sa race pour venir en aide à une démone. Cette pensée réchauffa le cœur de la jeune femme. Il lui sembla qu'à maintes reprises, il aurait pu la laisser périr, ou l'objetiser comme avaient fait les trois vampires pour se repaître de son sang. Décidément, il était différent des autres de sa race qu'il avait été donné à Blanche de rencontrer. Elle lui sourit et caressa tendrement sa joue. Même ainsi, elle n'arrivait pas à le trouver horrible.

Tu n'es pas tenté? lui demanda-t-elle. Sa voix était à peine un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Ven 15 Avr - 23:42

Spike passa son bras autour de la taille de Blanche sans dire un mot puis l'aida à avancer pour rejoindre sa crypte qui ne se trouvait qu'à quelques pas. Il ne répondit pas à sa question, quel intérêt de le faire. Il était un vampire et elle une démone possédant encore du sang humains dans les veines, bien sur qu'il était tenter, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle il n'avait pas retrouver une apparence humaine dans la seconde. Le chemin ne fut pas long mais le vampire dût presque porter la belle après quelques mettre de marche, elle semblait fatiguer, exténué même, mais son regard était vif et profond. Comme si son corps était vide mais pas son âme.

Arrivé chez lui Spike l'installa sur le lit et pris le temps de soigner ces blessures une à une. Se rappelant que c'était ici qu'il l'avait embrasser la première, et seule foi. Il ne devait pas recommencé, ne devait pas succomber, il devait se contenter de la soigner, de l'entrainer et de la laisser s'envoler.
"Alors comme ça tu es un oiseau." tenta-t-il afin de faire la conversation. "Originale, tu es la première métamorphe que je vois, si on oublie cet espèce d'homme lézard immonde"

Il se souvint alors de cet homme qui avait déclenché le portail grâce au sans de la jeune Dawn, et à cause de qui Buffy avait dût se sacrifier pour sauver le monde. Cet événement ne faisait pas partie de ces meilleurs moment, il ne pleurait jamais, ou que très rarement, mais se jour là il avait bien cru ne jamais pouvoir s'arrêter. Tout ça était loin aujourd'hui, mais il savait que si une chose semblable arrivait à la démone il en serait tout autant dévasté qu'à l'époque. Alors qu'il continuait de nettoyer les blessures de Plume son regard ne pouvait s'empêcher de se poser là où se trouvait la morsure. Il aurait bien enfoncer lui aussi ces dents dans la chaire pale de la douce brune, mais il se le refusait, la tentation était bien là, présente, frustrante, dévorante...Son souffle s'accéléra, saccadé, douloureux, depuis quant n'avait-il pas goûter à du sang chaud, pris directement à la veine. Le sensation était si différente, tellement meilleurs... Il rangeât avec hâte le matérielle de premier secourt et se leva tout aussi vite se dirigeant vers le fond de la crypte, il ne voulais pas que Blanche voit son visage qui avait reprit forme démoniaque. Il fit comme si de rien n'était et replaça la trousse là où elle se trouvait avant son utilisation et prenant quelques minutes pour se calmer et souffler, il se passa un peut d'eau sur son visage dont les marque refusait de partir.

Dans sa tête passait en boucle le visage de ces victimes, la terreur qui se lisait dans leurs yeux, mais aussi la sensation chaude du sang qui traversait son corps, l’enivrant de plaisir, d'extase. Chaque sang avait un gout différent plus ou mois sucré, plus ou moins acide, salé, amer, mais aucun n'égalait celui des tueuses. Si chaud, si énergique, si revigorant. Quant on y goutait une foi, il était impossible de ne pas vouloir recommencé, et ne parlons pas de la puissance que ça donnait à ceux de sa race, ce sang avait des propriété quant nul autre ne possédait. Spike ce mit à trembler, comme un junky à qui il manquait une dose, son corps ne lui répondait plus, il pris sa tête entre ces mains, tentent de se calmer comme il pouvait, amour et sang ne faisait pas bon ménage chez lui, les deux étant trop semblable.

"Va-t-en" Dit-il trop bas pour être entendu à la démone "Sort de mon esprit. VA-T-EN!!!" Finit-il par crier à la brune sans pour autant tourner la tête "SI TU VEUX VIRE SAUVE TOI!" Sa vois était rauque, animal et il préférait la faire fuir plutôt que de risquer de s'en prendre à elle. Son esprit était déchirer entre l'envie qu'elle parte loin de lui le plus vite possible et celui de lui faire la chasse afin de la gouter. Mais il mourait aussi d'envie de la protégé, comme on prend soin d'un animal blesser, mais pour le moment c'était luis l'animal et il était en rage.
"TIRE TOI PUTAIN!" Il se retourna violemment faisant ainsi découvrir son visage à Blanche et son esprit démoniaque dansant dans ces yeux de feu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Sam 16 Avr - 1:37

Blanche laissa Spike soigner ses blessures, docile sous ses mains habiles. Son toucher la réconfortait. Pendant qu'elle s'affairait, elle ne le lâcha pas des yeux, attentive à ses mouvements, à ses regards lancés à la dérobée. Il semblait tendu, comme aux prises avec un dilemme existentiel. Il tenta d'amorcer al conversation, mais sa voix était peu convaincante. Blanche crut sentir ses doigts trembler contre sa peau. Le vampire se leva brusquement pour se diriger vers le fond de la crypte. La démone se redressa avec difficulté et, lentement, sortit du lit. L'attitude de l'homme l'inquiétait quelque peu. Elle fit un pas vers lui lorsqu'il lui somma de partir. La jeune femme s'immobilisa, perplexe. Elle ne lui connaissait pas cette voix rauque aux accents sauvages.

Spike.... souffla-t-elle.

Tire-toi putain!, cria-t-il en se retournant vers elle. Son visage avait repris son aspect terrible et ses yeux étaient animés d'un feu cruel.

Horrifiée, Blanche porta une main à sa bouche pour masquer le tremblement de ses lèvres. Son cœur se serra et elle se précipita vers l'extérieur, s'envolant dans le ciel étoilé. À peine eut-elle survolé quelques rues que sa vision se brouilla et ses ailes devinrent lourdes. Elle devait avoir perdu davantage de sang qu'elle ne l'imaginait. Elle amorça sa descente et s'écrasa au milieu d'une ruelle. Là, agenouillée sur le sol souillé, la démone sanglota. Elle agrippa fortement son corsage en une une vaine tentative d'empêcher sa poitrine de se fendre. Elle étouffa un gémissement de douleur. Qu'est-ce qu'elle avait cru? Il était vampire après tout, c'était dans sa nature. Elle s'était risquée à l'aimer. Naïve. Elle aurait dû savoir. Elle aurait dû se refuser à ces sentiments humains. Ignorer ce cœur débile qui s'affolait lorsqu'elle était en sa présence. Elle n'était qu'un jouet pour lui, rien de plus. Un divertissement parmi d'autres. Stupide!

Blanche gratta l'asphalte de ses ongles, s'écorchant le bout des doigts. La douleur physique la fit revenir à la réalité. Elle ne pouvait demeurer ainsi, au milieu de cette ruelle sordide. Il risquait de la prendre en filature. Blanche inspira et passa ses mains sur son visage afin d'en chasser les larmes. Elle se leva péniblement. Son corps était parcouru de tremblements violents qu'elle ne parvenait pas à maîtriser et elle dut s'adosser à un mur. Un bruit non loin d'elle l'avertit de la présence du vampire.

J'ai pas peur de toi, articula-t-elle. Sa bouche était sèche, mais son ton était déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Sam 16 Avr - 2:29

Le vampire tenta de se calmer, mais en vains, la fuite de la démone ne fit qu'attiser encore plus sa soif et sa folie. Dans son état elle n'ira pas très loin pansa-t-il mais il aimait la chasse plus que tout au monde. Dans ces moments de folie, il n'était plus maitre de lui, il redevenait le vampire qu'il avait toujours été, refouler cette par de lui lui valait de plus en plus souvent des crise de sauvagerie qu'il réussissait généralement à contrôler en tuant quelques démons. Mais pas se soir, son cœur ce mit à battre la chamade, comme s'il allait s’échapper de sa poitrine, l'idée de la chasse était lancé dans son esprit et il ne voyait plus que ça.  Il s'élança à bâton rompu dans une course folle qui le fit vibré de plaisirs sentant le vent fouetter son visage difforme. Malgré la auteur de l'oiseau de nuit, il l’entendait parfaitement, sentent avec plaisir son sang au arômes cuivré flotter das les airs, si elle pansait pouvoir lui échapper, elle se fourvoyait, il n'avait pas fait partie de la famille d'Angelus pour rien et n'avait pas réussie à éliminer deux tueuse sans raison.

Quelques mettre plus loin, elle était là, au sol tel l'oiseau blessé qu'elle était, fragile, faible, tout ce qu'il aimait. Il était en position de force, la salive lui montait à la bouche en même temps que son cœur se serrait, mais ce coup si il ne l'écouta pas. Il s'approcha d'elle, doucement tel un prédateur près à bondir sur sa proie, plus rien ne lui servait de courir vu qu'elle même ne le pouvait plus.

"J'ai pas peur de toi" Lui lança-t-elle tentent elle même de s'en persuader supposa Spike dans son esprit tordu. Cette phrase le fit sourire d'un sourire qu'on ne voudrait pas pour soit. Le monstre était bel et bien là, sortie de sa prison qu'était son âme, c'est ça qu'il désirait temps retrouver, c'est pulsions, c'est envie, c'est désire sans contrainte et sans remord. Il s'approcha encore plus, lentement, silencieusement, la démone tenta de reculer mais elle en avait oublier le mur derrière elle.
"Pris au piège mon oiseau?" Dit-il calmement d'une vois sifflante et chantante, reflétant toute la folie qui s'était emparer de lui. Il était proche, très proche, trop proche surement selon la démone qui tenta de le frapper de toute ces forces réussissant à lui assener quelques coups bien placé. Mais le vampire ne broncha, il ne recula même pas d'un centimètre, prenant même plaisir à sentir le sang coulé sur son visage, il leva une main forte et saisit la démone par le coup. Elle repoussa sa main une foi, deux foi mais la troisième foi, l'emprise du vampire était trop forte. Elle tenta alors de le griffer au visage mais elle se retrouva vite bloquer contre le mur, sa seconde main au niveau de sa hanche.  Le vampire sentit le souffle de la démone s'accélérer était-ce la panique? L'adrénaline? Ou autre chose? Spike ne le savait pas, mais peut importe, il aimait son contacte, il approcha son visage de son coup et lécha là où l'autre vampire l'avait mordu quelques minutes plus tôt, puis il releva la tête pour profité du gout plaisant que lui procurait le sang de blanche. Durent se moment de relâche elle en profita pour lui donné un coup de genoux là ou tout homme est sensible, l'entre jambe. Spike lâcha prise, se trouva replier sur lui même, et se mit à rire en voyant la démone tenter de nouveau de fuir.  

"Cour, cour petite démone, je te retrouverais où que tu ailles!" Le vampire jouissait de cette chasse et s'élança à sa poursuite, lorsqu'elle tenta de s'envoler il lui attrapât une de ces patte et la fit s'écraser contre un mur. "On a pas finit de jouer amour." Il allât la récupéré au sol, la tenant par les cheveux mais elle ne se laissa pas faire, elle chercha à se battre de toute ces forces, coup de point, coup de pieds, de barre de bois, tous ce qui se trouvait dans le ruelle se retrouvait inévitablement lancer sur le vampire. Elle n'était peut-être pas des plus doué en combats mais elle savait profité du terrain, de ces avantage et de ces inconvénient. La cène plaisait de plus en plus au vampire qui finit par lui sauté dessus, la plaquant au sol. Il se trouvait sur elle à califourchon, lui tenant les mains au-dessus de la tête, il releva la tête brusquement et enfonça ces crocs dans la chaire tendre et chaude de la belle, goutant enfin le plaisir de boire le sang de celle qu'il aimait. Mais son envie de la tuer s’estompa, la gouter lui suffisait, il ne pris qu'une gorgé et retira sa bouche en douceur, prenant même le temps de lécher la plaie afin de calmer la douleur. Mais il resta sur elle, son visage c'était attendrit alors que celui de Blanche reflétait l’incompréhension la plus totale.

Il la regarda un long moment, restant dans cette position de domination, s'entent son rythme cardiaque redescendre mais pas non plus devenir normal, il comprit que le démone le portait dans son cœur, car seul l'amour pouvait continuer de faire battre un cœur à cette vitesse alors que l'adrénaline n'était plus là.

"Jamais je ne t'aurais tuer amour. J'en serait mort" Il colla son corps contre le sien et l'embrasse fortement, comme s'il voulais entrer en elle, il sentait son corps se tendre et durcir à son contacte. Sa tête lui implorait d'arrêter mais son âme, son corps et son esprit ne le voulait pas, ne le pouvait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Dim 17 Avr - 0:05

Spike était près de Blanche à présent. Elle ne pouvait fuir. Il la posséderait, certes. La ravagerait. Mais elle ne se donnerait pas. Elle lui asséna plusieurs coups au visage, à la poitrine, mais le vampire ne broncha pas. Les forces de la démone étaient très faibles et ses assauts manquèrent rapidement de conviction. Spike la plaqua violemment contre le mur, refermant une main sur sa gorge et l'autre sur ses hanches. Blanche haletait. Il se pencha sur elle et lécha lentement le sang qui suintait de sa blessure. La démone retint un soupir alors qu'un désir insensé enflammait ses reins. L'homme relâcha son étreinte pour savourer le goût de la jeune femme. Elle en profita pour lui asséner un coup de genou dans l'entrejambe qui le fit se plier en deux.

Blanche tenta une ultime fuite, ignorant le rire sadique de Spike derrière elle. Elle souhaita que l'autre lui obéisse, qu'elle la transforme en aigle. Qu'elle lui donne la force.... Son corps n'était que douleur, mais elle se devait de poursuivre sa course. Mettre le plus de distance possible entre elle et le vampire. Elle devait se métamorphoser et s'envoler. Se réfugier en hauteur. En hauteur, où il ne pourrait l'atteindre. Elle s'élança, oiseau aussi majestueux que fragile. Plus que quelques coups d'aile. Rester sous cette forme. Quelques coups d'aile et elle survivrait. Quelques coups d'aile....

Blanche se sentit alors tirée vers le sol. Elle fut violemment projetée contre un mur et retomba mollement sur l'asphalte, où elle reprit forme humaine. Elle eut à peine le temps de recouvrer ses esprits que Spike l'agrippa par les cheveux. Elle se débattit et se libéra de son emprise. Elle n'aurait plus la force de redevenir oiseau. Mais elle pouvait encore se défendre. Il gagnerait, mais elle se battrait. Elle repoussa le vampire du mieux qu'elle put, utilisant le terrain à son avantage, lui lançant bouts de bois, briques et autres projectiles, jusqu'à ce qu'elle-même ne sache plus ce qu'elle faisait, si elle visait juste, l'important était de ne pas tomber, rester debout, ne pas tomber....

La démone se retrouva cependant projetée au sol. Spike était au-dessus d'elle, immobilisant ses mains au-dessus de sa tête. Elle ne voyait que son visage ravagé par une faim sauvage.

Spike... souffla-t-elle, comme si le seul fait de prononcer son nom eut été salvateur, comme si ce nom murmuré avec toute la force du désespoir eût pu ramener le vampire. Mais il était ailleurs, dévoré par une fureur animale. Il se pencha sur la gorge de la démone et mordit sa chair, se délectant du sang qui s'échappait de la plaie. Blanche poussa un cri de douleur qui chanta comme une offrande exquise aux oreilles du vampire.

Spike se dégagea. Son visage s'adoucit, mais il ne lâcha pas la démone. Durant un moment, il ne fit que la regarder. Blanche tremblait de tout son corps. Elle ne savait que penser, que dire. Spike était redevenu Spike, c'était tout ce qui importait.

Jamais je ne t'aurais tuée, amour. J'en serais mort.

Il l'embrassa presque aussi férocement qu'il l'avait attaquée, soumettant son corps à son désir. Elle lui appartenait et elle le savait. Il l'aimait, elle était sienne et elle le voulait.

Pas ici, hoqueta-t-elle. Elle se rendit compte qu'elle pleurait. Peu à peu, la douleur reprit possession de son corps et son souffle se fit plus faible. Elle aimait et elle souffrait. Elle vivait, songea-t-elle vaguement avant qu'un voile noir ne l'arrache au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Dim 17 Avr - 0:59

Le vampire se redressa à la vu du corps inanimé de la belle, son cœur se déchira à cette vision effroyable. Son regard balayât la ruelle, elle ressemblait à un champs de bataille et le corps de sa douce en portait les marques.  Il se releva pour prend Blanche dans les bras, ne sentant pas son poids, Plume lui allait comme un gants, elle était si légère que son corps semblait flotté dans ces bras. Le vampire prit quelques seconde pour analyser la situation, la crypte était trop loin, mais pas le bar. Sa décision était prise, direction chez Roberto. Il trottina sur un peut moins d'un kilomètre avant de voir l’enseigne flambant neuve "la gloriosa demonio", ce qui voulait dire "le démon glorieux", ce nom faisait toujours sourire Spike qui le trouvait plutôt mal choisie pour un couple de pacifiste. Le vampire se dirigeât vers l'arrière du bâtiment, la petite porte qui y donnait accès était toujours ouverte pour les amis de la famille, une fois entrer dans la mini coure il déposa le corps toujours inanimé de blanche au sol, puis pris le temps de faire une boule de son manteau avent d'aller parler à Rob. Il n'eut pas le temps d'entrer dans le bar que ce dernier était déjà sur le bas de la porte la colère dans les yeux.
"Je t'avais dit de ne pas revenir!" Lança-t-il à Spike tout en le menaçant d'un pied. Ce dernier leva les mains comme marque de capitulation et s'approcha un peut plus près de son ami tout en restant sur ces gardes.
"Je n'avais pas le choix" Dit-il en désignant Blanche du regard "Je la soigne et on repart, je ne te demanderais plus jamais rien" Le démon leva les yeux au ciel et abbesse son arme.
"C'est l'enfer ici depuis que tu ne viens plus de toute façon, les créature surnaturelle se croient chez elles, et je n'ai pas ta force." C'est excuse voiler dans cette phrase était tout ce dont Rob était capable, mais Spike n'en attendait pas plus de lui.
"La miel !El kit de rescate si me gusta" (Chérie! Le trousse de secourt s'il te plais) Cria Rob par l’ouverture de la porte à se femme, avant de jeter un œil à Blanche et repartir à l'intérieur sans poser de question.

Quelques seconde plus tard la sorcière apparu trousse de premier soin en mains, elle ne décrocha pas un mot à Spike mais lui lança un regard qui se voulait tranchant de haine.  Elle lui lança une clef avec le numéro 7 inscrit dessus, Rob avait dut lui dire de leurs laisser une chambre à titre gracieux, ce que détestait sa femme au plus haut point.
"Gracias" Spike pris la clef qu'il glissa dans sa poche, la trousse et blanche puis monta le petit escalier de bois grinçant qui menait à la chambre. Contrairement à l'apparence délabrer du bar les chambres étaient très bien tenu et équipé de tout le confort nécessaire. Le bar était remplis de boisson en tout genre, le lit suffisamment grand pour accueillir trois personne, une table et quatre chaise était poser face à la fenêtre qui était homologuer anti-UV. La salle de bain était séparer des toilettes et la baignoire qui s'y trouvait se rapprochait plus du jacuzzi que d'un bac dans lequel on mettait de l'eau pour se laver, on y trouvait aussi une douche à l'italienne et deux vasque. Rob hébergeait souvent des gros tête démoniaque ou vampirique, le luxe devait donc se refléter dans les chambre qu'il proposait. Et Spike était persuader que celle dans laquelle il était, était la moins luxueuse de toutes.

Il déposa Blanche sur le lit avant d'aller fouiller dans le bar d'où il en sortit une bouteille non étiqueter mais rempli d'un liquide rouge, il l'ouvra et en humant l'odeur sur que c'était du sang et s'en servit un verre qu'il but d'une traite. Il se dirigea vers la salle de bain quant il entendu un murmure sortir de la chambre, la belle était enfin réveiller, il pris le temps de faire couler un bain puis allât s’accroupir au-près d'elle lui déposant un verre d'alcool sur la table de chevet.
"Ne bouge pas tu es trop faible... Je te fais couler un bain, repose toi en attendant" Il se saisit de la trousse de soin et s'occupa de soigner ces multiple blessures, mais ce coup si aucune envie malsaine ne vient hanter son esprit, ces geste était sur, fort et précis. Il s'en voulait de ce qu'il venait de se passer, mais n'en dit pas mots, à quoi bon relater le passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Mer 20 Avr - 3:43

L'obscurité partout autour de moi. En moi. Une noirceur épaisse, presque palpable. Se glisse insidieusement dans la gorge. Étouffe. Je suis sans repères. Sans corps. Je suis vide. Au loin une silhouette. Figure sombre qui se détache de la toile couleur d'encre. À la fois femme et oiseau. Avance dans le néant. S'arrête devant le vide que je suis. Étend son aile. Trace les contours de mon visage, de mon corps de ses plumes de jais. Je me perds dans l'eau noire de son regard. Elle approche son visage, pose ses lèvres sur les miennes. Ma bouche prisonnière de son baiser brûlant et la douleur.... La douleur qui ravage mon corps. La douleur.... et la lumière.

Blanche revint péniblement à elle. Elle était étendue sur un grand lit moelleux. Elle tenta de se redresser, mais ce mouvement lui arracha une grimace de douleur et elle renonça. Son regard parcourut la vaste chambre. Elle ne connaissait pas cet endroit. Elle tenta de rassembler ses souvenirs. Le cimetière et les trois vampires, la crypte de Spike puis la chasse. Elle traquée, dévastée, puis Spike qui l'embrasse, le goût de ses lèvres mêlé à celui du sang, puis la douleur et les ténèbres. Elle murmura le nom du vampire comme un appel. Il apparut dans l'embrasure de la porte. Blanche sentit une chaleur se répandre dans sa poitrine et lui sourit. L'homme avait l'air calme et prit même le temps de déposer un verre d'alcool sur la table de chevet avant de s'accroupir près de la démone.

Ne bouge pas, tu es trop faible, murmura-t-il. Je te fais couler un bain, repose-toi en attendant.

Blanche fut touchée de cette attention et eut un sourire tendre. Spike entreprit de soigner les blessures de la jeune femme. Ses gestes étaient précis et méticuleux. Il l'informa de l'endroit où ils étaient. Sa voix était douce, presque retenue, comme s'il voulait éviter que ses mots ne la blessent davantage. La démone remarqua que l'homme semblait concentré sur sa besogne, évitant ainsi de croiser son regard. Elle prit sa main et la garda un certain temps contre son visage avant d'en baiser les phalanges.

J't'en veux pas, tu sais. Il ne s'agissait pas d'une interrogation. Sa voix était encore faible, mais son ton était ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Jeu 21 Avr - 0:54

Le vampire fixa son regard un instant à l'écoute de sa phrase, puis se dirigea vers la salle de bain, couper l'eau qui coulait toujours dans la baignoire.
"Ton bain est prêts prend ton temps, j'ai quelques courses à faire, je ne s'rais pas long. Attend moi ici tu veux bien?" Il remis son manteau qui était déposer en vrac sur le bar et pris la direction de la sortie. Avant de partir il pris le temps de reposer le pistolet dérobé quelques heures plus tôt à la démone sur ce même bar sans se retourner pour regarder la belle toujours étendu sur le lit.

Il avait besoin de prendre l'air, se vidée la tête et il avait quelques petites choses à régler. Il descendit au bar, se souvenant du numéro de téléphone qu'il avait put arracher au lèvres encore vivante du démon tué par Blanche, celui de Draliff, il fit signe à Rob qu'il utilisait son combiner en déposant quelques pièces sur le bar près du téléphone? Il pianota les chiffre qui composait le numéro "Un démon avec un portable...anodin" pansât le vampire "mais pratique" Quelques sonnerie plus tard un voix mal assuré répondit
"Hola , teléfono Draliff , ¿qué puedo hacer por ti ?"(Bonjour, téléphone de Draliff, que puis-je pour vous?)
"Je voudrais lui parler, dite lui que le vampire a une proposition à lui faire" Quelques minutes s’écoula sans réponse, sans bruit puis un grognement se fit entendre à l'autre bout du file.
"J'écoute..." Lança froidement la voix
"Je n'aurais pas le temps de vous ramenez ce que vous cherchez dans le temps impartie, mais si vous me dites où se trouve votre prochaine destination je vous l'apporterais." Une foi de plus le silence ce fit, pesant, long, comme interminable.
"Paris, France, cathédrale notre dame" Clic... tuttt... tuttt.... tuttt... Plus rien, on venait de lui raccrocher au nez, mais soite il avait leur future destination et donc plus de temps.

Spike enfouie la main dans la poche intérieur de son manteau et en sortie le bout de papier griffonner de multiple nom puis fit signe à Rob d'approcher.
"Tu connais une de ces personne?" Il lui tendit la liste et attendu en sirotant le verre que son ami venait de lui apporter par la même occasion.
"Non, sauf celui là. C'est lui la-bas" Il leva les yeux de la feuille de papier et montra de la tête, un démon de couleurs bleu pâle et à la tête étrangement longue qui buvait une boisson pas très ragoutante tout seul.
"C'est un Livrâme, des démon mangeur d'enfant, fait gaff, malgré leurs apparence ils sont pas commode."
"Merci" Le vampire pris la bouteille et les deux verres qui se trouvait devant lui et se dirigea vers le démon.

"Un verre" Spike s'assit face au démon sans même lui demander son avis et leurs servirent un Whisky chacun. Le démon dévisagea le vampire sans pâlir et sans prononcer un seul mots. "Le poignard de Médoss, il est où?" Il but une gorger de son verre. Il était fatiguer de tergiverser sur le sujet et de rechercher cette arme au quatre coin du pays, droit au but, c'était mieux.
Le démon le regarda comme s'il s'agissait d'un ovni tomber à ces pieds mais ne broncha pas pour autant. Il regarda son verre un long moment, en but quelques gorgé puis se redressa calmement fixant le vampire dans les yeux puis lui sourit, dévoilant ainsi trois ranger de dents bien aiguisé.
"Bon écoute, j'ai pas le temps de jouer, tu as de très jolies dents et je te promet que si tu me dit où est se maudit poignard je ne te les arracherais pas."
De démon ne put s'empêcher de rire à la provocation de Spike, mais lui non plus n'avait pas le temps de jouer, il avait faim, très faim et les vampires n'étaient pas un repas de choix, il pris la serviette de papier qu'il avait devant lui, griffonna quelques mots dessus, la tendit à Spike puis partie sans dire quoi que se soit.
Le blond lut "Malia. Bonne chance", ce qui n'avançai,t à première vu, pas tellement le vampire, mais il avait un nom, c'était déjà ça. Il mis la serviette dans sa poche et pris le chemin de l'escalier menant aux chambres du bar/motel.

Après être retourner dans la chambre, il déposa son manteau au même endroit qu'il l'avait mis quelques heures plus tôt et se posa tranquillement au bar après avoir ouvert un vieux Scotch qu'il entama à même la bouteille. Il était là assis nonchalamment, entendant les battements de cœur de Blanche résonné dans la salle de bain. Il s'alluma une clope, la télévision écran plat et alla se poser, bouteille à la main, sur le grand lit de la chambre, tout en pansant à ces derniers jours qui n'avaient pas été de tout repos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Dim 24 Avr - 1:16

Le vampire ignora sa remarque et se dégagea doucement. Blanche le regarda se lever et se diriger vers la salle de bain pour couper l'eau, désemparée. Elle aurait voulu que ses mots l'atteignent. Spike lui annonça que le bain était prêt et qu'il devait s'absenter, et quitta la chambre. Blanche frissonna. Il était parti sans lui accorder un regard, comme si elle avait été invisible. Elle savait que le vampire devait être bouleversé, mais qu'elle en fut blessée l'agaçait. D'un geste lent, elle agrippa le verre qui se trouvait sur la table de chevet et en huma le liquide bordeaux. Du porto. Blanche sourit. Décidément, l'homme était plein de surprises. Elle prit le temps de siroter le divin alcool avant de se diriger vers la salle de bain. Ses membres la faisaient toujours souffrir, et elle anticipait avec délice la promesse de l'eau chaude.

La démone referma la porte derrière elle et se déshabilla péniblement. Elle ramassa ses vêtements souillés au sol et en vida les poches de leur contenu. Elle mit de côté amulette, briquet et cigarettes et fit tremper un moment ses habits avant de les étendre à sécher sur une barre à serviette. Elle surprit alors son image dans le miroir. Son corps maigre était bariolé de meurtrissures et d'ecchymoses qui contrastaient violemment avec la blancheur crayeuse de sa peau. Un triste sourire flotta sur ses lèvres. Elle était le canevas, Spike était l'artiste. Elle ne put s'empêcher de ressentir une certaine volupté à cette pensée.

Blanche s'arracha à son reflet et se dirigea vers le bain. C'est avec délectation qu'elle s'immergea dans l'eau chaude. La douleur qu'elle ressentit au contact de la chaleur de l'eau s'apaisa rapidement, et la jeune femme se détendit. Elle entreprit de faire le vide, mais l'image de Spike lui revenait sans cesse. Blanche soupira. Il y avait longtemps qu'elle avait réellement aimé quelqu'un. Elle avait été trop prise par son existence démoniaque pour se laisser aller à des sentiments si.... humains.

Un froid intense s'immisça alors dans son âme et la haine s'empara de son cœur. Blanche eut un haut-le-corps. Elle ferma les yeux et se laissa glisser, de sorte qu'elle s'immergea complètement sous l'eau. Qu'elle se taise. Qu'elle la laisse tranquille. L'air vint cependant à lui manquer et la jeune femme voulut remonter à la surface. Elle en fut toutefois incapable. Son corps refusait de lui obéir. Elle sentait la panique monter en elle et elle suffoquait, tentant vainement de se débattre. C'est alors qu'elle crut entendre le rire de l'autre résonner à l'intérieur de son crâne. Blanche cessa de lutter. L'autre ne voudrait pas périr ainsi et la libérerait. Alors que son esprit s'obscurcissait, la démone sentit le contrôle de ses membres lui être restitué. Elle émergea la tête de l'eau et aspira une grande bouffée d'air. Tremblante, elle se précipita hors du bain et attrapa une serviette. Sa tête l'élançait, mais elle avait échappé à son emprise. La jeune femme songea avec désespoir que l'autre lui refuserait toujours sa liberté.

Blanche entreprit de se sécher et enfila un peignoir destiné à la clientèle. La douceur du molleton contre sa peau la détendit quelque peu. Elle rangea amulette et cigarettes dans la poche de son peignoir et sortit de la salle bain. Elle vit Spike assis sur le lit, en train de regarder la télévision, une bouteille de scotch à la main. Un élan de tendresse la submergea. Elle se dit que son trouble devait toujours le ronger s'il buvait ainsi à même la bouteille. La démone alla vers le bar et prit deux verres et une bouteille de vodka. Elle constata avec satisfaction qu'elle était de bonne qualité. Elle se rejoignit ensuite le vampire et posa un des verres vides sur la table de chevet. Elle s'assit près de Spike et déposa un baiser sur son épaule avant de se servir deux doigts de vodka, qu'elle goûta avec une délectation peu contenue.

Quoi-ce que tu regardes? demanda-t-elle distraitement. Elle avait l'impression que l'homme était tendu, et elle se doutait qu'il ne voudrait pas revenir sur les événements de la soirée. Elle sortit son paquet de Benson menthol de la poche de son peignoir et s'en alluma une avant d'en offrir une autre à Spike.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spike
Admin ~ Pacte des insurgé ~ Vampire

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Dim 24 Avr - 2:50

La chaleur de ces lèvres traversant le tissue noir de son tee-shirt surpris le vampire qui avait perdu la notion du temps devant un film ringard de cowboy ou jouait John Wayne. Il tourna la tête vers la brune, vie bien ces lèvres bouger comme pour articuler une phrase mais il n'en retînt nul mots. Qu'elle était belle dans cette tenu blanche qui faisait ressortir la pâleur de son visage, il descendit son regard et entrevit ces cuisses là ou le peignoirs aurait dut les cacher. Il ne prit pas le temps de prendre une des cigarettes que lui proposait la démone mais récupéra celle qu'elle portait à ces lèvres puis se leva pour l'écraser dans le cendrier, il fit face à Blanche puis colla sa bouche à la sienne une mains tenant sa nuque et posât la seconde sur le lit dernière elle.

Le silence pris le dessus sur les mots, et la chaleur s’amplifia dans le corps et le cœur du vampire. Un envie bestiale se mis à monter en lui, mais pas la même qui c'était emparé de son cœur quelques heures plus tôt, celle-ci était plus torride, plus plaisante. Il monta un de ces genoux sur le lit et d'un bras souleva Blanche pour la tenir contre lui comme si son corps tentait de l'avaler tout entière. Son humanité s’amenuisât mais pas au point de lui nuire, pas ce coup si. Il l'embrassa fougueusement laissant le  loisir à ces mains de découvrir ce corps qui l'obsédait depuis quelques temps maintenant. Serrais-se une histoire sans lendemain ou les prémisses d'une divine édile? Spike l'ignorait mais seul lui importait le moment présent, et la tout de suite il ne désirait qu'une chose, posséder Blanche de tout son être, faire d'elle son jouet et en profite temps que le jour serait là.

Il la fit s'étendre sur le lit et d'une main habile que seul les hommes avec de multiples conquêtes possède,  il détacha son peignoirs sans prendre le temps de regarder comment faire. Puis il passa sa main à l'intérieur de celui-ci, touchant sa peau chaude comme la braise et remontât une de ces jambes pour la passer autour de ces hanches, ce qui lui donnais une prise parfaite pour pouvoir remonter son corps jusqu'au sommet du lit. Dans cette position il sentit la chaleur de son intimité contre la sienne. Il se redressa et ôta son haut dévoilant aux yeux de Plume une musculature parfaite et qui la suppliait qu'on la caresse. Il marqua un temps d'arrêt pour être sur que ce qu'il désirait était partager par la démone, et son regard de braise ne fit que lui démontrer que c'était le cas. Il lui caressa le corps de ces mains habille et descendit vers un lieu déjà humide. Elle se cambra sous c'est caresses, et des sons qui réclamais encore plus de sensations sortirent de sa bouche.

Le vampire se débarrassa de se qui lui restait de fringues les envoyant visiter le reste de la chambre, puis d'un geste brutal mais parfait, il pénétra en elle, la faisant frémir de plaisir, il sentit tout le corps de la jeune femme partir tel un feu d'artifice. Les vas et viens qu'il fit à l'intérieur de ce dernier la fit totalement perdre le contrôle d'elle même, lui lacérant la peau du dos telle une féline qui jouait avec sa victime. Mais le vampire n'en souffrit pas, bien au contraire la douleur ressentit était excise, plaisante, chaude. Mi-démone, mi-ange, aucun des actes du vampire ne semblait la déranger, et elle même ni allait pas non plus avec le dos de la cuillère, ils n'étaient même plus sur le lit et avaient réussi à casser quelques meuble lors de leurs ébats.

Spike ne savait pas comment ils avaient fait leurs compte mais il avait réussi à traverser toute la chambre et se retrouvait maintenant, nu, l'un coller à l'autre, derrière le bar. Le côté pratique de la situation c’était qu'il suffisait au vampire de lever le bras pour atteindre une bouteille de rhum qui trainait dans le bas d'une étagère.
"Une gorgé amour?" demanda-t-il à la démone qui semblait à bout de souffle avant de s'arrêter sur son corps, il n'avait pas encore remarquer les ecchymoses et les coupures qui arpentait la démone. Il ne pris pas le temps de s'excuser, car ce n'était pas son genre, au lieu de ça, avec douceur, il les embrassas une à une comme pour soigner chaque blessures des ces lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Dubois
Mafia Démoniaque ~ Démone

avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   Jeu 12 Mai - 2:33

Blanche ne protesta pas lorsque Spike lui prit sa cigarette pour l'éteindre. Ni lorsqu'il se pencha sur elle pour l'embrasser. Elle lui rendait ses baisers avec la même passion. Elle le laissa l'étendre sur le lit, défaire son peignoir. Elle sentait ses mains rêches découvrir son corps, s'immiscer entre ses côtes jusqu'à la pointe de ses seins. Elle voulait qu'il la possède. S'éparpiller en son désir.

L'homme se redressa et ôta son t-shirt, dévoilant une musculature digne d'une sculpture de la Renaissance. Blanche laissa ses doigts glisser sur le torse du vampire, en tracer les reliefs comme si elle en eut été l'artiste. Elle leva les yeux vers son visage, sondant son regard brûlant. Elle l'attira vers elle. Il voulut l'embrasser, mais elle le retint, caressant ses lèvres de sa langue avant de la laisser pénétrer sa bouche. L'homme glissa sa main entre les cuisses de la démone, caressant son sexe humide. La jeune femme soupirait de plaisir alors que tout son corps tressaillait dans la chaleur des draps.

Prends-moi, haleta-t-elle, au bord de l'orgasme. Elle n'avait pas envie de jouir toute seule.

Spike se débarrassa du reste de ses vêtements, qui tombèrent pêle-mêle sur le sol. Comme il était beau, nu au-dessus d'elle, son membre dressé comme une promesse. D'un mouvement brusque, mais sans lui faire mal, il pénétra la jeune femme, qui ne put retenir un cri. Il était d'une avidité animale, presque brutale, mais se montrait aussi étrangement attentionné. Les mouvements de son bassin épousaient ceux de la démone en une danse parfaite. Elle lui appartenait dans cette chambre d'un hôtel perdu de Santiago. Elle était sienne et rien d'autre.

Tantôt il était sur elle, tantôt elle le chevauchait, ses hanches roulant sur les siennes avec une exquise lenteur, faisant durer leur plaisir jusqu'à ce que cela devienne intolérable. Alors il reprenait le contrôle, la prenant par-derrière, restreignant ses mouvements, maître de chaque parcelle de son corps.

Leur étreinte les mena derrière le bar, où Blanche jouit une dernière fois alors que Spike déversait en elle son plaisir. Ils étaient dans les bras l'un de l'autre à présent. Leur souffle au même rythme saccadé. La démone ferma les yeux, la tête posée sur la poitrine du vampire. Plus rien n'existait pour elle que ce moment. La chaleur de leur corps se mêlait à celle, humide, de la chambre.

L'homme s'étira afin d'atteindre une bouteille de rhum. Il but directement au goulot et l'offrit à Blanche, qui fit de même avant de déposer la bouteille à même le sol. Spike se pencha alors sur la jeune femme et, avec douceur, baisa chacune des plaies qui marquaient son corps. Un élan de tendresse submergea la démone, dont les yeux s'embuèrent. Elle attira tendrement le visage du vampire vers le sien.

Je t'aime, murmura-t-elle avant d'embrasser tendrement ses lèvres.

Blanche se dégagea doucement. La douleur avait repris tous ses membres, et elle se sentait exténuée. Elle bredouilla quelque excuse et se leva avec difficulté pour se diriger vers le lit. Elle s'y étendit et s'endormit presque aussitôt d'un sommeil sans rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre singulière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre singulière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une amitié singulière [PV]
» Une amitié singulière [PV Honeyy]
» L'intendant est une personne singulière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Retour vers le passé :: Retour vers le passé-
Sauter vers: