Following Angel Investigations

Los Angeles
 

Partagez | 
 

 UN ANCIEN AMOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: UN ANCIEN AMOUR   Sam 9 Jan - 21:06

“Robin avait échapper de peu à la mort à la suite de la bataille contre la force et avait réussit par la même occasion à faire flanché la belle brune, mais il s’était engagé de la surprendre encore et toujours tel étais leurs petit compromis bien sur ce n’étais pas rose tous les jours et les prises de becs quand on est en couple avec une tueuse c’est assez dangereux de la contrarié surtout quand la tueuse en question est la volcanique Faith mais Robin avait eu lui aussi une vie pas très facile alors il avait les épaules suffisamment large pour supporté Faith, mais elle n’était pas toujours insupportable et Robin était lui aussi assez difficile à vivre car souffrir du manque de sa mère tué pour sa mission et du coup tomber amoureux d’une tueuse à son tour c’est quand même un comble non ?

Mais bizarrement leur histoire marchait plutôt pas mal, ils changeaient de villes s’arrêtant de motel à motel leur vie était loin d’être monotone et la routine il ne connaissait pas.
ils recherchaient ensemble d’autre tueuses pour Giles parcourant tous le pays.

Faith essayait de trouver du travail son physique étant toujours pour elle un atout pour trouver des jobs afin de financer leur déplacement le temps qu’un nouveau conseil se reforme.
Mais Robin est souvent jaloux du regard des autres hommes vis-à-vis de Faith, elle s’en amuse comme toujours et lui essaye de ne pas trop le montrer une vie plutôt normale qui aurait pu continuer longtemps et on pouvait que leur souhaiter, car la vie ne les avaient pas épargné ni l’un ni l’autre.

Mais un matin Faith se sentit pas bien, une gastro certainement car elle faisait que vomir ce qui l’énervait beaucoup car elle tomber si rarement malade, Robin lui allait tres bien et pour l’instant aucun des deux tourtereaux ne se serait douter de la réelle cause de ses nausées.

Mais Robin semblait tout de même inquiet »

- Faith ! Mon cœur « osa-t-il lui dire en souriant » ça ne va pas ? tu veux que je t’emmène quelque chose ?

« Robin ne savait pas quoi dire ou quoi faire depuis qu’il la connaissait, jamais elle n’avait été malade, il espérait que cette maladie n’était pas une nouvelle façon pour les forces du mal de les atteindre, et surtout durant un temps il fut tranquille pas de manifestations démoniaque et ils ne s’en plaignaient pas bien au contraire.
Mais mieux valait rester prudent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Dim 10 Jan - 13:25

Plusieurs mois, bientôt une année entière, étaient passées depuis le combat contre la Force. Mais comme toujours, Faith vivait dans le présent. Pas question de repenser à ces années en prison,  ou  à cette période où elle avait perdu pied… et elle ne se projetait pas dans le futur. Elle préférait vivre au jour le jour… et particulièrement en ce qui concernait sa relation avec Wood. Lorsqu’elle avait fait sa connaissance et même après leur première aventure, elle n’avait pas imaginé une seconde qu’il continuerait à partager sa vie.

Pourtant, il était bien là, toujours présent à ses côtés dans la recherche des nouvelles tueuses à la demande de Giles. Et après s’être simplement habitué à lui, elle savait que c’était maintenant plus que ça, même si elle ne l’admettrait pas si facilement. Ils avaient trouvé un équilibre, et il avait compris que jamais elle ne ferait une croix sur son indépendance. Régulièrement, elle patrouillait seule… et puis même si elle savait que Robin n’était pas aveugle, elle continuait à s’amuser au gré des rencontres. Au départ surtout, elle n’avait pas changé ses habitudes, mais petit à petit, elle se contenta de flirter, sans doute pour se prouver qu’elle gardait cette capacité à séduire, mais surtout  que c’était elle qui décidait des règles du jeu.

Depuis quelques petites semaines, Faith n’était pas au meilleur de sa forme. Evidemment, elle ne laissa rien paraître, et encore moins à Robin, mais elle sentait bien qu’elle avait perdu un peu de son énergie et de sa force habituelle. Elle ne s’inquiétait pas plus que ça, même si c’était plutôt rare qu’elle soit malade, lorsqu’un matin, elle se leva avec un mal de cœur important. La seule odeur du café de Robin la conduisit direct à vomir.

Alors qu’elle se rinçait la bouche en grimaçant devant son visage pâle dans le miroir de la salle de bain, Wood vint la rejoindre et elle n’aima pas le regard inquiet qu’il porta sur elle. D’ailleurs, le petit surnom donné par son compagnon acheva de l’agacer alors qu’elle n’avait qu’une envie : qu’on lui fiche la paix !

« Je t’ai déjà dis de pas m’appeler comme ça ! » Elle râla en lui lançant un regard noir. Cela manquait d’originalité, mais ce n’était pas le bon moment pour l’humour. D’ailleurs elle ignora Robin, rejoignit la chambre et se rallongea en espérant que cela passe rapidement. Chose là encore exceptionnel, elle s’endormit rapidement.

Mais cela n’allait pas beaucoup mieux lorsqu’elle se réveilla deux heures plus tard. Elle ne se sentait plus nauséeuse, mais une douleur sourde la lançait dans le bas du ventre. Elle resta quelques minutes assise sur le lit, mais sentant que cela ne faisait qu’amplifier, elle rejoignit Robin.

« Il faut que je voie un médecin » dit-elle simplement. Son visage trahissait qu’elle se sentait mal. Grâce à ses pouvoirs de tueuses, elle résistait plutôt bien à la douleur, mais là c’était bien autre chose que les blessures qu’elle pouvait recevoir lors des combats contre les vampires ou autre créature surnaturelle. Son regard inquiet se porta sur Robin. C’était dans ces moments qu’elle comprenait à quel point il comptait pour elle.



Dernière édition par Faith Lehane le Dim 10 Jan - 22:00, édité 1 fois (Raison : q)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Jeu 14 Jan - 21:43

Robin avait perdu son sourire pas seulement parce-que Faith l’avait envoyer sur les roses quand il osa lui balancer un mot tendre mais quand il vit Faith lui demander de l’amener voir quelqu’un jamais elle ne se plaignait et jamais au grand jamais elle demandait de l’aide oh ça non ! mais la il semblerait que nous soyons dan une impasse alors Robin rassembla leurs affaire et aida faith a aller jusque dans la voiture
Robin essayait de garder un air serein et calme pour ne pas stresser encore plus Faith mais il était inquiet que pouvait-elle donc avoir ?
Il voulu ouvrir la porte de la voiture a Faith mais biensur elle le regarda de travers alors il se precipita plutôt du coté conducteur puis se dirige vers l’hopital le plus proche direction les urgences histoire de tiré tous cela au clair.

Durant le trajet Robin regardait Faith qui semblait un peu mal en point et son teint blafard il n’en était pas habitué.

- Faith ? ça va ? tu veux boire quelque chose j’ai mis une bouteille d’eau dans le sac … Dis moi cela fait combien de temps que tu ressens ces changement ces baisses d’énergie ? hein ? depuis quand ?


Il attendait que faith lui répondent mais elle semblait avoir d’autres priorité pour l’instant comme ne pas vomir dans la voiture. Heureusement leur calvaire allait vite prendre fin il arrivait sur le parking de l’hôpital faith ouvra la porte et Robin se dépêcha de la rejoindre et de la prendre par le bras pour entrer aux urgences.

Il y avait du monde aux urgences l’attente risquait d’être un peu longue  mais au moins dans quelques heures il serait fixé. Les patients passaient les uns après les autres et notre tour arriva

- Melle Lehanne veuillez entrer dans ce box s’il vous plait un médecin va vous recevoir.

Enfin une infirmière nous appela et un docteur allait enfin nous dire qu’es ce qui causer tous ces désagrément.

- Bonjour Mademoiselle, Monsieur alors ? qu’ce-qui ne va pas ?
Faith répondit tous ce qu’elle pouvait ressentir mais elle ne voyait pas très bien a quoi ça servait de lui dire ce qu’elle avait elle voulait des analyses et surtout un remède.

Le médecin commençait à l’ausculter lui prit sa température lui contrôla, les oreilles puis sa gorges et commença à lui palper le ventre ou elle se plaignait. Puis il décida avant d’ajouter un mot de faire une échographie abdominale.

Et ceux qu’il allait découvrir aller les laisser tous bouche bée ni Faith ni Robin n’avait envisagé une seule seconde cette éventualité. On pouvait voir la forme d’un bébé bien formé d’une bonne taille pourtant Faith avait un ventre totalement plat pourtant sa grossesse était déjà bien avancé.

- Mon dieu !

Lâcha Robin ne sachant s’il devait être heureux ou non ? Regardant Faith il ne savait pas comment elle allait prendre la nouvelle.

- Eh bien comme vous pouvez le voir Mademoiselle vous êtes enceinte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Sam 16 Jan - 20:15

Faith resta silencieuse, les dents serrées, alors que pour une fois elle laissait Robin gérer la situation. Il n’attendit pas pour l’accompagner à la voiture. Malgré la douleur lancinante, elle lui lança un regard noir alors qu’il chercha en plus à lui ouvrir la porte. Elle n’était tout de même pas mourante. Rageant de se retrouver dans cet état, elle supportait mal le regard compatissant de l’ex-proviseur. D’ailleurs elle préféra se caller contre la fenêtre et se concentra sur son estomac pour éviter de vomir avant d’arriver à l’hôpital.

Elle faillit faire demi-tour au moment d’entrer dans l’hôpital. Elle y avait passé trop de temps… et l’odeur forte des produits aseptisant  redoublèrent ses nausées. Et puis évidemment il y avait du monde et ils durent attendre. Elle alterna entre jouer nerveusement avec une mèche de cheveux, faire les cents et serrer les poings jusqu’au sang avec ses ongles.

Enfin ce fut son tour. Les examens furent rapides  finalement en comparaison de l’attente précédente. Elle se sentait même déjà un peu mieux ; et faillit faire demi-tour sans attendre les résultats. Mais un médecin arriva et après l’avoir encore questionné, lui demanda de s’allonger pour commencer une échographie de son ventre.

Elle regardait vaguement l’écran de l’appareil, de toute façon, les images brouillés ne lui parlaient pas, elle n’y voyait rien de reconnaissable. Mais rapidement Robin poussa une exclamation, la jeune femme croisa son regard, et fronça les sourcils d’incompréhension. Ce fut seulement la voix du médecin qui la fit réagir. Il lui annonça qu’elle était enceinte. Elle reporta enfin son attention sur l’écran et réalisa ce qui apparaissait maintenant comme une évidence : elle était bel et bien enceinte…

« Mais j’imagine que vous le saviez déjà. Qui est le médecin qui suit votre grossesse ? »

Faith reprenait ses esprits et réagit rapidement, elle se redressa aussitôt, mais ne put éviter une grimace alors qu’à nouveau un tiraillement la lança dans le bas du ventre.

« Non ! non…c’est impossible, je n’en veux pas ! » Faith ne laissa pas le médecin prolonger sa consultation et sans une seconde d’hésitation, elle prévoyait déjà un avortement. « Je veux régler ça maintenant !» Ce n’était pas la première fois qu’elle le ferait, mais ça elle ne voulait pas y penser.

Tout en parlant, elle s’était déjà assise et redescendait correctement son haut noir au décolleté plongeant. Elle ignora clairement Robin, peut-être même qu’elle avait oublié sa présence. Ce fut au tour du médecin d’être perdu et de ne plus rien comprendre. Il chercha une explication dans le regard du compagnon de sa patiente avant de poser une main sur l’épaule de Faith pour lui faire comprendre qu’elle devait rester. Devant le regard soudainement menaçant de la jeune femme, il recula d’un pas avant de reprendre d’une voix calme.

«Vous ne pouvez plus avorter ; le délai légal est nettement passé pour cela. Vous êtes enceinte de plus de six mois, et votre bébé est en difficulté, les douleurs sont un signal pour vous prévenir. Mais cela ne semble pas être très grave, je vais vous donner des vitamines de grossesse et cela devrait revenir à la normale rapidement, mais vous devez… »

Voyant que la brune en face d’elle ne l’écoutait déjà plus, il s’arrêta.

« Peut-être souhaitez-vous rester seuls un moment ? » Il s’adressait cette fois-ci directement à l’homme qui accompagnait sa patiente, et semblait plus à même de gérer la situation. Il songea aussi qu’il pourrait en profiter pour aller voir la psychologue de l’hôpital et lui demander de passer voir la future maman, qui de toute évidence, venait de faire un déni de grossesse.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Lun 18 Jan - 22:01

Robin était encore sonné de la nouvelle, il aller être papa, Faith était enceinte pleins d’informations passait dans sa tête, il aimait Faith et si c’était le cas, et c’était le cas vraisemblablement par rapport au médecin mais apparemment la nouvelle n’était pas aussi bonne vis-à-vis de Faith mais comme elle était à son sixième mois de grossesse la question ne se posait plus Faith devait menait à terme cette grossesse et à vrai dire même si Robin n’en dirait rien il était heureux que cela se passe ainsi, car jamais Faith n’aurait un enfant de son plein gré.

- Je vous remercie Docteur !

Robin se rapprocha de Faith mais ne savait pas comment ni quoi lui dire alors il se contente d’essayer de lui prendre la main.

- Oh moins on sait d’où viens ton mal être c’est une bonne nouvelle ça ! je sais que ce n’était pas prévu et qu’on n’y a jamais réfléchi mais ce n’est pas forcement si mauvais ? non ? Je t’aime on s’entend bien, la vie est courte autant la vivre un maximum et tu m’apprécie pas mal non ? Alors peut être que tu pourrais penser à cette nouvelle plutôt comme une bénédiction qu’en dis tu ?

Robin regardait faith pour voir la réaction qu’elle allait prendre après qu’il lui a dit ce qui ressentait

Du coup il ne savait pas quoi faire c’est vrai que ce n’était pas commun comme nouvelle qui l’aurait cru, après il comprenait si elle n'était pas ravi, mais cet enfant était la et il fallait composer avec et hors de question pour robin de l’abandonner ni ce bébé ni faith.
Il se voyait déjà avec cet enfant lui apprendre à marcher, à parler et Faith lui apprendrait à se défendre, ils pourraient être heureux et il l’aimait tellement. Il regardait faith attendant qu’elle lui réponde quelque chose.

Quand se fut fait, quelqu’un toqua à la porte il tourna la tête et un autre docteur entra cette fois c’était le psychologue qui venait d’entrer robin lui sourit au psychologue, Robin pensait que se serait une bonne idée d’avoir un avis extérieur et objectif à la situation.

- Bonjour Monsieur, Madame, je suis la pour vous aider et vous donner conseil et si vous avez des questions n’hésitez surtout pas.

Robin le fixait mais la tout de suite il n’avait pas de question en tête il leurs fallait à tous les deux digérer la nouvelle sans doute. Même si de toute évidence l’un d’entre eux mettrait beaucoup plus de temps à s’y faire que l’autre mais au moins ils avaient leur réponses et cette fois ce n’était pas un sort.

Puis après quelques instant avec le psy il nous laissa encore seul le temps qu’une infirmière nous rapporte un traitement à prendre pour que Faith récupère son énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Jeu 21 Jan - 20:33

Faith ne s’était pas sentit aussi perdue et aussi mal depuis des mois. Tant de temps pour trouver un semblant de calme dans son esprit… et pourtant tout remontait à la surface d’un seul coup à l’annonce d’une nouvelle qu’elle ne voulait pas accepter. Elle tira sur une manche de son haut noir, tordit ses mains dans un geste nerveux. Elle réussit à prendre sur elle alors qu’elle sentait cette sensation familière de la colère lui nouer le ventre. Pourquoi fallait-il que ça arrive maintenant ? Comment avait-elle pu être aussi stupide pour ne pas s’en être rendu compte !?

Elle laissa Robin lui prendre la main, et étrangement cela fit redescendre un peu la tension. Mais à mesure qu’il lui parlait, les sourcils de la brune se froncèrent et son visage se ferma à nouveau. Elle ne le comprenait pas… Une bénédiction !? Avait-il déjà oublié son passé ? Est-ce qu’il l’imaginait une seconde s’occuper d’un enfant ? Elle ne l’avait jamais envisagé et ne le ferait pas.

Elle resta silencieuse, essayant pour une fois de réfléchir quelques secondes avant de balancer ce qu’elle avait sur le cœur à Robin. Alors qu’elle s’apprêtait à ouvrir la bouche, une nouvelle personne entra. Faith n’avait même pas remarqué le départ du médecin. Le psychologue se présenta, puis commença par expliquer que dans les prochains jours, sa grossesse se manifesterait physiquement et que cela pourrait être compliqué à gérer de voir son ventre s’arrondir notamment et lui proposa des rencontres. Il leur demanda aussi s’ils avaient des questions.
La brune répondit à peine, quelques « oui », « non » du bout des lèvres. Les psys, elle en avait vu suffisamment pendant son séjour à la prison fédérale de Los Angeles… Enfin il partit, mais quelques minutes à peine après, ce fut au tout d’une infirmière d’arriver pour donner des comprimés à Faith, et lui redonner rapidement les vitamines dont le bébé avait besoin.

« Robin, je ne… »

Faith avait à peine commencé à dire quelques mots qu’à nouveau, la porte s’ouvrit pour laisser place au premier médecin. Cela en fut trop pour la brune !

« Foutez-nous la paix ! » Il suffit qu’elle se lève brusquement et qu’elle lance un regard noir à l’homme pour que celui-ci fasse demi-tour rapidement. Là, elle n’était plus capable de garder patience, et elle se tourna vers Robin, plantant ses yeux foncés dans ceux de son compagnon.

« Je n’en veux pas, je ne veux pas d’un enfant ! C’est juste une… énorme erreur. Ca ne peut pas être une bénédiction ! Comme tu dis, la vie est courte, d’ailleurs je devrais déjà être morte… alors avoir un bébé, ce serait… complètement stupide !  Tu as déjà oublié la mort de ta mère ? »

Cette fois-ci, Faith ne cherchait plus à se contenir. D’ailleurs le ton de sa voix était nettement monté. Elle ne savait plus trop à qui elle en voulait… à elle de ne pas s’être rendu compte de l’existence de ce bébé qui grandissait en elle, à Robin d’accepter la nouvelle aussi facilement.

« Je n’en veux pas ! Je n’en veux pas ! » répéta-t-elle comme si cela pouvait changer quoi que ce soit à la situation. Elle refusait d’admettre qu’il était trop tard. Il lui semblait que la colère et la peur lui avaient fait retrouver toute son énergie. Elle ne pouvait pas rester plus longtemps dans cette pièce, elle devait trouver un moyen de calmer ses nerfs avant d’exploser. Sans un mot, elle récupéra sa veste, et quitta la salle d’examen, passant dans le couloir devant le même médecin qui essaya de la retenir en l’appelant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Lun 14 Mar - 22:13

Robin comprenait que Faith n’étais pas très enthousiaste à cette nouvelle et il comprenait tout aussi bien qu’il se devait de cacher sa joie de se dire qu’il pourrait être papa, tous les deux avaient été abandonné par leur proche mais comme tout en chacun tous le monde vis les choses d’une manière différente et Faith ne voulait pas de cet enfant, mère très peu pour elle, et elle le faisait bien comprendre à Robin aussi bien verbalement que dans son comportement.

Faith se pressant dehors, Robin s’excusa devant le corps médical pour le comportement de la sulfureuse brune puis la rejoint.

- Faith …. « il avala sa salive quoi lui dire ? il ne le savait pas car à vrai dire il n’arrivait pas à trouver quoi que se sois mais il devait tout de même parler »

- Faith, je sais que nous n’avions pas prévu ça ? mais tu as entendu les médecins nous n’avons hélas plus le choix et on doit mener cette grossesse à terme. Je ferai de mon mieux pour t’épauler dans cette épreuve, regarde moi Faith ! nous avons vécu bien pire non ?


Il essayer de minimiser cette nouvelle et c’est vrai que pour n’importe qui une grossesse n’est rien face à la fin du monde ou bien une attaque massive de démons. Il s’approcha de Faith essayant de la prendre par la taille, pour se diriger vers la voiture silencieusement, il espérait que si il ne disait rien elle se calmerait d’elle-même et digérerais sa future maternité.

Il ouvrait la portière à Faith puis prit place coté conducteur pour rentrer à l’hôtel récupérer leurs affaires, il faudrait peut être que cette fois il trouve quelque choses de plus confortable et moins temporaire qu’un hôtel mais n’allons pas trop vite une chose à la fois.

- Tu désires quelques choses tant que nous sommes de sortie et avant de rentrer au motel ?
Il regardait tout autour de lui attendant que fait lui répondent essayant de rester calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Sam 19 Mar - 13:53

Au grand énervement de la brune, Robin ne trouva pas mieux que de la suivre et parvint à la rejoindre à la sortie de l’hôpital. Il tâcha de la rassurer… Elle voyait bien qu’il faisait de son mieux. Mais cela sonnait tellement faux. Elle savait qu’il faisait en sorte de cacher sa joie à l’idée d’être papa. Malgré la situation et leur dispute, les yeux marron de l’ancien proviseur avaient une étincelle qui ne disparaissait pas depuis l’échographie.

Avec difficulté, elle parvint à prendre sur elle, serrant ses poings à s’en faire mal. Comment pouvait-il dire « nous » ou « on » ?! C’était elle qui était concernée, pas lui… C’était elle qui serait obligée d’avoir cet étranger en elle pendant plusieurs mois encore… Elle s’écarta de son compagnon, ne supportant pas son contact et surtout sa sollicitude. Mais dans un mouvement mécanique, elle le suivit jusqu’à la voiture et monta. A nouveau elle avait l’impression d’étouffer.

« Laisse-moi ! Je veux que tu me lâches ! » La proposition de Robin lui donnait l’opportunité d’échapper à nouveau à ce face à face qu’elle n’arrivait pas à gérer. Elle tourna la tête vers Robin, réalisant la brutalité avec laquelle elle lui avait répondu. Elle ne se reconnaissait pas ; ces derniers mois, tout se passait plutôt bien avec Robin. Ils se cherchaient souvent, pouvaient se provoquer, mais jamais elle ne lui avait parlé sur ce ton.

« Je… j’ai besoin d’être seule. Je te retrouve à l’hôtel » Elle savait qu’elle aurait dû s’excuser, mais c’était au-dessus de ses forces. Elle quitta la voiture, claqua la portière et disparu dans la première rue adjacente. Elle espérait que Robin ne la suivrait pas et comprenne son besoin de se retrouver seule.

Le jour était encore haut. Elle ne connaissait pas tellement la ville où ils n’étaient arrivés que depuis quelques jours. Elle marcha sans but à travers les rues. Après un long moment, elle tomba sur un parc où elle s’arrêta sur un banc ; la douleur au ventre revenait doucement, lui rappelant sans cesse ce qu’elle voulait pourtant à tout prit oublier. A proximité, son attention se reporta sur une femme d’une trentaine d’année qui se promenait avec une poussette dans laquelle se trouvait un bébé de peut-être 6 mois ou 1 an, peut-être deux. Elle était bien incapable de lui donner un âge, cela ne l’avait jamais intéressée. La femme s’arrêta pour consoler le bébé qui pleurait. Est-ce que c’était ça qui l’attendait ? Cette idée lui semblait toujours aussi insupportable. Elle ne saurait pas faire, elle n’aurait pas la patience… et elle n’avait aucune envie de se retrouver enchaîner à un bébé, ne pas pouvoir faire ce qu’elle voulait, partir quand elle le souhaitait, continuer la chasse aux vampires même…

Elle quitta rapidement le parc, reprit sa déambulation jusqu’à la nuit. Elle trouva un cimetière à la recherche de monstres sur lesquels elle pourrait passer ses nerfs… sans succès. Au bout d’un moment, lassée, elle changea de plan, et se rendit dans le premier bar qu’elle trouva. Après plusieurs verres d’alcool au comptoir, un homme d’une quarantaine d’années se rapprocha et commença la conversation. Faith ne laissa pas le petit jeu durer longtemps. Rapidement la brune entraîna l’homme dans les toilettes de l’établissement.

« C’est bon, va te trouver quelqu’un d’autre ! » Avec brutalité, la tueuse se dégagea de l’inconnu après quelques coups de rein en elle. Ce n’était pas ce qu’elle voulait, réalisant qu’elle n’y prenait aucun plaisir. L’homme, frustré, la regarda remettre ses vêtements en place, ne comprenant rien à ce qui venait de se passer. La brune disparu en quelques secondes.

Une demi-heure plus tard, elle se glissait le plus discrètement possible dans la chambre d’hôtel qu’elle partageait avec Robin. Celle-ci était plongée dans le noir, il devait dormir. Elle se rendit directement dans la petite salle de bain pour passer sous la douche. Quelques secondes plus tard, des larmes se mêlèrent à l’eau chaude qui coulait sur son visage. Elle qui ne pleurait jamais ne parvenait plus à les retenir. Elle se laissa glisser au sol, portant une main sur son ventre toujours aussi plat, comme si cela pourrait changer les choses, l’aider à accepter la réalité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Lun 4 Avr - 23:39

Robin regarda Faith sans rien dire il voulait l’arrêter, l’empêcher de sortir mais il voyait dans ses yeux qu’il n’avait as le choix, il comprenait enfin il essayer de comprendre sa difficulté à accepter sa situation alors il la laissa faire son tour en espérant qu’elle rentre vraiment à l’hôtel par la suite.

Il rentra dans l’hôtel puis rangea les deux trois fringues qui trainait alluma la télé histoire de voir quelques chose qui pourrait lui changer les idées puis comme l’hôtel possédait un frigo il se servit un verre, mais la vérité c’est qu’il n’avait pas la tête à regarder la tv alors il se déshabilla puis décida de prendre une bonne douche la joie qui l’habitait avait désormais disparu, car oui il était heureux de pouvoir devenir père mais il aimait Faith et la voir aussi mal ne l’enchantais pas et il se sentais si impuissant car rien de se qui pourrait lui dire ou même faire ne pourrait faire la différence.

Alors il essayer de se vider la tête l’eau chaude sur son corps l’aidait un peu, après une bonne douche Robin se mit au lit mais il avait beaucoup de mal à s’endormir il savait que Faith savait se défendre mais il était tout de même inquiet il resta donc dans le noir essayant de trouver le sommeil mais il avait trop de choses en tête se demandant comment leur relation allait évoluer et si leur couple allait tenir le choc.

Cela faisait un long moment déjà que Faith était sortit il pensait qu’elle ne reviendrait pas, mais il entendit le bruit de la poignée mais fit semblant de dormir la laissant entrer sans se faire remarquer, il pensait que la nuit portant conseil elle apprécierait bien plus le silence qu’une horde de question ou de discussion.

Mais il pu s’endormir avec le sourire car elle n’avait pas fuit et après une longue douche le rejoignit une chose est sure demain était un autre jour on verra bien comment se déroulerait la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Mer 6 Avr - 20:22

Il fallut du temps à la brune pour se calmer, les larmes ne semblaient pas vouloir s’arrêter, alors qu’elles coulaient en silence sur son visage fermé. Le froid finit par la saisir, elle frissonna, et se décida enfin à bouger. Rien n’avait changé, mais étrangement elle se sentait un peu mieux… juste épuisée… une fatigue qu’elle ne connaissait pas habituellement.

Elle prit une serviette pour se sécher rapidement, brossa d’un geste mécanique ses longues boucles brunes avant de quitter la salle de bain. La pièce était toujours dans le noir, et le plus discrètement possible, elle se glissa dans les draps. La douche chaleur du lit la réchauffa rapidement. Elle eut un mouvement pour se rapprocher de Robin et se coller à lui mais arrêta son geste. La respiration de ce dernier était trop discrète, il ne dormait pas. Est-ce qu’il était en colère contre elle ?

Elle ne supporterait pas une nouvelle dispute avec lui, qu’il la repousse alors elle se replia de son côté du lit, mais ne pouvait pas s’endormir aussi rapidement. La présence de Robin, son odeur avait quelque chose de rassurant, familier… Et dire qu’à peine un an plus tôt, elle était encore à la prison fédérale de Los Angeles… et qu’elle n’aurait jamais imaginé partager son lit plus de quelques heures avec un homme… Et maintenant, il était là, et elle était enceinte… Tout allait trop vite !

Elle ne réussit pas à trouver le sommeil, et resta immobile les yeux ouverts un long moment. Puis la fatigue fut plus forte et elle finit par s’endormir d’un sommeil agité.

La sonnerie de son portable la tira de ses cauchemars… Après plusieurs sonneries et un grognement, elle finit par le récupérer du bout des doigts. Voyant que c’était le numéro de Giles qui s’affichait, elle se décida à répondre.

« Oui Giles
-…
- ok c’est noté on va la retrouver »

La conversation fut brève. Et pas une seconde la brune ne chercha à annoncer à l’observateur sa situation qui lui revenait brutalement en tête. Parler aurait été la rendre trop réelle… Elle reposa son portable avant de reporter son attention sur Robin.

« Giles m’a donné l’adresse de la nouvelle tueuse qu’on doit trouver. Ca ne devrait pas être trop compliqué »

Elle finit son explication sur un sourire charmeur avant de s’approcher du visage de son compagnon pour l’embrasser
« Ca nous laisse du temps pour en profiter » continua-t-elle avec le même sourire qui ne laissait aucun doute sur ses intentions. D’ailleurs déjà, ses mains se baladaient sur la peau chocolat de son compagnon. C’était la seule chose qu’elle connaissait pour s’excuser…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Sam 9 Avr - 22:53

Robin n’avait évidemment rien raté de la conversation entre Faith et Giles et même si il avait été inquiet lorsqu’elle était parti, elle était revenu et lorsqu’elle s’approcha de lui pour l’embrasser il ne se fit pas prié et il ne voulait pas la braqué avec l’avenir et ce bébé alors il faisait comme si rien n’était arrivé et puis il ne pouvais pas lui résister son petit sourire en coin qu’il lui faisait comprendre que la nuit serait bien meilleure que ce qu’elle avait débuté il ôta délicatement les vêtements de Faith l’embrassa délicatement les épaules puis il la caressait la regardant comme si elle était la plus belle chose sur cette terre, car pour lui elle l’était.

- Ah !! d’accord Le travail reprend, mais effectivement je n’ai rien contre un moment de détente surtout avec toi !

Il profitait de chaque moment car Faith étant imprévisible dans sa nature, il se doutait bien que cela serait de même enceinte voir pire alors autant profiter de chaque instant tant qu’elle était de bonne.

Il avait l’espoir que peut-être ce petit être en elle la changerait et qu’elle voudrait de ce fait plus que ce qu’elle avait reçu, peut être voudrait-elle une stabilité pour tous les deux et bientôt tous les trois enfin il avait pleins de rêve pleins la tête, il voyait grand pour eux, il voyait loin hélas si tous ne se passe pas comme prévu la chute sera terrible.

Apres ce moment intense Robin prit Faith dans les bras, il avait envie de lui dire qu’il l’aimer mais il ne savait pas comment elle le prendrait alors il la prit juste dans ses bras sans dire un mot sur ses sentiments.

- Es-ce que Giles t’as dit ou fallait-elle la chercher cette tueuse ? juste pour savoir

Il lui caressait les cheveux pendant qu’il lui demander plus d’information sur la conversation qu’elle venait d’avoir avec Giles.

S’occupait d’autre chose était à ce moment précis une très bonne alternative et cela tombait plutôt au bon moment comme quoi peut être que ces doutes était simplement de la paranoïa et si il faut tous se passerait très bien Faith accepterait sa future maternité et ils seraient heureux ensemble

« il soupira perdu dans ses pensées »

Puis il revenu à la réalité.

- On devrait dormir un peu et demain on rassemblera nos affaires puis nous rechercheront cette tueuse qu’en dis-tu ?

Il se tourna embrassa Faith puis quand elle eut fini se glissa sous la couette pour dormir un peu et se vider la tête se demandant si elle comptait en parler aux conseil ou à Giles e cette grossesse, il faudra bien qu’il sache quoi faire mais cette question pouvait attendre demain mieux valait-il quad même rester sur une bonne note pour ce soir.

- Bonne nuit Faith !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Mer 13 Avr - 10:40

Robin ne se fit pas prier pour partager son envie et rapidement la chaleur grimpa dans la petite chambre de l’hôtel. Il n’y avait pas à dire, côté sexe, ils s’étaient bien trouvés et Faith apprenait petit à cesser de vouloir tout contrôler alors que son compagnon savait très bien comment lui faire lâcher prise par quelques caresses bien trouvées.

Ce moment partagé acheva de faire redescendre la tension chez la brune qui dans un mouvement de tendresse peu habituel chez elle, se lova ne se fit pas prier pour se caler dans les bras de l’ancien proviseur, et ferma les yeux pour profiter de l’instant, bien loin de l’annonce de sa grossesse plusieurs heures plus tôt. Mais Robin semblait, quant à lui déjà passé à autre chose, et revint sur l’appel de Giles. Cela ne gênait pas la brune, après tout son boulot de tueuse était toute sa vie, et elle n’aurait pas supporté un homme qui ne l’aurait pas compris.

« Elle est à Cleveland, ça tombe bien ce n’est pas très loin. Et on devrait pouvoir la trouver à la fac » résuma Faith. De toute façon Giles lui enverrait rapidement un mail avec plus d’explications. Le vieux bibliothécaire, poussé par Willow s’était enfin mis à l’informatique… La perspective d’aller retrouver une nouvelle bébé-tueuse, la former un peu et surtout de massacrer quelques démons au passage amena un léger sourire sur les lèvres de la brune. Elle aimait définitivement bien cette nouvelle vie, l’obligeant à bouger régulièrement. Du moment qu’elle ne s’approchait pas de Boston, elle appréciait de découvrir de nouveaux lieux après presque trois ans d’enfermement à la prison fédérale de LA. Et elle n’avait aucune envie de renoncer à tout ça maintenant…

Elle ne prêta pas attention au regard perdu de Robin, ni même à son soupir, mais fut seulement sortie de ses pensées par la voix chaude de son amant qui lui proposait un peu de repos avant de partir le lendemain. Elle répondit à son baiser avant d’acquiescer d’un mouvement de la tête.

« Bonne nuit » Elle se calla à nouveau contre son compagnon, profitant de la chaleur de son corps.

La nuit portait conseil… et alors qu’elle se réveilla de bonne heure, elle resta un moment les yeux ouverts à réfléchir alors que le jour se levait doucement. Les médecins ne pouvaient rien pour elle et refusaient un avortement, mais il restait une solution : la magie. Il devait bien y avoir une solution pour faire disparaître ce bébé !

Incapable de rester inactive plus longtemps, elle finit par se lever, récupéra son portable pour envoyer un message à Willow avec qui elle avait de temps en temps quelques contacts pour le boulot. Il lui arrivait de lui demander des noms de sorcières dans les villes où Robin et elle débarquaient lorsqu'ils avaient besoin d’un sort ou quelque chose de précis contre un démon, alors la rouquine ne serait pas surprise de sa nouvelle demande de trouver une sorcière à Cleveland.

Laissant le portable sur l’une des tablettes de la chambre de l’hôtel, elle s’habilla rapidement et quitta la pièce pour aller chercher deux cafés, et quelques donuts pour le petit dèj. Décidément c’était à ne rien y comprendre, la veille elle ne pouvait rien avaler, et là elle aurait pu dévorer une boîte entière de gâteaux et tout lui faisait envie.

« Bien dormi ? » demanda-t-elle alors qu’elle venait de rentrer à l’hôtel, voyant que Robin était enfin réveillé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Mer 27 Avr - 21:51

Faith s’étant absenter et laissant sa tablette sans surveillance lumière encore présente Robin ne put s’empêcher de lire.

Il espérait que ce qu’il venait de découvrir était qu’une supercherie car la s’était inconcevable comment pouvait-elle penser à une telle chose, des son retour il ne pourrait se taire sur le sujet et il fallait bien en discuter au plus vite.

- Faith !

Lui dit-il quand elle revenu dans la même pièce que lui.

- J’espère que tu plaisante !

Il jeta la tablette sur le lit regard noir vers elle

- Comment peux-tu songeait un instant à faire cela, je comprends que tu ne l’as pas choisis … mais le destin est tout autres, c’est un meurtre ! tu irais jusqu'à tuer ton propre enfant pour ne pas être  « mère » il n’en est pas question tu entends !

Il tourner en rond en colère essayant de se contrôler les mots était fort mais il était hors de lui en même temps il ne voulait pas trop l’énerver non plus car ce ne serait pas trop bon pour le bébé

- Pardon je ne voulais pas te parler ainsi, je t’aime Faith, tu le sais n’es-ce pas ?

Il la laissa s’exprimer et faire comme elle le ressentait

Quelques temps plus tard

Robin avait appris mois après mois à s’adapter aux humeurs de Faith et il espérait qu’a force de porté la vie, de ressentir en elle, elle accepterait tout comme lui Nicky, oui c’était une fille et il avait déjà l’idée de prénom, espérant qu’elle trouve ce nom à son gout bientôt l’accouchement et Robin était tout excité, il lui tardait de voir son enfant, sa fille même si pendant quelques mois il essaya de prendre sur lui afin de ne pas trop montrer son contentement vis-à-vis de Faith le derniers trimestres désormais bien entamé et le ventre arrondie de faith lui faisait à chaque fois affiché un visage radieux.

- Bientôt la fin, tu retrouveras vite ta silhouette j’en suis sur ! mais tu es aussi magnifique comme ça tu sais

Il savait que s’était risquait d’avoir de tel propos mais ces dernières semaines étant un peu plus tendus il essayer d’aplanir les choses enfin façon de parler évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Jeu 28 Avr - 20:36

Au ton de la voix de Robin, Faith comprit immédiatement que quelque chose n’allait pas. Elle ne l’avait jamais vu aussi furieux, mais en saisit mieux la raison lorsqu’il jeta son portable sur le lit. A son tour son visage se ferma et ses yeux se foncèrent. De quel droit avait-il regardé dans son propre portable ? Et puis elle détestait cette façon de la reprendre comme une enfant. C’était la première fois qu’il prenait ce ton avec elle, et heureusement !

Robin était trop intelligent, plus qu’elle… C’était une partie de lui qui l’attirait mais pourtant là, elle aurait préféré qu’il ne comprenne pas ce qu’elle avait en tête en cherchant une sorcière. Elle resta plantée là, s’apprêtant à cherche à se justifier, mais les mots se coincèrent dans sa gorge lorsqu’il parla de meurtre. Jamais il n’aurait pu davantage la blesser et son visage se décomposa. Il se reprit quelques secondes plus tard, mais le mal était fait.

« Mais pourtant tu sais très bien qui je suis, que je suis une meurtrière… Pourquoi cela devrait-il te déranger maintenant ? » Sur ces mots amères, la brune l’ignora, rajouta quelques-unes de ses affaires qui traînaient dans son sac et le referma avant de le jeter sur son épaule.

« Je vais à Cleveland, fais ce que tu veux » dit-elle simplement avant de quitter l’hôtel d’un pas rapide et décidée, cherchant avant tout à mettre de la distance avec Wood. Ses yeux noirs quelques minutes plus tôt s’étaient éclaircis, et brillaient un peu trop…

Rapidement, elle se débrouilla pour retrouver la gare routière et prendre un bus qui l’amena à Cleveland sans difficulté. Mais son premier objectif n’était pas de trouver cette nouvelle tueuse, elle devait d’abord se sortir de cette situation. Elle prit immédiatement la direction de la maison de la sorcière. Surprise, elle fut reçue par une dame d’une soixantaine d’année qui l’accueillit par un café et des gâteaux. La brune, fatiguée et déboussolée, expliqua ce qu’elle recherchait à cette femme qui aurait pu être sa grand-mère. Cette dernière tranquillement et chaleureusement lui expliqua qu’aucune adepte de la magie blanche n’accepterait de lui fournir une potion ou autre pour qu’elle perde son bébé, puis continua à lui parler, l’amenant à se détendre et à expliquer la situation. Puis elle lui fit une proposition : revenir dans le passé au moment où elle arriverait à Sunnydale, avant sa rencontre avec Robin. La brune hésita… Avait-elle vraiment envie de faire une croix sur ces derniers mois qui avait sans doute été parmi les meilleurs de son existence pourrie ?

La vieille dame sentit qu’elle avait fait mouche, et laissa quelques jours de réflexion à la tueuse. Faith n’y retourna pas, et retrouva Robin qui s’était chargé de rejoindre la jeune tueuse. Elle avait eu le choix, elle aurait pu éviter cette grossesse, l’arrivée du bébé… mais elle avait décidé de ne pas le faire. C’était suffisant pour qu’elle l’accepte… ou du moins pour que cela soit supportable.

Quelques temps plus tard

Les jours avançaient, son ventre s’arrondissait… mais elle avait toujours ce sentiment d’avoir un intrus en elle. Elle faisait des efforts, elle passait parfois la main sur son ventre pour sentir le bébé, mais rien n’y faisait… Où était donc ce put*** d’instinct maternel dont tout le monde parlait ? Malgré cela elle tâchait de faire de son mieux, sachant bien qu’elle devait être difficile à supporter pour Robin.

Il était toujours là… Malgré les difficultés, ses accès d’humeur réguliers, sa façon de claquer la porte et de disparaître pendant plusieurs heures, il ne l’avait pas lâché. Elle ne comprenait pas sa patience. Parfois, elle se disait que c’était simplement à cause de ce bébé, c’était la seule chose qui l’intéressait, et cela la mettait en colère. Elle voulait qu’il soit là pour elle uniquement. Mais il savait comment la rassurer, et elle essayait d’y croire.

« Oui vivement que j’en sois dé… que ce soit finit » se reprit-elle alors qu’elle essayait désespérément d’attacher le dernier jean qu’elle s’était achetée et qui s’avérait déjà trop serré. Elle se regarda dans le miroir de la chambre où ils étaient installés. C’était toujours un choc de voir ce ventre rond. Finalement elle était assez chanceuse, elle avait uniquement pris sur le ventre et la poitrine. « oui, y’a pas mieux comme exercice que la chasse aux vampires ! »

Elle termina avec un sourire alors que Robin essayait de se rattraper. Parfois il avait des attentions de gamin envers elle qu’elle trouvait particulièrement touchant, comme le fait qu’il prenne sur lui pour cacher son plaisir à devenir père. Il avait beau essayer de ne pas le montrer, c’était une évidence… Cela avait un côté rassurant finalement. Elle se rapprocha de l’homme pour l’embrasser, un peu embarrassée avec son ventre.

« Tu seras là pour elle ? Je veux dire, quoi qu’il arrive, tu t’en occuperas n’est-ce pas ? » La date de l’accouchement approchait et la brune avait plus que jamais besoin de savoir que Robin serait présent dans la vie de l’enfant, qu’il assurerait cette stabilité qu’elle n’apporterait jamais… Peut-être que ça allait marcher, peut-être que cette peur qui ne la quittait plus depuis l’annonce finirait par disparaître quand le bébé serait là. Elle avait envie d’y croire, elle voulait essayer, continuer de faire « comme si » elle serait une bonne mère… mais il fallait que Robin soit là, au cas où…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Dim 1 Mai - 17:51

Robin se reprocher d’avoir un peu malmené Faith verbalement mais ce qui avait été fait et dit été fait donc autant avancer il laissa donc Faith partir sans la suivre au train prépara calmement ses affaires et se dirigea à Cleveland pour rejoindre cette tueuse, mais Faith n’était pas la, pourtant parti avant lui, il voulu l’appeler car il s’inquiéter pour elle et le bébé mais il n’en fit rien son orgueil prenant le dessus il regardant son téléphone numéro de Faith prêt mais il raccrocha avant qu’elle puisse répondre.

Quelques jours plus tard

elle débarqua enfin , même si il voulait savoir qu’avait t elle fait ces derniers jours il la regardait en soupirant entrer dans le motel qu’il avait réserver a Cleveland auparavant il s’approcha d’elle puis l’embrassa comme pour lui faire comprendre qu’il ne lui en voulait plus, les mois passés rapidement et Faith malgré le ventre arrondie continuait la chasse aux vampires, bien sûr Robin l’accompagnait le plus souvent qu’il pouvait car avec le sport que pratiquait Faith quotidiennement le risque d’accouchement précoce n’était pas exclu mais elle tenait une forme exemplaire.

Robin était content quand il voyait Faith caresser son ventre, lui faisait des bisous et parler constamment au ventre de Faith quand elle était endormie il commencer à prendre espoir que la belle brune s’accommoder à sa situation et même plus, elle serait finalement ravi d’être mère en tout cas il y croyait dur comme fer.

Puis Faith se posait des questions et quand elle lui demanda si il serait la pour leur fille quoi qu’il arrive il n’avait pas eu besoin de prendre la peine d’y réfléchir.


- Evidement Faith ! sans l’ombre d’un doute je serai la pour vous deux quoi qu’il arrive je vous aime tant vous … les deux femmes de ma vie, jamais je ne ferais défauts à mon rôle quoi qu’il m’en coûte elle passera toujours en premier.
Sans le vouloir tu me fais le plus beau cadeau du monde et je suis si fier de toi Faith tu mène de front ta grossesse et ton rôle de guide pour les autres tueuses je t’admire et ta fille aura la chance d’avoir une mère pareille.


Robin espérait qu’il avait rassuré sa belle et s’approcha d’elle pour la prendre dans ses bras et l’embrasser, il aimerait tant former une famille ensemble Robin avait même prévu de demander Faith en mariage, mais pour ça il voulait entendre qu’elle accouche afin qu’elle retrouve sa ligne pas que sa le déranger mais il connaissait les femmes il ne voudrait pas qu’elle pense qu’il veuille l’épouser car elle était enceinte.
Il avait alors réservé une bague dans une  bijouterie qui récupérerait quand Faith aurait pris ces marques avec Nicky.

Pour l’instant il essayer de profiter de chaque instant de la grossesse essayant d’être la quand elle en avait besoin et même quand elle ne voulait pas d’ailleurs il lui tardait tant que leur fille arrive et puisse lui donner avec Faith tous ce qu’il n’avait pu avoir ni lui ni elle un vrai foyer stable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Dim 1 Mai - 18:48

La réponse de Robin fut immédiate et sincère. Cela rassura la brune. Il disait qu’il serait là pour toutes les deux, leur fille et elle. Elle n’avait pas besoin d’autant, simplement de savoir que le bébé aurait toujours quelqu’un pour s’occuper de lui. Quelque chose, un pressentiment ne la quittait pas… Comme à chaque fois, Robin avait tendance à en faire trop, et continua en disant qu’il était fier d’elle, que leur fille serait fière de l’avoir comme mère… Elle préféra profiter des bras de son compagnon pour cacher une grimace amère. Sa fille serait-elle vraiment fière le jour où elle apprendrait la vérité sur le passé de sa mère ? Faith avait beau faire, elle était lucide, rien n’effacerait les meurtres dont elle était coupable, et elle était toujours recherchée par la police, même si grâce à la magie, Giles s’était arrangé pour qu’elle soit tranquille de ce côté-là pendant quelques temps…

A mille lieu d’imaginer les projets fous de Robin, Faith profita de l’odeur et la chaleur de l’homme pendant quelques minutes, approfondissant leur baiser avec gourmandise, avant de s’écarter légèrement. Il était temps de bouger.

« Je vais faire un tour » expliqua-t-elle simplement mais continua avant qu’il ne commence à s’inquiéter et à chercher à l’accompagner. Elle avait besoin d’espace, comme souvent. « Je vais juste faire un tour, pas besoin de venir. Je suis de retour d’ici une heure »

Même si cela l’agaçait de devoir se justifier, elle commençait à en prendre l’habitude, acceptant que ce n’était pas pour la surveiller que Robin se montrait aussi pressant, mais simplement parce qu’il tenait à elle.

Elle quitta l’hôtel. La nuit était déjà tombée, mais l’obscurité n’était pas complète. Malgré sa grossesse, elle n’avait pas tiré un trait sur son univers, la nuit et les vampires. Evidemment elle ne pouvait plus tout assurer comme avant, et ses patrouilles étaient plus limitées, à un mois de l’accouchement. Là elle n’avait pas l’intention de se mettre en danger, à croire que le fait d’être enceinte la rendait moins inconsciente, et elle ne prit pas la direction du cimetière, mais longea simplement un parc.

Elle entendit soudain un cri. Il était loin, mais elle reconnut les accents de la peur… et elle ne pouvait pas rester sans rien faire. Sans hésitation, elle prit la direction des hurlements, une voix féminine et entra dans le parc d’un pas rapide et décidé. Quelques minutes plus tard, dans la semi-obscurité, elle comprit la situation : deux vampires s’en prenaient à une très jeune femme, une ado sans doute.

« Vous feriez mieux de vous prendre à quelqu’un capable de se défendre ! » attira-t-elle leur attention. Les deux vampires se regardèrent surpris, et surtout leur visage septique montrait clairement qu'ils ne comprenaient pas ce que venait faire là une femme enceinte jusqu’aux dents, et comment elle pourrait leur donner en plus une leçon.

Le combat ne tarda pas, l’adolescente recula, s’abritant dans un coin, alors que Faith n’hésitait pas à attaquer. Ses frappes n’étaient clairement plus aussi puissantes et rapides, mais comme d’habitude, elle était confiante… sans doute un peu trop. Elle parvint à tuer un des vampires, mais reçu un large coup de pied dans le ventre. Le souffle coupé, elle réussit tout de même à repousser le dernier attaquant qui alla se figer contre une racine et disparu dans un nuage de poussière.

« Une ambulance… » réclama-t-elle à l’attention de l’adolescente alors qu’une douleur fulgurante saisissait tout son ventre. Pour la première fois depuis ces derniers mois, elle se sentait relié à son bébé, et cela n’annonçait rien de bon. Elle avait peur, mais ce n’était pas pour la même raison que d’habitude. Elle ne voulait pas la perdre !

La brune puisa dans toutes ses forces pour lutter contre la panique alors que l’attente des secours semblait insupportable. Enfin ils arrivèrent et prirent les choses en main, et lui annoncèrent qu’ils l’emmenaient en urgence à l’hôpital. Alors que l’ambulance prenait la direction de l’hôpital, Faith demanda à faire appeler prévenir Robin. L’un des ambulanciers s’en occupa aussitôt
Une quinzaine de minutes plus tard, elle était installée dans un box aux urgences et un médecin ne tarda pas à la rejoindre. Après quelques minutes d’osculation et un coup d’œil au monitoring qui reportait les battements du cœur du bébé, il se décida.

« Il faut intervenir avec une césarienne, nous ne pouvons pas attendre plus. Mais tout devrait bien se passer. C’est un peu tôt, mais à huit mois, il ne devrait pas avoir de complication pour votre fille » résuma le médecin.

« Je… il faut attendre son père… Je ne veux pas… pas sans lui » répondu Faith entre deux douleurs, mais incapable d’envisager l’arrivée du bébé sans Robin à ses côtés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Dim 1 Mai - 21:28

Robin avait respecter le désir de Faith et la laissa donc se dégourdir durant une heure comme elle le souhaiter il profita de son absence pour contrôler une fois encore le sac de maternité le terme étant dans un mois il valait mieux être préparé de plus comme souvent ils étaient sur la route et ne pouvaient prévoir d’accoucher dans l’hôpital de leur choix, car il ne savait jamais ou leur bagages les amènerait, il était tranquillement en train de replier un jolie petit pyjama rose et fermant la fermeture éclair il entendit son téléphone sonner, il se précipita donc et décrocha rapidement mais le numéro afficher était un numéro inconnu il répondu d’une voix haute et suspicieuse :

- Allo ?

« Bonjour hôpital mémorial Harrison je suis l’interne qui a reçu votre femme, ne vous inquiétez pas elle va bien mais il vous faudrait venir rapidement l’accouchement est imminent je vous remercie on vous attend bloc numéro 4 au service maternité »


- Pardon …. Mais elle va bien, Monsieur que s’est-t’il passé comment …. Euh…. D’accord j’arrive tout de suite.

Robin n’attendit pas plus longtemps il saisit le sac de maternité, sa veste fermât vite la chambre d’hôtel et se hâta au plus vite à l’hôpital, il se repassait sans cesse leur dernières conversation en tête. « Ne me suis pas je ne vais pas en patrouille je vais juste me balader ne t’en fais pas »

- Ne t’en fais pas tiens …. Regarde elle part et une demi-heure après elle se retrouve à l’hôpital alors la plus jamais elle m’aura … plus jamais

Il parlait a voix haute en tapant sur son volant tout en conduisant à l’hôpital après avoir griller 2 stop et un feu rouge il se gara rapidement montant 4 à 4 les escalier pour arriver à l’étage de maternité ou se trouver Faith ne voulant pas perdre du temps dans l’ascenseur.
Il arriva enfin auprès de Faith et se précipita donc à son chevet.

- Je suis la mon amour, je suis la.

Se mit prés d’elle et lui caresse les cheveux et lui embrasse le front regarde le médecin :

- Alors comment va-t-elle ? comment va le bébé ?

« eh bien nous devons envisager une césarienne car votre femme perd un peu de sang elle fait une petit hémorragie et laisser la nature faire serait trop risquer pour toutes es deux alors si vous voulez assister tout de même à l’intervention vous pouvez mais il est exclut l’accouchement par voie basse je suis désolé, d’après le monitoring le cœur de votre bébé est bon mais commence à ralentir, il ne faut donc pas trop tarder »

- Très bien docteur je vous suis-je ne les laisseraient pas seule allons-y.

« Nous sommes au bloc monsieur vous n’avez plus besoin de bouger, nous allons juste la préparer et préparer l’anesthésie locale ou générale comme madame le désire si elle veut  bien endurer un peu de souffrance ou non car évidemment l’anesthésie locale est moins puissante cela calme tout de même assez bien les douleurs »

- Tu préfère quoi ? hein ? pour ma part ce qu’elle choisira ça ira

Robin était un peu stresser il avait les mains moite, il était si heureux et en même temps apeuré il espérait que tous se passerait bien pour Faith et sa fille.

- Que s’est-t-il passé ? comment es-tu arrivé la ? euh peu importe l’essentiel c’est maintenant pardonne-moi je suis inquiet c’est tous j’ai eu si peur pour vous deux quand l’hôpital m’a appelé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Dim 1 Mai - 22:38

Robin ne tarda pas à arriver, et alors qu’il la rejoignait, Faith respira plus tranquillement. Pour une fois l’entendre l’appeler « mon amour » ne l’agaça pas, et elle se concentra sur ses caresses régulières dans ses cheveux pour tâcher de retrouver un peu de calme malgré la douleur et l’angoisse. Depuis qu’elle avait appris sa grossesse, elle avait toujours cru que tout serait plus simple si le bébé disparaissait tout simplement. Mais maintenant que le risque devenait réalité, elle attendait avec impatience que leur petite fille arrive, qu’elle soit simplement vivante et en bonne santé.

Le médecin reprit les explications pour Robin, lui annonçant qu’une césarienne allait être nécessaire au plus vite. Faith n’eut pas besoin de très longtemps pour choisir, elle ne voulait pas être endormie entièrement, les souvenirs du coma ne semblaient pas si loin…

« Locale, anesthésie locale » répondit-t-elle sans hésitation. La douleur ne serait pas un problème, elle pourrait la gérer.

Malgré la situation Robin enchaîna les questions, essayant de comprendre ce qui s’était passé. Son inquiétude était palpable et ce n’était pas pour aider la brune. Elle avait besoin du calme habituel de son compagnon, pas de sentir qu’il avait aussi peur qu’elle… Et puis dans ses questions, elle sentit une pointe de reproche qu’elle n’aimait pas.

« Je… y’avait cette fille… j’ai juste voulu l’aider » tâcha-t-elle d’expliquer, mais le médecin l’interrompit en expliquant qu’il était temps de se préparer pour l’intervention. Deux infirmières arrivèrent, l’une donna une tenue à passer à Robin, tandis que l’autre aidait la brune à se changer et à s’installer correctement sur la table d’opération, puis le médecin lança l’anesthésie et installa le champ opératoire.

Après une bonne demi-heure, alors que cette dernière avait fait son effet, il était temps de commencer. Robin à ses côtés, elle lui broya la main alors que le médecin gérait l’opération et que le bip régulier du monitoring troublait le silence de la pièce.

« et voilà, une jolie petite fille » annonça enfin le médecin avec un sourire confiant. Il rapprocha le bébé à hauteur du visage de Faith pour qu’elle puisse la voir. Elle était encore plus petite que ce qu’elle avait imagé ; la peau un peu plus claire que celle de son père, et déjà quelques cheveux  bruns sur la tête… Elle semblait tellement fragile… La brune ne chercha pas à la toucher, craignant de lui faire mal.

« Nous devons l’emmener tout de suite en couveuse où elle devra rester un ou deux jours, mais elle va bien » continua d’expliquer le médecin sans attendre plus. Tout se passait très vite, trop vite pour la brune qui aurait eu besoin de plus de temps pour découvrir sa fille.

« Va avec elle » demanda ou ordonna presque Faith à Robin alors que l’infirmière avait pris le bébé dans ses bras et s’apprêtait à quitter la pièce pour laver et installer le bébé au chaud. Déjà le médecin s’affairait autour d’elle pour terminer la césarienne et recoudre son ventre avant que l’anesthésie ne fasse plus effet.

Une demi-heure plus tard, elle se retrouva seule, installée dans une chambre de la maternité, et sous les conseils du médecin devait rester alitée pour au moins 24 heures, le temps de laisser la cicatrisation commencer. Celle-ci pouvait se révéler plus compliquée à cause de sa blessure précédente, le « cadeau » de Buffy… Fatiguée et un peu vaseuse, elle ne tarda pas à s’endormir, la main posée sur son ventre qui semblait subitement bien vide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Sam 14 Mai - 21:06

Robin était comme dans un rêve il était enfin papa il regardait les deux femmes de sa vie enfin réuni et on pouvait dire qu’aujourd’hui c’était le plus beau jour de sa vie, il était si fier de Faith elle ne s’était pas plaint, elle lui avait un peu broyé la main ça oui mais elle encaissa la douleur très courageusement il avait épaulait Faith pendant l’accouchement du mieux qu’il avait pu.

Puis le dénouement arriva à son terme il marqua un temps d’arrêt  quand la sage-femme lui annonça que c’était une fille, même si il avait appris le sexe il y a trois mois désormais tout cela était bel et bien concret il était l’heureux père d’une jolie petite fille qu’il pensait prénommée Nicky en souvenir de sa mère.

Quand l’équipe médicale renseigna les jeunes parents sur le fait qu’elle devait aller en couveuse car elle était un peu prématuré ;  il sembla un peu absent quand Faith lui ordonna de les suivre.

- Euh …. Oui … quoi … pardon ? oui bien sur je vais les suivre ne t’en fait pas mon cœur !

Il s’approcha de Faith l’embrassa sur le front et machinalement lui sorti :

- Je t’aime je te rejoins avec notre fille au plus vite profite de ce temps pour reprendre des forces.

Robin emboita rapidement le pas à l’équipe qui devait s’occuper de Nicky, et en profita pour leur poser quelques questions histoire de se rassurer sur ‘état de santé de Sa fille.


- Comment va-t-elle ? vous allez la pesé ? combien de temps pensez-vous que la petite doit rester sous couveuse ?


Robin ne voulait rien laisser au hasard et il comptait bien veiller sur elle seconde par seconde, bien sur qu’il était nerveux car à partir de ce moment précis toute sa vie avait changé, rien ne sera plus jamais comme avant et il ne regrettait pas.

L’équipe soignante lui répondit sourire aux lèvres, ils étaient habitués à ce genre de questions quotidiennement mais il fallait avouer que Robin était particulièrement oppressant avec eux ils lui répondirent :

- Elle va bien, nous allons la pesez de suite nous ne pouvons pas répondre à toutes vos questions sur le champ, Monsieur, tout ne dépends pas que de nous, c’est elle qui doit faire tous le travail maintenant ; mais ne vous en faite pas nous savons faire notre travail, elle est entre bonne mains.


- Oui pardon, excusez mon empressement c’est tout nouveau pour moi, bien sur je vous laisse faire votre travail.

Robin attendais donc qu’il fasse ce qu’il avait à faire avec Nicky et quand ils ont eut fini il se mit prés de la couveuse admirant sa progéniture ému, quel miracle de la vie pensa-t-il elle était si petite, fragile mais il l’aimait déjà tellement fort sans même avoir pu pour l’instant la prendre dans ses bras, il plongea dans ses yeux et il afficha un sourire radieux.

Apres deux heures passé auprès d’elle une équipe revint pour contrôler les constante de Nicky et malgré le fait qu’elle soit arrivé avant terme elle arrivait déjà à contrôler sa température, mieux que la plupart des bébés de son âge en tout cas c’est pourquoi il autorisa Robin à prendre Nicky et à remonter en chambre pour la ramené à sa mère qui avait pu au moins se reposer un peu il espérer durant leur absences.

Tout heureux il partit rejoindre Faith encore endormit dans la chambre il s’installa donc sur le fauteuil prés du lit Nicky dans ses bras profitant de ses moments privilégiés.

Puis Faith ouvrit doucement les yeux …

- Bonjour mon amour !  nous sommes la !

Lui montrant sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Sam 14 Mai - 21:53

La présence de Robin et du bébé finit par réveiller Faith, qui n’avait jamais un sommeil très profond. Elle réalisa avec surprise que son compagnon n’était pas seul, et contrairement à ce qu’avait annoncé le médecin, la petite fille était dans les bras de son père. C’était sans doute plutôt bon signe sur son état, mais la brune ne s’attendait pas à la rencontrer aussi vite. Elle se redressa dans le lit, se calant avec un oreiller et passa une main dans ses cheveux pour se recoiffer rapidement.

« Elle va bien ? » demanda-t-elle tout de même pour en avoir confirmation. Le bébé était calme pour le moment, dormant tranquillement, la tête calée contre le torse de Robin. La jeune femme ne chercha pas à se rapprocher et demanda encore moins à la prendre dans ses bras, elle ne saurait pas y faire…

« Tu veux l’appeler comment ? » finit-elle par demander pour briser le silence qui lui semblait pesant, seulement troubler par la respiration bruyante du bébé. Jusqu’à présent, elle n’avait jamais abordé la question avec Robin, cela aurait été donné trop de réalité à la petite fille qui était pourtant bien là maintenant. De son côté, elle s’en moquait totalement, elle n’était pas comme ces femmes qui avaient imaginé le prénom de leur enfant depuis leur adolescence. Et ce n’était pas comme si elle avait quelqu’un dans sa famille à qui elle souhaiterait faire référence…

La petite commença à s’agiter de plus en plus, et Faith l’observa avec inquiétude, se demandant bien ce qu’elle avait. Robin suggéra qu’elle devait avoir faim… ce qui évidemment laissait sous-entendre qu’il allait falloir qu’elle parvienne à l’allaiter. Ce n’était pas dans ses habitudes de demander de l’aide, mais là, elle préféra appuyer sur l’alarme pour appeler une infirmière.
Celle-ci arriva quelques minutes plus tard, alors que le bébé s’agitait de plus en plus et pleurait fortement. L’infirmière confirma qu’elle avait bien faim, et commença à expliquer à Faith comment bien s’installer, l’aida à découvrir une partie de sa poitrine, puis installa la petite fille contre elle.

« Détendez-vous, vous allez voir, elle va vite comprendre comment faire » tâcha-t-elle de la rassurer alors que clairement la brune s’était figée au contact du bébé. Ce dernier continuait de pleurer de plus en plus, ressentant sans doute le malaise de sa mère qui la tenait dans des gestes raides. A nouveau l’infirmière l’aida, guidant le bébé vers son sein, mais cela ne semblait pas apaiser ce dernier.

« Ne vous inquiétez pas, ça ne marche pas toujours dès le début, on recommencera, je vais lui préparer un biberon »

L’infirmière quitta la pièce, et aussitôt Faith se redressa encore un peu plus pour tendre le bébé à Robin.

« Prends là »

Moins de dix minutes plus tard, la petite fille, bien installée à nouveau dans les bras de son père, tétait tranquillement son biberon. Faith ne la regardait déjà plus, se désintéressant du bébé. Elle se sentait étrangement de trop…

Et le reste de la journée ne fut pas plus évidente. Malgré les nouvelles tentatives à chaque fois que le bébé réclamait, Faith ne parvint à l’allaiter, et il lui semblait que les pleurs de sa fille redoublaient lorsqu’elle la prenait, rarement, dans ses bras… Alors le soir même, fatiguée et sur les nerfs, elle demanda aux infirmières de mettre sa fille dans la nurserie de la maternité, ne supportant plus de l’avoir dans sa chambre à ne pas savoir comment la calmer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Jeu 19 Mai - 21:59

Robin contemplait Faith Nicky dans ses bras même si elle semblait un peu gauche il n’a pas pu s’empêcher d’immortalité le moment avec son Smartphone ainsi que ses tentatives pour lui donner le seins il sentait bien qu’elle était, fatiguer, stresser et mal à l’aise mais il se disait que ça devait être le contrecoup de tout ça mais Faith commencer assez vite à perdre patience de ne pas réussir à faire ce qu’on lui demandait même si les infirmières la rassuré lui disant que c’était tout à fait normal, ça n’allait pas à Faith alors quand ils se retrouva seul dans la chambre Faith demanda à Robin de la prendre car dans ses bras elle pleurait.

- Ne ‘en fait pas mon cœur c’est normal, tu es fatigué tu verras demain après une bonne nuit de sommeil tous se passera bien mieux, en plus j’ai demandé à un aide-soignant de nous apporter un lit d’accompagnant dans la chambre afin que tu ne reste pas seule avec Nicky au moins on pourra se relayer pour pouvoir dormir.

Robin avait Nicky dans les bras et blottit contre lui elle avait cessé de pleurer et commencer même à s’endormir.

- Tu vois elle était aussi fatiguer elle est toute calme maintenant elle s’endort.


Il la posa donc délicatement dans le lit de maternité près du lit de Faith et de son fauteuil.

- Tu as envie de quelques chose j’en profite qu’elle dort pour aller chercher un café, quelques chose te fais envie ?


Robin voulait, oui se récupérer un café, un bon café mais surtout une surprise qu’il avait prévu pour eux, elle n’allait pas en croire ses yeux. Robin avait économisé quelques temps pour deux bagues assortit, il voulait former une seule et même famille et quoi de mieux que de lui demander sa main, après tout maintenant Nicky les avaient unis à jamais alors pourquoi ne pas officialisé et partir de l’hôpital futur Madame Wood.

Quand Faith lui avait répondu il se hâta d’aller chercher ce qu’il fallait un bouquet de fleur en prime il ne partit pas très longtemps écrin, fleurs et bien sur de quoi se nourrir à peine franchissait-t-il le pas de la porte le plus discrètement possible que Nicky se réveilla quand même peut être avait-t-elle encore faim ou est-t-elle souillée.

- Elle veut sa maman je crois ! Je pose ce que j’ai ramené et je te l’amène.

Robin prit Nicky dans ses bras et l’amène vers Faith


- Bonjour Nicky c’est Papa ! maintenant je vais te mettre dans les bras de maman je t’aime ma princesse.


Apres avoir déposé un baiser sur le front de Nicky, Faith la pris dans les bras mais malgré quelques tentative son stress au contact de Nicky faisait pleurer la petite ce qui commençait à exaspérer Faith alors elle demanda aux infirmières d’amener Nicky à la nursery car elle était épuisé.

Robin pensa que c’était le moment idéal pour faire sa demande il amena les fleurs à Faith lorsqu’il se retrouva seul tout deux dans la chambre, il avait pris soin de dire à l’infirmière qui amena Nicky de les laisser seul durant deux bonnes heures lui montrant l’écrin dans sa poche ; l’infirmière souri et referma la porte derrière elle.

Robin se racla la gorge et mis une musique d’ambiance avec son Smartphone, une musique qu’il avait retenu que Faith aimait beaucoup, bouquet de fleur dans la main il lui tendit.

- Pour la plus belle des fleurs.

Puis Faith s’était mise assise sur le lit et il s’agenouilla devant elle sortit l’écrin de sa poche le regarda droit dans les yeux.

-Melle Faith Lehanne me feriez vous l’honneur de devenir ma femme, je t’aime et je veux qu’on vie toute notre vie ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith Lehane
Admin ~ Pacte des Insurgés ~ Tueuse

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Dim 22 Mai - 18:45

L’esprit préoccupé par la présence de Nicky, Faith ne prêta pas vraiment attention aux questions de Robin et lui répondit du bout des lèvres qu’elle ne voulait rien. De toute façon, il avait déjà pensé au sac de maternité avec les quelques affaires pour le bébé et une tenue de rechange pour elle, c’était suffisant. Il s’éclipsa un petit moment, mais son retour fut rapide. Enfin les infirmières accédèrent à la demande de la brune et emmenèrent la petite fille dans son berceau transparent.

Alors que Faith fermait les yeux pour s’isoler davantage comme à son habitude lorsqu’elle ne se sentait pas bien, elle reconnut les premières notes d’une de ses chansons préférées, un air pop rock qu’elle écoutait régulièrement, tout particulièrement en voiture lorsque Robin et elle devaient parcourir une longue distance pour rejoindre une autre tueuse. Malgré la fatigue et l’arrivée de Nicky, un léger sourire vint s’installer sur les lèvres de la brune. Mais celui-ci s’effaça en partie bien lorsqu’elle ouvrit les yeux et tomba sur le bouquet de fleur. Décidément Robin en ferait toujours trop… Elle se redressa contre l’oreiller pour s’asseoir un peu mieux, et son sourire disparu totalement lorsque l’homme s’agenouilla et sortit un écrin de sa poche.

Elle ne réagit pas assez vite pour l’empêcher de faire cette erreur… Très mal à l’aise, elle eut du mal à soutenir son regard alors qu’il la fixait droit dans les yeux attendant sa réponse.

« Robin, non… » Sa voix se voulait la plus douce possible, et d’un geste qu’elle essaya de ne pas être trop brusque, elle repoussa légèrement sa main qui tendait vers elle l’écrin maintenant ouvert où attendaient deux très belles alliances.

Un silence trop long, trop lourd emplit la pièce. Au dehors deux personnes riaient ensemble, rendant le moment encore plus difficile. Faith ouvrit la bouche pour commencer à parler, puis s’arrêta. Elle ne trouvait pas les mots, sans doute parce qu’il n’y en avait aucun qui rendrait son refus plus facile pour Robin. Elle ne voulait pas le blesser, il était gentil avec elle, sans doute qu’il l’aimait… mais il se trompait, il n’avait pas conscience à quel point il se plantait en pensant qu’il pourrait être heureux avec elle…

« Entre nous, c’est… c’est plutôt… cool, on s’entend bien, mais… » Mais je ne peux pas te dire que je resterais ma vie avec toi alors que je ne sais même pas où je serais demain… Elle s’arrêta là elle ne pouvait pas s’expliquer, il ne comprendrait pas… Elle était juste incapable de se projeter au lendemain, elle ne voulait pas y penser.

« Pourquoi compliquer les choses ? Les choses sont très bien comme ça, y’a pas besoin de ce mariage »

La voix de Faith était suffisamment décidée pour qu’il comprenne qu’elle ne changerait pas d’avis. Décidément elle ne comprenait pas ce qui avait pu le pousser à avoir cette idée… stupide…

« Je sais pas ce que tu imagines Robin, mais si tu rêves d’une jolie maison avec plusieurs enfants, un chien et de gentils voisins, tu te trompes de personne… C’est pas moi, c’est pas ce que je veux »

Ce fut à son tour de soutenir le regard de son compagnon. Aucune discussion n’était possible, d’ailleurs elle ferma à nouveau les yeux pour signifier que la conversation était terminée dans son côté. Puis après quelques secondes, elle les ouvrit.

« Rentres à l’hôtel, je veux être seule »

Sur ces mots, elle se réinstalla dans son lit, s’allongeant sur le côté, dos à Robin.

****

Assez tôt le matin, elle entendit une infirmière entrer dans la chambre pour rapporter le berceau, et malgré les bruits de succions et la respiration bruyante du bébé qui l’empêchèrent de se rendormir, elle ne fit pas un geste, et continua de sommeiller à moitié jusqu’à ce que Nicky se réveille définitivement et commence à pleurer pour réclamer à manger. A contre-cœur, elle finit par se lever et appela l’infirmière. A nouveau, celle-ci essaya de l’aider à nourrir au sein la petite fille mais cela ne semblait toujours pas fonctionnement. Elle passa donc au biberon. Nicky mangea tranquillement dans les bras toujours aussi crispés de Faith. Elle profita du moment pour observer sa fille… mais elle lui semblait toujours aussi inconnue. Comment savoir ce dont avait envie ou besoin ce petit être qui ne faisait que pleurer ?

Enfin avec soulagement, l’infirmière repassa pour l’aider à réinstaller le bébé dans son berceau qui ne tarda pas à s’endormir. Rapidement la brune s’ennuya. Elle avait évidemment récupérée plus rapidement que ce qui était annoncé par le médecin. Elle commença par se doucher et passa des vêtements propres. Nicky dormait toujours, et après avoir passé dix minutes à regarder dehors par la fenêtre, la brune sortit de la pièce.

Avec plaisir, elle quitta l’intérieur de l’hôpital pour enfin respirer un peu d’air frais, et oublier quelques minutes l’odeur particulière des produits antiseptiques. Elle rejoignit un petit groupe de fumeurs, demanda une cigarette et prit le temps de la savourer, alors qu’elle s’était arrêtée depuis plusieurs mois. Enfin sans enthousiasme elle reprit la direction de sa chambre…

« Madame, vous ne pouvez pas laisser votre fille seule ! Vous êtes complètement inconsciente ! »

La brune était à peine arrivée qu’une des infirmières lui tomba dessus et la réprimanda sur un ton accusateur et infantilisant qui hérissa aussitôt la tueuse. Elle n’eut pas le temps de répondre, d’expliquer qu’elle n’avait pas pensé à mal, qu’elle pensait Nicky en sécurité puisque les infirmières étaient à proximité. L’infirmière lui fit la leçon pendant plusieurs minutes, Faith réussit pourtant à prendre sur elle jusqu’à ce qu’elle quitte la chambre.

« Heureusement qu’il y a le père, il a l’air plus sérieux… mais je me demande si on ne devrait pas faire un signalement aux services sociaux…
- Tu ne crois pas que c’est un peu tôt pour y penser ?
-Elle ne veut pas s’occuper de sa fille, et puis tu as vu sur leur fiche d’information, ils ont indiqué un hôtel, c’est quand même étrange non ?


Faith ne put entendre la suite de la conversation entre les deux professionnelles de la maternité qui s’éloignaient, mais elle serra les poings, blessée. Quoi qu’elle fasse, ce ne serait jamais bien, jamais suffisant… Malgré tout, elle tâcha de ne pas davantage s’énerver et alluma la tv pour s’occuper, jetant un œil de temps en temps sur Nicky qui semblait vouloir se faire oublier…
Mais à nouveau, ce fut l’heure du nouveau biberon. Cette fois-ci, Faith annonça tout net qu’elle ne chercherait plus à l’allaiter. Elle refusait sentir le bébé contre elle qui ne voulait pourtant pas prendre le sein. L’infirmière n’insista pas, et la laissa seule pour donner le biberon. Cela ne se passa pas trop mal mais alors que ce dernier était terminé, Nicky se remit de pleurer. Toujours aussi maladroitement, Faith la changea de position, essaya de comprendre ce qui n’allait pas chez le bébé, et finit à contrecœur par rappeler une des infirmières. Mais celle-ci n’arrivait pas et la petite fille continuait à pleurer, accentuant l’angoisse de Faith qui commença à la bercer de plus en plus nerveusement, et trop brusquement.

« Mais qu’est-ce que tu veux !? » Elle s’énerva à nouveau, secouant un peu trop Nicky, qui s’arrêta net de pleurer pendant plusieurs longues secondes, bloquée par un hoquet de surprise. Faith sentit la peur chez le bébé… et cela acheva de la paniquer. Des images du passé lui revinrent en mémoire : les gifles qu’elle avait reçues, mais surtout les coups pris par Enis pour la protéger… Cette fois, sa décision était prise, elle ne serait pas comme sa mère…

Elle déposa Nicky dans son berceau, et vida le sac de maternité pour n’y laisser que ses propres affaires. Heureusement elle avait son portable et son portefeuille avec elle, c’était tout ce qu’il lui fallait. Se rappelant des conseils des infirmières, elle les appela à nouveau, et après un dernier regard vers le bébé qui semblait s’être calmé, elle quitta discrètement sa chambre puis l’hôpital. Elle rejoignit la gare routière et monta dans le premier bus qui la mènerait le plus loin possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robin Wood
Innocents~Humain

avatar
MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   Sam 28 Mai - 22:44

Robin était donc rentré au motel on pouvait dire que sa demande en mariage n’était pas un succès mais tout de même il aurait pensé qu’avec les hormones encore présente que les femmes enceinte ont généralement la rendrait plus mielleuse et à même d’accepter.

Mais ce ne fut pas le cas elle refusa moins abrupte que d’habitude mais tout de même ça faisait beaucoup à encaisser pour Robin.

Il rentra et décida de prendre une bonne douche bien chaude  cela le détendrait un peu après cette dure leçon mais se sentir propre ne lui réchauffer pas le cœur pour autant, il décida tout de même de faire un peu d’ordre dans le motel car bientôt Faith et Nicky sortirait de l’hôpital et il fallait que se sois convenable le temps de trouver quelque chose de plus stable.

Robin pensait laisser Faith passer la nuit avec sa fille et retournerait à l’hôpital le lendemain mais la vie en avait décidé autrement cela faisait que 4h qu’il était partit et son téléphone sonnait, il avait espoir que Faith ne s’ennui trop de lui et le rappelle mais ce fut tout autre chose :

- Bonjour, enfin Bonsoir ! Monsieur Wood ?

- Oui c’est moi a qui ai-je l’honneur ?

- L’hôpital désolé de vous appeler à cette heure mais cela fait 3h que votre compagne est parti elle ne répond plus au téléphone, votre fille est seule, nous l’avons placé en nursery pour l’instant car toutes les affaires de votre compagne a disparu alors à vous de voir si vous désirez abandonner l’enfant ou non dans tous les cas il vous faut venir signer des papiers.

Robin marqua un temps d’arrêt il ne s’attendait vraiment pas à ça il prit une grande inspiration puis répondit :

- J’arrive tout de suite Madame, je ne compte pas abandonner ma fille rassurez vous … je … enfin … merci à tout de suite.

Robin pris son sac et quelques affaires et sur le chemin essaya de joindre Faith qui ne répondait pas, il tomba x fois sur son répondeur et décida de laisser un message :

- Faith c’est Robin que tu ne veuille pas m’épousé c’est une chose c’est dur mais je m’en remettrai mais partir et rester injoignable j’espère que c’est juste une petite panique et que tu reprendras tes esprits et nous rejoindras je compte rester quinze jours au motel quand Nicky sera sorti, ensuite je trouverai quelque chose de plus convenable j’espère que tu nous y rejoindras… Je t’aime quand même et Nichy a besoin de toi …

Robin arriva désormais à l’hôpital et récupéra Nicky à la nursery, une infirmière passa lui expliqué que sa compagne semblai tendu et qu’elle l’avait vu sortir de la chambre avec un petit sac mais elle pensait qu’elle allait fumer une cigarette mais après quelques heures nous nous sommes dit qu’elle ne reviendrait pas.

Robin ne répondit pas et acquisse puis demanda à voir le pédiatre demain à la première heure pour sortir d’ici avec ma fille. Une fois en chambre il prit Nicky dans les bras la serrant fort tout en restant délicat.

- Papa est la ma poupée, Papa est la je ne te laisserais pas jamais ! quoi qu’il men coute.

La nuit fut courte Nicky pleurait toutes les trois heures pour son biberon les infirmières de nuit ayant appris la situation venait proposer son aide à Robin mais il refusa gentiment leur stipulant qu’il devait se débrouiller seul, une infirmière voulut commenter la situation et dire certainement de quelques chose de pas très reluisant sur Faith mais il la coupa net.

- Je vous interdis de parler d’elle ou de la juger, faite simplement votre travail et il me semble que cela n’en fait pas partie.


Le matin se leva Robin alla se chercher un café dan le distributeur du couloir, à peine l’avait-il fini que Nicky cria famine il lui prépara son biberon et lui donna tendrement maintenant il était devenu fort à ce jeu la ensuite il décida de lui faire prendre un bain et de l’habiller avant que le pédiatre n’arrive signer leurs sorti il se devait être irréprochable afin qu’on ne le signale pas aux services sociaux et qu’on lui autorise à élevé sa fille seul .

Robin après la visite du pédiatre lui certifiant que Nicky était en bonne santé il parti de l’hopital plaçant Nicky dans la nacelle adéquate et repartit en direction du motel,il passa comme prévu les 15 prochain jours au motel en compagnie de nicky qui dormait dans un couffin prés de son lit, il employa ce temps passé au motel pour trouver une petite maison pour lui et Nicky il trouva très peu de temps avant son départ mais il était heureux car cette maison constitué de 2 belles chambres et un bureau possédait un jardin et il avait retrouver un emplois  à domicile, un travail administratif mais cela lui permettait de pouvoir rester auprès de sa fille il reprendra un travail plus formel quand celle-ci rentrerai à l’école.

Aménageant dans la nouvelle demeure Robin avait décidé d’envoyer un dernier message à Faith :

- Faith !!!! tu compte vraiment laisser ta fille tout comme ta mère a fait avec toi, sauf qu’elle à quand même décider de t’assumer un peu même maladroitement si tu reviens d’ici la semaine prochaine je ne te ferai aucun reproche, par contre si tu ne le fait pas ; ne reviens jamais !

Faith  n’avait toujours pas répondu son forfait arrivant à sa fin il décida qu'il ne le renouvellerai plus et si elle ne répondait  pas la semaine qui arrive, il en tournerait définitivement  la page aussi douloureux que se sera c’était mieux pour tous les deux.

Evidemment elle ne répondit pas à son dernier message même la semaine écoulé.
Robin le cœur lourd décida donc de se résoudre: Faith ne reviendrait pas …

Nicky grandissait bien et vite et Robin guérissait de sa déception avec Faith malgré qu’il ne voulu plus refaire sa vie, il avait de temps à autre des aventures mais ne voulait plus s’attacher et surtout il se consacrer uniquement à sa fille lui donnant tous ce qu’il pouvait autant en amour qu’en matériel mais il se refusa à tous lui laisser passer il se promit de faire d’elle une fille bien malgré les circonstances,

Nicky connaissait uniquement le nom de sa mère mais il avait ôter toutes photos d’elle quand elle ne répondit pas à son dernier message.

du moins pour l’instant peut être un jour il lui montrera…

Désormais Robin avait une haine insurmontable contre Faith il ne savait pas si il lui pardonnerait un jour ce geste …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: UN ANCIEN AMOUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
UN ANCIEN AMOUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour dans Bilbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Following Angel Investigations :: Autour de l'espace et du temps :: Retour vers le passé-
Sauter vers: